Publié le : 05/01/2023

Calum Von Moger : je suis prêt à revenir en 2023 !

Calum Von Moger

Calum Von Moger a publié une déclaration sur son retour après avoir enduré une année difficile mêlant des ennuis avec la justice et une chute d'un immeuble de deux étage.

Le bodybuilder australien prévoit de remettre de l'ordre dans sa vie. Dans une récente publication sur Instagram, Calum von Moger a partagé des informations sur sa santé et a annoncé son retour dans le monde de la musculation en 2023.

Calum Von Moger a gagné en notoriété ces dernières années grâce à son physique impressionnant et sa ressemblance avec le légendaire Arnold Schwarzenegger. Il a explosé en popularité après avoir incarné le septuple vainqueur de M. Olympia dans le film Bigger de 2018.

Calum von Moger & Arnold

Calum von Moger = Arnold Schwarzenegger 2.0 !

En 2020, il était sur la touche en raison d'une blessure au genou et c'est à partir de ce moment que sa vie a commencé à se compliquer. En plus, il a découvert qu'il avait un enfant non désiré en 2020 et s'est impliqué dans une longue bataille pour la garde.

2022 n'a pas été une année particulièrement bonne pour lui sur les réseaux sociaux. Il a fait la une des journaux pour tout un tas de mauvaises raisons. En Mai, alors qu'il était sous l'influence de la méthamphétamine, Calum von Moger a sauté par une fenêtre du deuxième étage d'un immeuble. Il s'est blessé à la colonne vertébrale et a été transporté d'urgence aux soins intensifs car on craignait qu'il ne puisse pas marcher.

Calum von Moger

Quelques jours seulement après avoir quitté l'hôpital, Calum a plaidé coupable de possession de substances illégales lors d'un incident survenu quelques mois auparavant en janvier. Il a été arrêté par un policier parce qu'il se trouvait dans un véhicule non immatriculé lorsque le policier a remarqué quelque chose de suspect. Il a trouvé de la testostérone, des aiguilles, de l'huile de cannabis, de la poudre de cristal blanc, des médicaments sur ordonnance et du Viagra dans la voiture.

Calum Von Moger s'est engagé sur la voie de la guérison en s'inscrivant en cure de désintoxication en juin. Et il a également fait le ménage autour de lui, se débarrassant des personnes toxiques de son entourage.

Il y a environ deux mois, Calum a évité des problèmes avec la justice à cause d'une crise de nerf au volant où il a perdu son sang froid. Qu'a-t-il fait ? Il a percuté un homme et crevé ses pneus. Il s'en est tiré avec une amende de 2 500 $ grâce à l'aide de son avocat. Une condamnation pénale aurait pu grandement limiter ses opportunités et nuire gravement à la suite de sa carrière. Le juge lui a infligé une amende mais aussi un traitement à suivre pour la santé mentale ainsi qu'un engagement de bonne conduite de 12 mois. D'autres accusations d'armes et de drogue liées à Calum ont été retirées, selon le tribunal.

Son compatriote australien Lee Priest pense que Calum est coincé dans un cercle vicieux auquel il peut être très difficile d'échapper. Lee Priest a précisé que les problèmes de Calum Von Moger pouvaient arriver à n'importe qui. Compte tenu des défis auxquels Calum a été confronté ces dernières années, Priest ne lui souhaite que le meilleur.

Calum von Moger : un retour en 2023 ?

Dans une récente publication sur Instagram, Calum a déclaré son retour pour 2023 :

« Hé les gars, je voulais juste vous dire que je vais beaucoup mieux. Je sais que ça fait longtemps que je n'ai pas été en ligne »

« Pour ceux qui ne le savent pas, en début d'année, j'ai eu un grave accident et je me suis vraiment fait mal. J'ai donc dû prendre un peu de temps pour guérir et récupérer, et je traversais beaucoup de choses à l'époque. Je m'excuse pour mon absence mais je vais beaucoup mieux maintenant. J'ai reçu toute l'aide dont j'avais besoin. Je suis enfin de retour ici en Californie, ce qui est super et j'ai hâte de reprendre ma routine d'entraînement à la salle de sport. J'ai modifié mon alimentation ces dernières semaines, ce qui n'est pas facile après une si longue pause. »

« Je veux juste laisser 2022 dans le passé. Ce fut une année très difficile pour moi et peut-être pour vous aussi. On pourra en parler plus tard. Je veux revenir sur ce que j'ai vécu l'année dernière. Je le ferais probablement dans un podcast ou sur YouTube, en étant ouvert et franc avec vous, afin que vous puissiez voir ce que j'ai traversé et comment je m'en suis sorti. Passé cette précision, je suis excité pour l'année prochaine, et cela va vite arriver… Je suis vraiment content d'être ici à nouveau. J'ai de belles nouvelles opportunités à l'horizon, pour 2023, ce qui est formidable. Donc j'ai hâte d'y être. »

« Cette dernière année a été extrêmement difficile pour moi. Je luttais contre la dépression et l'anxiété depuis un certain temps et je me suis retrouvé dans une période difficile. Cependant, je voulais juste vous faire savoir que je vais beaucoup mieux maintenant après avoir pris un temps nécessaire pour me concentrer sur ma guérison. »

« Cela fait chaud au cœur de savoir que vous êtes si nombreux à vous inquiéter pour moi. Merci les gars du fond du cœur votre attention et vos prières. Je suis prêt à revenir ici en 2023. A bientôt ! »

Calum von Moger 2023

Calum von Moger semble être sur la bonne voie pour son retour. Espérons que son dernier message soit un signe prometteur qu'il remet sa vie en ordre.

Calum Von Moger est-il dopé ?

La réalité de l'utilisation de stéroïdes dans l'industrie du fitness et de la musculation ne peut tout simplement pas être niée. Alors que de nombreux athlètes refusent de s'exprimer sur le sujet, certains sont prêts à raconter leur histoire et on ne peut que féliciter leur honnêteté.

Calum Von Moger n'a jamais caché son utilisation de stéroïdes. Il n'a jamais prétendu être propre et n'a jamais nié avoir utilisé des stéroïdes. Calum a essentiellement admis avoir utilisé des stéroïdes à ceux qui l'ont demandé. Ce fut le cas lors d'une interview avec Generation Iron l'année dernière.

Calum a commencé la musculation à 14 ans et s'est entraîné naturellement pendant plus de six ans avant d'utiliser des stéroïdes vers l'âge de 21 ans. Il a fait des gains considérables au cours de cette période en tant que bodybuilder naturel. Calum a pris la décision d'utiliser des stéroïdes après que son mentor lui ait dit qu'ils étaient nécessaires pour devenir un bodybuilder pro.

Calum n'hésite pas à admettre sa propre utilisation de stéroïdes, mais il comprend parfaitement pourquoi d'autres professionnels du fitness peuvent être réticents.

L'abus de stéroïdes affecte-t-il le comportement ?

Certaines études montrent que les stéroïdes anabolisants augmentent l'irritabilité et l'agressivité, bien que les résultats puissent être faussés par des traits de personnalité qui sont surreprésentés chez les utilisateurs de ces produits. Les personnes qui abusent des stéroïdes semblent plus colériques : plus de bagarres, d'agressions verbales et de violence envers les proches. On parle souvent de « roid rage », ou rage stéroïdienne.

Une étude suggère que l'humeur et le comportement observé lors de l'abus de stéroïdes peut résulter de changements hormonaux.

Les scientifiques ont tenté de tester l'association entre les stéroïdes et l'agressivité en administrant des doses élevées de stéroïdes ou un placebo à des volontaires. Dans une de ces études, les chercheurs ont découvert que la testostérone sur une période de 6 semaines était associée à une agressivité accrue. De plus, des doses élevées produisaient des sentiments d'irritabilité et d'agressivité plus importants que le placebo, bien que les effets soient être très variables d'un individu à l'autre. D'autres études n'ont pas montré cet effet. Une explication possible est que certains stéroïdes, mais pas tous, augmentent l'irritabilité et l'agressivité.

Les utilisateurs de stéroïdes anabolisants sont aussi plus susceptibles de souffrir d'anxiété. Des doses modérées à élevées de stéroïdes sont également associées à des troubles de l'humeur tels que la manie, l'hypomanie, et la dépression.

Ceux qui utilisent des stéroïdes sont aussi plus susceptibles de consommer des drogues telles que la marijuana, les opioïdes sur ordonnance, la cocaïne ou l'héroïne. Dans une étude portant sur des hommes admis en traitement pour des troubles liés à l'utilisation d'opioïdes, 25 % ont déclaré avoir déjà utilisé des stéroïdes. La recherche indique également que certains utilisateurs pourraient se tourner vers d'autres médicaments pour atténuer certains des effets négatifs des stéroïdes.

A propos de l'Auteur

Coach sportif et diététicien, pratiquant de musculation de longue date, Stephen est le créateur du site musculaction. Il y partage ses connaissances et sa passion.

© 2004-2023 Musculaction.com | Contact | Mentions Légales | Forum musculation