Comment muscler son cou ?

Musculation du cou

Peu de pratiquants pensent à développer les muscles de leur cou. Pourtant, avoir un cou musclé est important puisqu'il représente un point faible par rapport à un tronc solide. Lors d'un accident, par exemple, un cou musclé peut aider à prévenir une blessure.

Généralement, la musculation du cou se fait déjà en partie grâce aux autres exercices, mais une sollicitation spécifique supplémentaire peut avoir des avantages. C'est le cas si les muscles de votre cou sont en retard par rapport au reste de votre anatomie, mais aussi si vous pratiquez des sports de combats et que vous avez besoin d'un cou vraiment solide.

Pourquoi avoir un gros cou ?

Si vous faites de la musculation, c'est pour avoir de gros biceps, de bonnes cuisses, des pectoraux massifs, bref, être musclé. Le cou ne fait pas exception à cette règle. Il est pourvu de muscles et peut se développer. Or, un gros cou donne une impression de puissance. Par contre, avoir un corps bien développé et un cou fin peut donner une impression de fragilité.

Cette fragilité n'est d'ailleurs pas une illusion. Avoir un cou comme une brindille peut représenter un risque lors de l’exécution de nombreux exercices mais aussi dans la vie de tous les jours. Un accident est vite arrivé et, si votre cou est votre point faible, c'est lui qui risque de trinquer, avec des conséquences pour le moins fâcheuses.

Enfin, la musculation du cou peut avoir un intérêt particulier pour les sports de combat ou les sports de contact (rugby). Car, ceux qui les pratiquent subissent généralement des chocs répétés à la tête. Un cou puissant permet d'amortir ces chocs et d'éviter qu'ils ne se répercutent aux vertèbres cervicales.

Rugby muscler cou

En résumé, avoir un gros cou est une question d'esthétique et de sécurité. Cependant, solliciter les muscles de son cou, dans l'objectif de les renforcer, doit se faire de manière progressive et avec les bons exercices. En effet, il est facile de se blesser aux cervicales et de se retrouver immobilisé pendant un bout de temps.

Quels exercices pour muscler son cou ?

Tout d'abord, il faut savoir que certains exercices de base de la musculation peuvent aider à développer un gros cou. Mais, il existe également des mouvements plus spécifiques qui ciblent cette partie du corps en particulier.

Le soulevé de terre

C'est un des exercices les plus connus car il sollicite de nombreux muscles, dont ceux du cou et les trapèzes. Il s’exécute généralement avec une barre.
Le mouvement démarre jambes pliées, légèrement écartées, le menton est relevé de la poitrine. Le but est de soulever la barre jusqu'à mi-hauteur des cuisses, en gardant le corps bien droit, puis de redescendre et de recommencer.

C'est un exercice sur lequel il est possible de soulever des poids lourds. Cependant, les débutants prendront garde à commencer léger avant d'augmenter progressivement la charge. C'est un mouvement qu'il faut exécuter précisément pour ne pas se blesser.

Le soulevé de terre met en jeu de nombreux muscles lors de son exécution, des talons jusqu'à la nuque ! Apprendre la bonne posture est primordial avant de monter en charge…

Le shrug devant à la barre

Cet exercice est utilisé pour cibler les trapèzes dont la partie la plus haute se retrouve au niveau de la nuque. Il permet également de renforcer le cou.

On le pratique debout, les jambes écartées de la largeur des épaules et la tête droite. Le pratiquant doit tenir une barre chargée, bras tendus, devant ses cuisses. Il doit alors hausser les épaules, en contractant les trapèzes, afin de lever légèrement la barre, sans plier les coudes.
Les trapèzes réagissent plus favorablement à des séries longues, voire des séries au maximum, avec une barre légère. Le shrug est un exercice assez sécuritaire qui peut convenir à tout le monde.

Les flexions du cou allongé

C'est un exercice peu pratiqué mais qui cible directement le cou. Il ne demande aucun matériel au début, puis seulement une rondelle de fonte, voire un harnais, pour corser la difficulté.

Il suffit de s'allonger sur un banc ou une chaise, sur le dos, avec la tête dans le vide. Puis, il faut effectuer des mouvements comme pour dire « oui » avec sa tête. La tête descend le plus loin possible en arrière, sans que cela ne force trop sur les cervicales ou que cela provoque une douleur. Puis, elle remonte jusqu'à se poser sur la poitrine.

C'est un exercice qui peut se pratiquer en séries longues, à vide au début, puis en tenant une rondelle de fonte sur le front, ou alors en utilisant un harnais. Le mouvement doit être lent et contrôlé. Il ne faut surtout pas essayer d'aller vite, au risque de se blesser.

Musculation du cou flexions

Les extensions du cou

C'est le mouvement inverse des flexions de cou allongé.
Il se pratique également allongé sur un banc ou autre support, mais à plat ventre. Il s'agit encore une fois de faire des mouvements de « oui » avec la tête. La tête descend, visage vers le sol, le plus loin possible sans se faire mal, puis remonte jusqu'à se pencher en arrière, également sans forcer de trop.

Encore une fois, il faut éviter d'aller trop vite ou de chercher à aller trop loin, sinon les risques de blessures seront bel et bien présents. L'exercice se travaille en série longue, à vide, avec un poids ou un harnais qui tire sur l'arrière du crâne. Certains le pratiquent également debout, légèrement penchés en avant.

Musculation du cou extensions

Si la rondelle de fonte vous fait mal à la tête, vous pouvez utiliser une serviette pliée en quatre et poser le poids dessus.

Si les deux derniers exercices vous font mal aux cervicales malgrès les précautions indiquées ci-dessus, voici un exercice simple pour muscler son cou en toute sécurité. Debout, la tête bien droite, appuyez sur un côté du menton avec votre poing, un peu comme si vous receviez un crochet. Poussez alors avec le menton, dans le sens inverse du poing.

© 2004-2019 Musculaction.com | Contact | Mentions Légales | Forum musculation