Moins de créatine = performance sans prise de poids

Créatine et performances

La créatine est l'un des suppléments alimentaires préféré des pratiquants de musculation et des sportifs de force. Les athlètes qui l'utilisent sont nombreux et pourtant, d'autres s'en méfient car ils ont peur que la créatine augmente leur poids et soit donc un frein à leurs performances. C'est pourquoi certains scientifiques se sont penchés sur la question afin de trouver une solution. Et, ils l'ont trouvée.

L'utilisation classique de la créatine

Habituellement, la créatine est utilisée à hauteur de 3 à 6 grammes par jour, répartis sur la journée. Certains pratiquants pratiquent également une phase de charge pendant environ 1 semaine afin de reproduire les conditions des études positives sur la créatine. Ils prennent donc de 20 à 25 grammes de poudre de créatine chaque jour pendant 7 jours, ce qui est censé leur permettre de gonfler plus rapidement leurs stocks de créatine.

En utilisant, la créatine de cette façon (avec ou sans phase de charge), les muscles gagnent en performances et peuvent effectuer quelques répétitions de plus, c'est ce qui permet de construire un peu plus de muscles. Cependant, ce procédé engendre également une rétention d'eau intramusculaire, ce qui produit une prise de poids légère mais assez rapide, pendant les premières semaines d'utilisation.

Or, pour certains sportifs, ce gain de poids peut représenter un obstacle. Pour un coureur, par exemple, avoir à porter 2 à 3 kilos supplémentaires, cela peut être un sacré handicap. C'est le genre d'activité dans laquelle les athlètes ont plutôt intérêt à être légers, musclés mais secs et sans eau excédentaire.

Créatine Manaudou

Florent Manaudou a brisé un tabou en reconnaissant qu'il utilisait de la créatine afin d'optimiser ses performances, un complément alimentaire qui a mauvaise presse en France

Une dose moindre de créatine

Les scientifiques du sport de l'Université américaine Bloomsburg ont décidé d'expérimenter les effets d'une dose plus légère de créatine afin de savoir si les performances et la prise de poids sont toujours au rendez-vous.

Pour cela, ils ont donné une dose de 0.03 g de créatine par kilos de poids de corps à une partie de leurs cobayes humains. Ce qui représente une moyenne de 2.3 g de créatine. A l'autre partie des cobayes, ils ont donné un placebo.

Au bout des 6 semaines consécutives de prise de créatine, les scientifiques n'ont pas enregistré de prise de poids chez ceux qui prenaient le supplément. Ces cobayes n'ont pas non plus augmenté leur force. Cependant, leur endurance musculaire s'est développée.

Les scientifiques ont mesuré la force avec laquelle leurs cobayes ont pu garder une charge en mouvement sur un exercice d'extension de jambe, comprenant 5 séries de 30 répétitions. Cette force a réduit plus lentement le long des séries, chez les cobayes ayant utilisé la créatine.

Conclusion

Même si la dose de créatine utilisée ne semble pas suffisante pour engendrer une véritable prise de force, elle permet toutefois au corps de gonfler légèrement ses stocks, ce qui participe à réduire la fatigue musculaire durant un effort, mais sans provoquer de prise de poids.

L'effet d'un tel dosage n'intéressera peut-être pas les pratiquants de musculation qui veulent plutôt prendre en force et qu'une légère prise de poids ne dérange pas, surtout que cette prise de poids est généralement accompagnée d'un gain de volume musculaire.

Par contre, gagner en endurance musculaire sans prendre de poids peut être apprécié par les athlètes, qui pratiquent des sports comme la course, le football, la nage ou tout autres activités dans lesquelles cette endurance est importante, et qui peuvent se trouver handicapé par une prise de poids, même légère.

© 2004-2019 Musculaction.com | Contact | Mentions Légales | forum musculation