Anorexie : la musculation m'a sauvée !

L’anorexie est une maladie mortelle, et une femme s'est retrouvée à lutter pour sa vie à cause d'elle. Linn Strömberg, 23 ans, venant de Kalmar en Suède, s'est retrouvée à ne plus consommer que 400 calories par jour. Elle était si maigre que sa famille ne pouvait plus contenir ses émotions en sa présence, sachant que Linn risquait un arrêt cardiaque sous peu.

Linn ne pouvait pas s’empêcher de peser ses aliments, et elle continuait à maigrir.

« Je me rappelle que mon cœur se battait pour chaque battement, et je me souviens avoir pensé qu'il pouvait abandonner à n'importe quel moment. » confie Linn. La jeune femme a complètement récupéré depuis et elle raconte que son amour pour l'haltérophilie l'a sauvée dans sa bataille contre l’anorexie.

Anorexie

En 2011, malgré un IMC normal, Linn a décidé qu'elle voulait perdre du poids. Elle a commencé à réduire le volume de ses repas et pratiquait des heures de course et de natation. La combinaison des deux l'avait tellement affaiblie, qu'elle ne pouvait plus que marcher. Elle avait tout le temps froid, se couvrait de plusieurs couches de vêtements pour rester au chaud. Elle a également subi des chutes de cheveux, des menstruations irrégulières et même des attaques de panique.

« Je n'arrive pas à croire que j'ai torturé mon corps comme cela. J'étais tellement dirigée par mes obsessions. Je n'étais jamais satisfaite. » confie Linn.

« A un certain point, c'était anxiété et angoisse du matin au soir. Plus d'un an de ma vie a disparu dans l'anxiété totale. C'est effrayant de pouvoir perdre l'esprit dans une maladie comme ça ». À son plus bas niveau, Linn a pesé moins de 36 kilos ! Et, même si elle a choisi de se débarrasser de sa balance durant sa guérison, elle pense peser aujourd'hui dans les 57 kilos.

C'est en 2013 qu'elle a pris le chemin de la guérison, après que des membres de sa famille aient fondu en larmes lorsqu'ils l'ont revue après une longue période. C'est sa mère et son petit ami, Timmy, qui l'ont aidée à changer de vie.

Timmy a encouragé Linn à essayer l'entraînement avec des poids et haltères. Une fois qu'elle l'a fait, elle a instantanément été happée. Aujourd'hui, elle s'entraîne 5 à 6 fois par semaine et évite le cardio parce que cela lui rappelle lorsqu'elle était malade.

Anorexique squat

« Tout, dans ma vie, tournait autour de la nourriture, les calories et mon poids. J'allais au lit affamée chaque nuit et je devais me forcer à dormir avec le bruit de mon cœur battant dans mes oreilles. J'ai toujours été une personne qui se lance sans réserve dans ce qu'elle a à l'esprit et j'aimais vraiment voir ma détermination qui payait. » dit-elle.

« J'ai continué ainsi pendant une semaine de plus, puis une autre et encore une autre. Jusqu'au jour où j'ai atteint l'objectif de poids que je m'étais fixé. Ce chiffre magique. Mais la joie n'a pas duré longtemps, quelques minutes plus tard, je me tenais devant le miroir à regarder mon corps des pieds à la tête. Je n'étais pas satisfaite, pas satisfaite du tout. »

Linn opte désormais pour le poulet, le bœuf haché, les œufs, les salades, le lait d'amande, le fromage frais, les flocons d'avoine, la whey, le beurre de noix et de cacao, pour s'assurer que sa diète soit suffisamment nutritive.

« Vous ne pouvez pas construire du muscle si vous ne donnez pas assez d'énergie à votre corps pour le faire » dit-elle. « Je n'ai pas de problème à manger des choses malsaines. J'ai toujours mangé ce que je voulais et si j'ai envie de quelque chose de plaisant, je le mange. Le week-end, je mange souvent des pizzas, des gâteaux ou des bonbons. »

Anorexie et musculation

Et vous ? Connaissez-vous quelqu'un qui a trouvé le chemin de la santé avec l'aide de la musculation ?

A propos de l'Auteur

Pratiquant de musculation de longue date, passionné par la discipline, Stephen est le créateur du site et du forum musculaction. Il y partage ses connaissances et sa passion.

© 2004-2018 Musculaction.com | Contact | Mentions Légales | Forum musculation