Fumer fait perdre du muscle !

Cela n'est pas un mystère, cigarette et sport ne sont pas fait pour s'entendre. Mais, cigarette et musculation seraient une association encore plus malheureuse. En effet, le but de cette pratique est la prise de muscle. Or, fumer réduit la capacité du corps à construire du muscle et accélère la destruction des fibres musculaires. Cela expliquerait en partie pourquoi les fumeurs sont, en moyenne, moins musclés que les non-fumeurs. Voici les raisons pour lesquelles il vaut mieux arrêter de fumer quand on pratique la musculation.

La cigarette réduit la synthèse protéique

En musculation, l'entraînement vise un objectif tout simple : soumettre les muscles à des efforts intenses de façon à détruire des fibres musculaires qui se reconstruiront plus fortes et plus volumineuses. Mais, pour cela, les muscles ont besoin d'acides aminés, généralement apportés par les protéines de l'alimentation. Or, selon des études récentes, l'organisme d'un fumeur possède une capacité plus faible pour utiliser ces acides aminés. En résulte une plus grande difficulté à reconstruire les fibres musculaires. La récupération est donc moins bonne et le gain de muscle est réduit par rapport à une personne non-fumeuse.

La cigarette vous empêche de prendre du muscle

Fumer aurait une autre conséquence négative : l'augmentation du taux de myostatine dans l'organisme. Or, cette protéine possède un rôle de régulation dans la croissance musculaire. En d'autres termes, elle inhibe la fabrication de tissus musculaires. Plus vous en possédez, plus il est difficile de prendre du muscle. Une autre raison d’arrêter de fumer.

La cigarette augmente la dégradation de vos muscles

De plus, fumer augmenterait également la présence de l'enzyme MAFbx dans l'organisme. Or, cette enzyme est impliquée dans la dégradation des protéines musculaires. La cigarette favoriserait donc le catabolisme musculaire et un fumeur perdrait plus facilement du muscle qu'un non-fumeur. Un constat qui promeut encore une fois l'arrêt de la cigarette.

Tabac et musculation

Fumer réduit votre souffle

La fumée de cigarette possède une action négative sur la capacité pulmonaire. Les produits qu'elle contient irritent les muqueuses, et peuvent provoquer des inflammations des bronches ainsi qu'une altération des alvéoles pulmonaires. Tout cela concourt à réduire considérablement le souffle du fumeur. L'effet est encore plus flagrant en vieillissant et une personne qui fume depuis longtemps risque de ne jamais récupérer sa capacité pulmonaire « normale » même si elle arrête. Il y aura un mieux, mais le souffle aura été réduit de façon durable. Raison de plus pour arrêter de fumer tôt.

En tant que pratiquant de musculation, votre capacité respiratoire peut vous sembler un peu inutile car votre activité n'est pas vraiment « cardio ». Pourtant, certains exercices requièrent du souffle, notamment ceux qui ciblent les plus gros muscles. Posséder un souffle trop court peut vous empêcher de progresser et donc de prendre du muscle.

Fumer étouffe votre organisme

Mais, cela va plus loin puisque, non seulement fumer réduit votre capacité à respirer et donc à faire rentrer de l'oxygène dans votre organisme mais, en plus, le monoxyde de carbone qui entre dans votre organisme diminue la capacité à utiliser cet oxygène. Or, vos muscles en ont besoin pour être efficace. Fumer diminue donc la résistance de vos muscles à l'effort et augmente les risques de crampes. Cela vous gêne dans votre pratique et réduit votre progression.

Arrêter de fumer pour gagner des muscles

Les personnes qui ont décidé d’arrêter de fumer prennent généralement du poids. C'est un phénomène que les fumeurs redoutent et qui peut les dissuader de ne plus toucher à la cigarette. Pourtant, de nouvelles recherches tendent à prouver que le gain de poids suivant l'arrêt de la cigarette est en partie composé de muscle. La part de fibres musculaires serait d'environ 25 % par rapport à celle de graisse.

Cela pourrait s'expliquer par toutes les raisons citées ci-dessus : la cigarette inhibe la croissance musculaire et favorise la destruction des fibres qui composent les muscles. Mais, ce qui est étonnant, c'est que les participants des études sur ce phénomène ne semblent pas avoir changé leurs habitudes avant et après l'arrêt de cigarette. La prise de muscle serait donc « spontanée » et non liée à la reprise d'une activité sportive.

Fumer musculation

On peut donc se demander si ce potentiel de prise de muscle ne serait pas encore plus intéressant pour un pratiquant de musculation qui arrêterait de fumer.

Devez-vous arrêter de fumer ?

Le fait que la cigarette réduit vos capacités à produire du muscle devrait déjà vous inciter à ne plus en fumer. En effet, la pratique de la musculation n'est pas facile et son objectif est tout de même la croissance musculaire. Faire autant d'efforts pour soulever des poids pour se voir limité par la fumée de cigarette est plutôt dommage et peut s'avérer frustrant.

Évidemment, il faut rappeler que fumer est mauvais pour la santé, de façon générale, et augmente le risque de cancers. C'est un des plus gros arguments pour justifier l'arrêt de la cigarette.

© 2004-2019 Musculaction.com | Contact | Mentions Légales | Forum musculation