Tout savoir sur la stévia

Stévia musculation

La stévia est une plante avec laquelle on fabrique un édulcorant du même nom. C'est un végétal connu depuis bien longtemps en Europe puisqu'il a été découvert en même temps que les Amériques. Pourtant, son utilisation reste très récente sur notre continent, depuis qu'on a découvert en la stévia une excellente alternative aux édulcorants de synthèse. Plus naturelle, elle semble également moins nocive pour la santé. Ce qui explique le certain engouement qui l’entoure. Découvrez tout ce qu'il y a savoir sur la stévia.

La petite histoire de la stévia

On pourrait facilement croire que la stévia est une nouvelle découverte tant elle semblait inconnue du marché européen, il y a encore quelques années de ça. Et pourtant, la stévia est utilisée par les Indiens Guaranis depuis 2 millénaires et cette plante était connue des conquistadors au 16e siècle. Un botaniste de l'époque, Peter James Esteve, lui a d'ailleurs donné son nom.

Cependant, personne n'a vraiment prêté attention à la stévia et cette plante est tombée dans l'oubli jusqu'à ce qu'un autre botaniste, le Docteur Bertoni, la découvre de nouveau lors d'un de ses voyages en forêt amazonienne, à la fin du 19e siècle. Il en décrivit le pouvoir sucrant exceptionnel. Mais, encore une fois, la stévia resta impopulaire, jusqu'au début du 20e siècle.

A cette époque, le marché commence à s'ouvrir aux substances édulcorantes, afin de donner à certains aliments et confiseries industriels, une forte saveur sucrée, sans utiliser un grand volume du produit. La stévia est l'une des substances étudiées. Cependant, de nombreux édulcorants de synthèse lui barrent la route, notamment l'aspartame. La stévia resta donc en retrait. Jusqu'à ce que les édulcorants de synthèse soient pointés du doigt pour leur possible effet nocif sur la santé. A partir de là, la stévia a été vue comme une alternative plus saine et sa popularité grimpa en flèche.

Stévia plante

L’intérêt de la stévia

Ce qui fait la popularité de cette plante, c'est qu'elle possède un pouvoir sucrant extrêmement élevé. Ses feuilles ont déjà une saveur sucrée environ 15 fois supérieure à celle du sucre blanc. Mais, lorsque la substance responsable de cette saveur est extraite, on compte un pouvoir sucrant de 200 à 300 fois plus fort que le sucre de table. Cette substance se nomme la rébaudioside A.

Cette propriété permet d'utiliser très peu de stévia pour sucrer une préparation ou une boisson. De plus, comme elle est très peu calorique, autant dire qu'elle n'apporte quasiment aucune calorie supplémentaire. C'est un point intéressant pour ceux qui sont en phase de sèche et qui veulent profiter d'un goût sucré sans mettre en danger la fonte de leurs graisses. Plutôt que d'utiliser du sucre blanc, ils peuvent donc ajouter une toute petite pointe de stévia, pour le même résultat sucrant, mais aucune calorie et surtout aucun sucre à Index Glycémique haut.

D'ailleurs, la stévia possède une autre propriété, celle de ne pas avoir d'impact sur la production d'insuline. Elle est même recommandée aux diabétiques. Elle ne perturbe pas la glycémie et ne sera pas responsable d'un stockage non désiré des graisses. Évidemment, elle ne pourra rien pour vous si vous l'ajoutez à un aliment qui possède déjà un IG haut.

La stévia ne semble pas présenter de dangers comme cela pourrait être le cas pour les édulcorants de synthèse. Au Japon, la stévia est d'ailleurs utilisée depuis plus de 40 ans sans que des effets négatifs n'aient été notés. Bien sûr, mieux vaut rester vigilant et ne pas la surconsommer.

Stévia en poudre

Enfin, la plante stévia posséderait des effets bénéfiques pour lutter contre la tension artérielle, les brûlures d'estomac et les problèmes rénaux.

Les côtés négatifs de la stévia

La stévia semble donc un allié pour ceux qui ne veulent pas sacrifier le côté « gourmand » de la saveur sucrée et continuer à se faire plaisir même pendant une période de privation. Cependant, la stévia a tout de même quelques défauts.

Le premier, c'est sans doute son goût. Il ne gênera pas tout le monde mais peut bel et bien en rebuter quelques-uns. En effet, sa saveur n'est pas neutre comme c'est le cas du sucre blanc. La stévia a, en réalité, un petit goût qui se rapproche de celui de la réglisse. Autant dire que ceux qui détestent la réglisse risquent d'être déçus. Ce goût est évidemment plus ou moins fort suivant la quantité utilisée. Mais, il peut bien changer la saveur d'une préparation et il faut donc en être conscient.

Autre point négatif : le prix. La stévia n'est pas donnée. Elle est généralement plus chère que les édulcorants de synthèse. C'est sans doute pour cela que sa popularité est restée si longtemps en retrait et que les fabricants industriels l'ont d'abord délaissée. Cependant, comme il ne faut qu'une quantité infime pour obtenir un fort goût sucré, l'investissement permet généralement de tenir un bon moment.

A propos de l'Auteur

Pratiquant de musculation de longue date, passionné par la discipline, Stephen est le créateur du site et du forum musculaction. Il y partage ses connaissances et sa passion.