Zoom sur les BCAA

bcaa

Les BCAA sont des acides aminés ramifiés que l'on peut distinguer par leur structure moléculaire en forme de chaîne. Les acides aminés en eux-mêmes sont les composés chimiques qui constituent les protéines. Lorsque vous consommez des protéines, celles-ci sont décomposées en acides aminés par la digestion afin d'être absorbées par l'organisme. On dénombre 22 acides aminés différents qui composent les protéines de l'ensemble des êtres vivants (à quelques exceptions près).
Parmi ces acides aminés se trouvent donc les BCAA : la leucine, la valine et l'isoleucine. Ces trois acides aminés représentent à eux seuls le tiers des protéines des muscles et ne peuvent être fabriqués par le corps, seule l'alimentation peut les fournir à l'organisme.
A ce niveau, on peut donc déjà pressentir l’intérêt des " onclick="ga('send','event','clic','fitlientexte');">BCAA pour les sportifs.

Mais outre leur forte présence musculaire, les BCAA possèdent un rôle de régulation anabolique. Cela est en partie dû à la présence de leucine, dont l’intérêt anabolique est le plus puissant mais qui a besoin de l'isoleucine et de la valine pour produire une action durable. De plus, la leucine est un des rares acides aminés à pouvoir s'oxyder pour être utilisé par les muscles comme carburant. Un intérêt double donc.

Les effets des BCAA

Anabolisme

Les BCAA sont capables de provoquer une réponse anabolique puissante. Les études le prouvent, une prise de BCAA autour d'un entraînement accroît l'anabolisme là où il est beaucoup plus faible chez les candidats sous placebo. Cet effet anabolique est très intéressant pour les sportifs puisque c'est par l'anabolisme que les muscles vont se construire et la récupération va pouvoir se faire. Un athlète a donc tout intérêt à rechercher l'anabolisme de façon à augmenter sa masse musculaire et ses performances sur le long terme.

Synthèse protéique

Les BCAA possèdent également la faculté d'améliorer la synthèse protéique. C'est à dire que grâce à une prise de BCAA, la capacité du corps à recycler et utiliser les protéines sera meilleure. Il en résulte un moindre gaspillage des protéines et une plus grande assimilation. Cette action est donc particulièrement intéressante puisque les protéines seront mieux utilisées et pourront se fixer plus facilement dans les muscles. On en déduit une construction musculaire plus rapide.

Énergie et endurance

Les BCAA peuvent aussi servir à fournir plus d'énergie aux muscles. Le processus démarre par la production d'alanine, un acide aminé non-essentiel, à partir des BCAA. L'alanine va à son tour favoriser la création d'acide pyruvique un élément important dans le métabolisme glucidique et la production d'ATP (adénosine triphosphate), premier carburant du muscle. On comprend donc que la prise de BCAA peut favoriser la production d'énergie et amener un surcroît d'énergie mais aussi repousser les limites de la fatigue. Ce mécanisme d'action est utile tant pour les sportifs de force que d'endurance.

Catabolisme

Le catabolisme est l'inverse de l'anabolisme. C'est un état du métabolisme pendant lequel le corps a tendance à détruire les cellules. La consommation de BCAA permet à l'organisme de ne pas détruire de fibres musculaires pour se procurer de nouveaux acides aminés. Grâce à cela, l’intégrité des muscles peut être mieux préservée. En réduisant le catabolisme et en favorisant l'anabolisme, les BCAA permettent à cet équilibre de pencher vers la construction plus que la destruction cellulaire.

Comment utiliser les BCAA ?

Comme on l'a vu plus haut, les BCAA ont différents effets positifs. Pour en profiter au mieux, il faut savoir que le timing de la prise est important. Suivant le moment et la période de vos prises, l'objectif de cette supplémentation sera différente.
Il est possible de distinguer deux phases différentes si vous êtes pratiquant de musculation.

La phase de sèche

Durant cette période, l'objectif est surtout de conserver un maximum de muscle tout en perdant de la graisse. Or pour cela, le pratiquant a besoin de réduire son nombre de calories consommées ce qui conduit à une baisse de performance et à une perte musculaire. Les BCAA sont alors tout indiqués pendant la séance pour éviter la perte d'énergie, ce qui permettra de conserver des performances honorables, évitant par la même que le corps ne se débarrasse de muscles inutiles. La prise de BCAA est aussi possible pendant la journée, de façon à éviter le catabolisme.

La phase de prise de masse

Durant cette période, l'objectif est la construction musculaire. Pour cela, il faut s’entraîner de façon intense et favoriser l'anabolisme. Les BCAA pourront donc être pris pendant et autour de l’entraînement de façon à créer un contexte anabolique et éviter le catabolisme. Ils permettront également d’apporter un surcroît d'énergie durant la séance et une meilleure récupération. Ainsi, les séances pourront s’enchaîner plus facilement et la construction musculaire se fera plus facilement.

Endurance

Il est bien sur possible de consommer des BCAA dans un but d’entraînement d'endurance. Consommés pendant les séances d’entraînement, qui peuvent être longues, les BCAA protégeront l’intégrité musculaire. Consommés après la séance, les BCAA permettront une meilleure récupération. Le pratiquant pourra alors en profiter pour augmenter son volume de travail.

Sous quel forme ?

Il faut savoir que les BCAA sont disponibles sous forme de poudre mais aussi sous forme de gélules.
Les gélules sont pratiques mais il est nécessaire de faire attention au dosage. Certains produits étant sous-dosés, il est alors obligatoire d'ingurgiter un grand nombre de gélules pour obtenir le dosage approprié. L'autre inconvénient est le prix. Sous cette forme, il est bien plus élevé.
La poudre est plus abordable du point de vue pécunier mais présente le désavantage d'un goût amer qui peut décourager l'utilisateur. L'utilisation d'un édulcorant peut alors aider. Certaines marques en intègrent d'ailleurs déjà dans leurs produits. Bien entendu, le prix est alors plus élevé que des BCAA au goût naturel.

A quel dosage ?

Lorsqu'ils sont utilisés autour de l’entraînement, les BCAA peuvent être consommés à des doses allant de 5 à 10 grammes, avant, pendant et après la séance. Lorsqu'ils sont utilisés en dehors de la séance, on peut répartir environ 5 grammes de BCAA durant la journée. Il est bien sûr possible d'adopter les deux approches, par exemple en phase de sèche on pourra prendre 5g de BCAA avant, pendant et après la séance et 5g supplémentaires répartis sur la journée.

Contre-indications

A des dosages normaux et sur un sujet sain, les BCAA ne présentent aucun problème ni effet secondaire. Une surconsommation peut néanmoins entraîner des troubles gastriques, amener une compétition dans l'absorption des autres acides aminés et provoquer une augmentation du taux d'ammoniaque sanguin, une substance qui peut s'avérer toxique.

Conclusion

Bien qu'optionnelle, la supplémentation en BCAA semble avoir un intérêt quand on souhaite optimiser la récupération et la prise de masse musculaire. Sur la toile comme dans les salles, les commentaires des utilisateurs de ce type de supplément sont également assez positifs. Le facteur limitant reste le prix si on les prend en gélules ; la version poudre permettra de contourner ce problème.
Avec la whey protéine et la créatine, les BCAA font partie des suppléments les plus intéressants quand on pratique la musculation. Pour finir, nous vous rappelons que se gaver de suppléments ne sert à rien si vous n'avez pas une bonne diète et un entraînement adéquat.

A propos de l'Auteur

Pratiquant de musculation de longue date, passionné par la discipline, Stephen est le créateur du site et du forum musculaction. Il y partage ses connaissances et sa passion.