Musculation et dépression

Musculation et dépression

La dépression est une maladie qui touche plus fréquemment les femmes, mais les hommes sont également concernés par cet état de détresse psychologique, même s'ils en parlent moins. Pourtant, ce sont bien 10 % des hommes qui la subissent. Symptômes et causes sont multiples et les traitements ne peuvent se faire qu'au cas par cas. Dans ce contexte, le sport peut aider à s'en sortir. Mais, il peut également être à l'origine du mal.

Les signes de la dépression

La dépression n'est pas forcément facile à déceler. Ses symptômes peuvent être très variés et la personne qui en est atteinte peut refuser de l'admettre et le dissimuler. Généralement, seul l'entourage proche peut noter les signes et faciliter le diagnostic.

Par exemple, la personne malade peut laisser tomber les activités qu'elle pratiquait et aimait, elle peut se montrer d'humeur instable, irritable ou avoir du mal à se concentrer. Des changements dans ses habitudes sont parfois notables comme une tendance à dormir très peu ou trop, à ne plus manger ou à grignoter. Le malade peut présenter une fatigue constante, avoir des idées négatives, être triste en permanence et pleurer souvent.

Certains malades se dévalorisent complètement, portent un regard très noir sur leur vie et sont complètement découragés. Ce genre de signes, s'ils reviennent constamment, doivent alerter l'entourage qui devra inciter le malade à consulter rapidement.

Certaines fois, les symptômes sont plus difficiles à relier à la dépression. Ce sont des symptômes physiques comme des difficultés à bien dormir, des problèmes digestifs, des maux de tête, de dos, des vertiges, etc.

Dépression musculation

Dépression et déprime, deux choses différentes

Attention, dans certains cas, l'état de tristesse dans lequel se trouve la personne n'est en fait qu'un coup de déprime. Mais, inversement, cette petite déprime peut en réalité cacher une dépression.

La déprime est un sentiment passager que l'on peut généralement relié à un événement personnel, comme une déception amoureuse, un problème financier ou professionnel, la perte d'un être cher, etc. C'est un sentiment tout à fait normal en de pareilles situations. Avec le temps, cette déprime s'atténue et finit par passer. Elle se caractérise par de la fatigue, une baisse d'énergie, de la tension et de la tristesse.

Évidemment, si cet état perdure et finit par s'installer, alors il est possible de parler de dépression.

Le sport, une aide pour guérir ?

Pratiquer du sport régulièrement permet d'améliorer l'humeur sur le court terme mais aussi de diminuer les symptômes dépressifs. Cela est notamment dû à la production de neurotransmetteurs dans le cerveau lors de la pratique physique, ce qui possède un impact sur l'humeur. Par exemple, l'hypophyse et l'hypothalamus produisent des endorphines, qui procurent une sensation apaisante.

L'autre intérêt du sport, c'est de pouvoir canaliser l'irritabilité et de relâcher les tensions. De plus, cela permet de se distraire un moment des soucis qui peuvent encombrer l'esprit du malade. Parfois même, le fait de se déplacer pour faire du sport et de rencontrer d'autres personnes permet de sortir de l'isolement et d'éviter de se renfermer sur soi-même. Cela peut aussi améliorer la confiance en soi et donner le sentiment d'accomplir quelque chose plutôt que de rester chez soi à ne rien faire.

Sport et humeur

Évidemment, pour profiter de ces bienfaits, mieux vaut pratiquer une activité qui vous plaît et se fixer des objectifs raisonnables pour ne pas être déçu. L'activité physique doit être vue comme quelque chose de plaisant et non une corvée. Voyez cela comme une aide pour améliorer votre situation.

Si vous avez trop de mal à sortir et pratiquer avec d'autres personnes autour de vous, il est possible de faire du sport à la maison. La méthode Lafay en est un bon exemple, même si vous pouvez également investir dans un peu de matériel et faire de la musculation classique à la maison. Vous pouvez également convier un ami si cela vous aide. Et, si vous n'avez pas beaucoup de moyens, faire un peu fitness grâce à des vidéos sur internet, ou même un peu de marche, peut déjà beaucoup vous aider.

Arrêter le sport : attention à la dépression !

Dans certains cas, chez les pratiquants sportifs très investis, l'arrêt du sport peut être à l'origine d'une dépression. Lorsque vous êtes habitué à faire beaucoup de sport et qu'une bonne partie de votre vie est construite autour de ce point, ne plus pratiquer peut être un événement brutal à vivre, surtout pour le sportif qui n'y est pas préparé.

Lazard Angelov blessé

Lazar Angelov à propos de ses blessures : "Depuis 8 mois je suis incapable de faire la chose que j'aime le plus : m'entraîner ! Mais j'essaye de tout faire pour pouvoir revenir au gym… Dans la vie, vous devez être préparé à tout"…

Non seulement le sportif est touché de manière psychologique, car un élément crucial de sa vie disparaît et qu'il doit s'adapter à ce changement, mais il est également touché de manière physique. Ne plus faire de sport, c'est perdre progressivement ses muscles, sa force et son endurance. Généralement, cela s'accompagne d'une prise de gras puisque le corps n'a plus les mêmes besoins caloriques.

Enfin, au fil du temps, le corps s'est habitué aux endorphines libérées pendant la pratique physique. Lorsque toute activité est stoppée, le corps peut ressentir des symptômes de manque, comme ceux d'un fumeur ayant arrêté la cigarette.

Le sportif doit accepter cette phase transitoire, et l’expérience sera moins douloureuse s’il est aidé et accompagné pour cela.

© 2004-2019 Musculaction.com | Contact | Mentions Légales | Forum musculation