Les dips façon Gironda

Vince Gironda est un culturiste des années 50, considéré à l’époque comme l'un des meilleurs entraîneurs de bodybuilding. Surnommé le « Iron Guru », il a entrainé et porté à la victoire de nombreux athlètes, dont le plus connu est Larry Scott.
De nombreuses stars du bodybuilding se sont entrainées dans son gymnase comme Lou Ferrigno « l’incroyable Hulk », Frank Zane et même Arnold Schwarzenegger.

Gironda affirmait être capable de remettre en forme n’importe qui, et ce plus rapidement que quiconque. C’est pourquoi les studios lui envoyait ses acteurs et actrices. Clint Eastwood, Denzel Washington, Cher et bien d’autres ont sué dans son gymnase.

Vince avait des méthodes d’entraînement peu orthodoxes. Le développé couché était pour lui un exercice de musculation peu intéressant, qui donne des poitrines inesthétiques en forme de seins de femme ; pas larges et plates comme une cuirasse de gladiateur.
Pour cela, il faisait faire à ses élèves des dips d’une manière très spéciale, les fameuses « dips Gironda », dans le but d’obtenir des pectoraux avec une forme classique.

Exécution de l'exercice

D’après Vince Gironda, il faut utiliser des barres parallèles ou en une V-Bar, avec une largeur de 33 pouces (84 cm). Si l’écart est plus large ou plus serré, on n’aura pas l’effet escompté.
Le facteur le plus important pour bien faire le mouvement se trouve dans les coudes ; ils doivent être bien écartés et éloignés des épaules. Le dos doit être arrondi et courbé. La tête doit pencher en avant avec le menton appuyé sur le haut de la poitrine.

Consignes

Il est recommandé de croiser les pieds, en veillant à ce qu’ils soient avancés et alignés par rapport au visage, et pas placés en arrière comme aux dips traditionnelles.

Il ne faut pas modifier la position de travail, dont le but est de travailler les pectoraux et de limiter l’action des triceps et des épaules. En effet, rapprocher les coudes solliciterait davantage les triceps.
Ensuite, il n’y a plus qu’à se laisser descendre en sentant bien l’étirement des muscles de la poitrine, et remonter en contractant fortement les pectoraux en haut du mouvement.

Peu de personnes réalisent bien cet exercice. On a tendance à accélérer le mouvement, là où il faut plutôt prendre le temps de bien descendre, les coudes bien ouverts, et remonter à la force des pectoraux.

© 2004-2019 Musculaction.com | Contact | Mentions Légales | forum musculation