Développé à la machine convergente

Machine convergente pectoraux

Voici une machine guidée que j'apprécie beaucoup et qui m'a permis d'améliorer mes pectoraux, surtout la partie interne et supérieure. A force de faire du développé couché et des dips, les parties sternale et supérieure des pectoraux peuvent présenter un retard difficile à combler. La "Hammer Strength", une machine convergente servant à faire des développés en position assise peut vous aider dans cette tache.
S'entrainer sur ce type de machine est un vrai plaisir ! On développe la charge au dessus de la poitrine en effectuant un mouvement en arc de cercle qui rapproche les poignets l'une de l'autre. L'exercice guidé permet de travailler en toute sécurité sur un parcours plus naturel que les machines habituelles. On ne ressent pas d'inconfort articulaire comme c'est souvent le cas avec des développés sur la Smith machine.

Aussi, on peut mettre lourd, travailler à l'échec ou en dégressif sans craindre de rester coincé. Je crois que c'est la machine où je mets le plus de plaques hormis la presse à cuisses !

Au niveau musculaire, on sent bien le travail des pectoraux et l'on cible assez facilement la partie haute et interne, pour peu qu'on ait bien réglé la hauteur du siège et choisi judicieusement l'écartement des mains (prise serrée pour l'intérieur des pectoraux). On apprécie également le fait de pouvoir bien contracter les pectoraux en fin de mouvement lorsqu'on rapproche les poignets, un peu comme au développé couché avec haltères, avec la résistance en plus. Ceci n'est pas possible sur les machines à cadre guidé habituelles.

Muscles ciblés

Le développé sur la machine convergente cible la poitrine, partie haute et moyenne des pectoraux, les triceps du bras et le devant des épaules (deltoide antérieur).

Exécution de l’exercice

Avant de commencer, vous devez régler la hauteur du siège pour que les poignées ne soient ni trop hautes, ni trop basses. Le buste doit être légèrement incliné en arrière. Saisir les poignées avec une prise en pronation (paume des mains face au sol) et poussez vers l'avant, en gardant la tête et le dos contre le dossier.

Marquez un temps d'arrêt quand les bras sont presque tendus pour contracter fortement les pectoraux, puis revenez doucement à la position de départ, poitrine en avant (cage thoracique ouverte) et épaules en arrière, pour bien sentir l'étirement sur les pectoraux.

Consignes

Au niveau de la respiration, on procèdera comme pour la plupart des développés. Il faut inspirer quand les poignées se rapprochent du buste, et souffler dans l'effort. Avec des charges super lourdes, on peut être amené à bloquer la respiration durant la partie difficile de la poussée.

Au niveau de l'écartement des mains, on choisira la prise étroite ou moyenne pour cibler l'intérieur des pectoraux, en veillant à bien contracter en fin de mouvement. Et la prise large sera efficace pour cibler l'extérieur des pectoraux.
On peut franchement charger sur cette machine mais attention à garder une bonne technique. Ne recherchez pas non plus l'amplitude extrême dans la phase négative du mouvement, surtout si vous n'avez pas la morphologie pour (bras long et le torse étroit).

Notre avis sur le développé convergent

Toutes les salles de musculation ne disposent pas de ce type de machine et c'est bien dommage ! Si vous avez la chance d'en avoir une à disposition, je vous invite à la tester car elle permet de travailler différemment. Que vous soyez débutant ou avancé, vous y trouverez surement votre compte.
Pour ma part, j'insère l'exercice en début de séance pour les raisons citées plus haut. Mais elle est aussi parfaite en fin de séance quand la fatigue peut compromettre la qualité de la technique. A vous de voir.

© 2004-2019 Musculaction.com | Contact | Mentions Légales | forum musculation