Le ribose pour la musculation

Ribose musculation

Le ribose n'est autre qu'un sucre, au même titre que le glucose (dextrose), le fructose ou le lactose. Mais, il joue un rôle particulier dans l'organisme puisqu'il entre dans la composition de l'ATP, la source d'énergie prioritaire du muscle ! Autant dire que c'est un des composants essentiels de la performance physique. Un supplément de ribose peut vous aider à améliorer ces performances, même s'il faut savoir l'utiliser, ce qui est rarement le cas, vous allez voir pourquoi.

Qu'est-ce que le ribose ?

Le ribose est un glucide qui peut être fabriqué par l'organisme et qui peut également se retrouver dans certains aliments. Cependant, ces derniers n'en contiennent que de faibles quantités et il est donc difficile d'en consommer suffisamment par ce biais. Pourtant, c'est un élément clef dans la production d'énergie musculaire.

En effet, le ribose est l'un des deux constituants de l'ATP ou Adénosine Tri-Phosphate. L'autre étant l'adénine. Cet ATP est la molécule utilisée en priorité par les muscles comme carburant lors des efforts de courte durée et de haute intensité. C'est donc un type d'énergie cruciale pour les pratiquants de musculation ou de sprint, par exemple. Cependant, les stocks d'ATP sont limités et s'épuisent vite, ce qui peut limiter la performance musculaire.

Quels sont les effets du ribose ?

En consommant du ribose, vous aurez plus d'ATP à votre disposition et vos performances pourront donc augmenter. Notez que la créatine est également un complément qui agit sur l'ATP, mais différemment. Dans son cas, il sert à recycler les molécules d'ATP utilisées pour qu'elles puissent resservir immédiatement.

Prendre de la créatine et du ribose pourra donc avoir un effet supérieur, sur votre fourniture d'énergie musculaire, que si vous aviez pris l'un ou l'autre séparément. En effet, ils agissent par deux biais différents, pour des résultats assez similaires. Cependant, ils ne doivent pas être utilisés de la même manière et c'est là le premier point important si vous voulez user du ribose. Car, de nombreux suppléments contiennent ces deux éléments, or il ne faut pas les ingurgiter au même moment.

Ribose

Le ribose possède un deuxième effet intéressant, il agit sur l'UTP ou Urdinine-5-Tri Phosphorique. Cet élément a un impact important sur la contraction des muscles, aide à la récupération, à la synthèse du glycogène musculaire, apporte une congestion et un anabolisme plus important. En d'autres termes, consommer du ribose améliore vos performances en augmentant vos stocks énergétiques, mais aussi la puissance de vos contractions musculaires et votre récupération.

Quel dosage utiliser ?

Le ribose est un supplément qu'il faut utiliser avec précaution car il possède un effet hypoglycémiant si vous ne restez pas complètement actif pendant l'heure qui suit son ingestion. Il faut donc utiliser le ribose environ 1h à 45 minutes avant votre séance d'entraînement et rester actif jusque-là, sinon, vous risquez un gros coup de fatigue et votre séance sera décevante. De plus, il ne faut pas le consommer si votre estomac est vide et que vous n'avez pas déjà mangé suffisamment de glucides.

Le dosage recommandé pour ce supplément est de 5 à 10 grammes. Cependant, vous devriez tout d'abord commencer par une dose d'environ 1 gramme puis augmenter petit à petit pour tester les réactions de votre organisme.

Notez que la créatine, elle, doit s'utiliser après la séance et non avant. Les suppléments qui contiennent ribose et créatine sont donc inutiles car vous ne pourrez jamais les prendre au bon moment. En bref, si vous voulez consommer du ribose, achetez-le séparément pour pouvoir le prendre quand il est efficace.

Quels sont les effets secondaires ?

Comme il peut provoquer une hypoglycémie, les principaux effets secondaires du ribose sont la fatigue, les difficultés à se concentrer, les maux de tête, une sensation nauséeuse ou de faim.

Conclusion

Le ribose est un bon supplément, mais, à cause de ses difficultés d'utilisation et des risques d’hypoglycémie, il est progressivement tombé en désuétude. A côté, la créatine est beaucoup plus simple à utiliser car, même si elle est aussi hypoglycémiante, il suffit de la prendre après l'entraînement. Avec le ribose, ce n'est pas possible car son seul intérêt se trouve avant la séance.

Cependant, il est tout à fait possible de retirer des bénéfices de son utilisation. Pour cela, il faut bien l'utiliser et commencer par de faibles dose pour habituer votre organisme et tester sa façon de réagir. A partir de là, vous pourrez savoir si ce supplément est fait pour vous.

Attention, même si le ribose est un sucre, il ne faut pas le consommer après votre séance, il sera inutile et pourra même avoir un effet contre-productif. Il est aussi possible qu'il augmente l'intensité de vos courbatures.

A propos de l'Auteur

Coach sportif et diététicien, pratiquant de musculation de longue date, Stephen est le créateur du site musculaction. Il y partage ses connaissances et sa passion.

© 2004-2020 Musculaction.com | Contact | Mentions Légales | Forum musculation