La salade verte, bonne pour les muscles ?

Manger salade verte

On ne parle jamais assez des légumes et pourtant ce sont des aliments primordiaux dans une bonne diète. La salade verte, par exemple, est un légume très intéressant pour un pratiquant de musculation. De plus, elle accompagne facilement n'importe quel plat et peut s’accommoder de diverses façons. Cependant, attention, il est primordial de bien choisir sa salade.

La salade, un légume au top !

La salade, comme le cresson ou les épinards, est un légume qui contient une bonne dose de vitamine K. Or, cette vitamine possède un impact sur la santé des os puisque de faibles apports seraient liés à une densité minérale osseuse basse. C'est en tout cas vrai chez les femmes, d’après certaines études.

C'est aussi une source intéressante de vitamine A, de lutéine et de zéaxanthine. Ces substances participent à un bon fonctionnement et une bonne santé des yeux. Le cresson contient également du phenethyl isothiocyanate qui pourrait perturber le fonctionnement des tumeurs et empêcher celles-ci de se développer.

Les épinards et la roquette apportent une dose intéressante de magnésium et la laitue romaine est particulièrement riche en acide folique. Bref, les salades sont riches en vitamines et minéraux.

Salade verte vertus

Pourquoi en manger ?

Tout d'abord parce qu'elle apporte des vitamines et minéraux nécessaires au bon fonctionnement de l'organisme et, qu'en tant que pratiquant de musculation et sportif, vos besoins en micronutriments sont plus importants.

La salade est également un aliment alcalinisant, elle aide donc à lutter contre un déséquilibre de la balance acido-basique dans l'organisme. Or, la diète d'un pratiquant de musculation, riche en protéines et en glucides, a tendance à produire des déchets qui acidifient l'organisme. Or, c'est un état dans lequel le corps a de la difficulté à bâtir du muscles. De plus, il est obligé de puiser dans ses réserves de minéraux, notamment les os, pour pouvoir tamponner l'acidité.

Avec quoi ?

La salade n'a pas que des arguments en faveur de la santé, c'est aussi un aliment plaisir, surtout en été ou elle apporte une dose de fraîcheur au repas. Elle apporte de l'eau pour se réhydrater et des fibres qui font fonctionner le transit.

De plus, il n'existe pas qu'une seule salade mais bien une grande variété et cela permet donc de varier les plaisirs, voire de marier différentes salades. Il est également possible d'utiliser la salade seulement en accompagnement ou comme plat principal, agrémentée d'autres légumes comme la tomate, l'avocat, les oignons, etc. Ainsi que des sources de protéines comme le thon et les œufs.
En rajoutant une sauce contenant de bonnes huiles, le plat apportera également des oméga-3, importants pour la santé. Mieux vaut, d'ailleurs, privilégier l'huile de colza, par exemple, à l'huile de tournesol, trop riche en oméga-6. L'huile d'olive est une alternative plus neutre.

Rappelons que l'important est surtout de respecter un bon équilibre alimentaire entre les oméga-3 et 6. Or, l'alimentation moderne apporte généralement trop d'oméga-6 par rapport aux oméga-3. Il faut donc privilégier ces derniers pour rétablir l'équilibre.

Salades, légumes verts

Un "smoothie vert", une bonne astuce pour consommer des légumes verts crus !
Cresson, laitue, roquette et épinards, il y a de quoi faire…

La mauvaise réputation de la salade

Même si la salade regorge de vitamines et minéraux, qu'elle contient des substances favorables à la santé et qu'elle est légère en calories, elle possède une mauvaise réputation car c'est un des légumes dans lequel on retrouve le plus de pesticides.

Déjà, la DGCCRF avait publié des résultats qui mettaient en relief la présence de substances toxiques, notamment des perturbateurs endocriniens, au sein de 58 % des salades étudiées.

Mais, cela ne s'est pas amélioré avec une enquête de Générations Futures qui montre que 80 % des salades présentent la trace d'au moins un pesticide. La moyenne étant de 4 résidus de pesticides par salade. Parmi les substances retrouvées un grand nombre pourrait être des perturbateurs endocriniens.

5 salades sur les 31 testées comportaient également des substances interdites comme le DDT, un insecticide cancérigène ou l'imidaclopride. Manger de la salade du supermarché ou du marché pourrait donc ne pas être très sain pour la santé en fin de compte.

Que faire pour éviter les pesticides ?

Il y a peu d'alternatives, mais il en existe. La première est la filière du bio dont les légumes comportent beaucoup moins de résidus de pesticides ou insecticides. Évidemment, ces légumes sont parfois plus chers, mais si vous en mangez peu choisissez de miser sur la qualité.

Pour ceux qui ont un jardin, le plus simple est sans doute de planter des salades. C'est un légume simple à cultiver, qui demande assez peu d'entretien et qui pousse vite. En utilisant aucun produit chimique pour les faire pousser ou les protéger, vous vous assurez de manger un légume beaucoup plus sain.

A propos de l'Auteur

Pratiquant de musculation de longue date, passionné par la discipline, Stephen est le créateur du site et du forum musculaction. Il y partage ses connaissances et sa passion.

© 2004-2018 Musculaction.com | Contact | Mentions Légales | Forum musculation