Guide de survie des fêtes de fin d'année

Garder ligne fêtes

Les fêtes de fin d'année sont sans aucun doute, la partie de l'année la plus compliquée à gérer pour s’entraîner et manger sainement. Voilà déjà deux mois que les magasins se remplissent de chocolats, de bonbons, de foie gras et autres bûches glacées ayant peu de place dans un plan alimentaire solide.

Nombreux sont ceux qui souhaitent prendre de « bonnes résolutions » et se permettent toutes les folies pour Noël et le nouvel an. Ils consommeront alors de façon abondante pendant cette période, et les promesses faites le 31 au soir étant estompées dès le 15 janvier, ils finiront avec quelques kilos de trop.

Faut-il pour autant se priver de tout et se couper du monde social pour traverser cette période ? Bien sûr que non ! Avec un peu de modération et une bonne préparation il est tout à fait possible de passer des bons moments en famille ou avec des amies, voici quelques astuces.

Ne pas faire de quelques jours de fêtes, un mois d'abondance

Avec un peu d'indulgence envers soi même il est très aisé de sortir de ces quelques jours « spéciaux » sans grands dommage. Cependant, si les jours se transforment en semaines ou en mois ça ne sera pas la même ! Il faut essayer de limiter au maximum l'étendu de la période pendant laquelle des extras seront consommés.

Une autre solution consiste à rester sur le principe du cheat-meal et à se lâcher une à deux fois par semaine pendant cette période en mangeant sainement le reste du temps.

Ne pas arriver affamé

Bien que cette technique puisse paraître efficace, le fait de ne pas manger de la journée pour compenser avec le repas du soir n'est pas la meilleure idée qu'il soit. Les quelques centaines de calories sauvées risqueraient alors d'être compensées par le double, ou le triple si vous arrivez affamés à votre soirée.

Au contraire, mangez comme vous avez l'habitude en mettant l'accent sur les fibres (légumes, aliments complets) qui auront un effet sasiétogène important et permettront de mieux réguler l'appétit pendant la soirée. Un snack protéiné avant la soirée peut aussi être une bonne idée.

Doser les quantités

Il est important de se faire plaisir et de relâcher la pression pendant ces périodes. Pour autant la modération reste la clé. Cette règle est d'autant plus vrai pour tout ce qui concernera les gâteaux apéritifs et les sucreries. Pour le plat principal il conviendra de diviser son assiette en trois partie égales et de la remplir avec 1/3 de viande, 1/3 de légumes et 1/3 de féculents. Gardez à l'esprit que ces deux derniers permettront aussi de mieux contrôler l'appétit.

Faire attention aux calories liquides

Les boissons alcoolisées ou non peuvent contenir un grand nombre de calories « cachées ». De plus la déshydratation et l’intoxication liées à l'alcool encouragent le fait de trop manger. Il est donc conseillé de boire de l'eau entre chaque verre d'alcool si vous buvez, et de limiter sa consommation totale à 1 à 3 verres d'alcool.

Continuer l’entraînement

Il n'est pas toujours évident de continuer de s’entraîner pendant les fêtes pour peu que l'on ne soit pas chez soit. Cela ne veut pas dire que c'est impossible et c'est même l'occasion de tester de nouvelles choses. Il peut être par exemple facile et rapide de faire une séance de HIIT (Entraînement fractionné de haute intensité). Cela ne demande aucun matériel, très peu de temps et donnera un coup de boost à votre métabolisme.

A propos de l'Auteur

Clément B. - Diététicien diplômé d'état et préparateur physique. Il partage ses connaissances sur la nutrition et vous aide à atteindre vos objectifs physiques.

© 2004-2018 Musculaction.com | Contact | Mentions Légales | Forum musculation