Les aliments riches en B-Carotène

Aliments riches en carotène

Les caroténoïdes forment un ensemble de pigments de couleur orange dont la forme bêta-carotène est la plus répandue et qui est donc la plus consommée. Cette forme est un précurseur pour la formation de vitamine A dans l'organisme et représente la provitamine A dont la conversion est la plus efficace. Le bêta-carotène permet à l'organisme de produire de la vitamine A lorsqu'il en a besoin sans risquer d'excès. C'est une notion importante puisque la consommation d'une trop forte quantité de vitamine A sous sa forme normale peut être toxique. Mais attention, car les bêta-carotènes pourraient également présenter quelques effets négatifs dans certaines conditions.

Description du bêta-carotène

Ce pigment particulier se rencontre principalement dans les fruits et les légumes de couleur rouge ou orangé comme les carottes ou les oranges. Il est absorbé au niveau de l'intestin grêle puis stocké dans le foie. Il n'est alors transformé en vitamine A que dans le cas où l'organisme en ressent le besoin. C'est un macro-nutriment qui ne peut être fourni que par l'alimentation car le corps ne sait pas le synthétiser.

Le bêta-carotène est connu pour servir d'additif alimentaire sous plusieurs appellations : de E160a (i) à E160a(iv). On l'utilise, par exemple, dans la fabrication de la margarine, les sucreries et les boissons gazeuses. Mais on le retrouve également dans des produits non-alimentaires, comme la crème solaire, dans laquelle il apporte des propriétés de filtration de la lumière.

Le bêta-carotène est une molécule qui se révèle sensible à la chaleur et à l'humidité. C'est un élément hydrosoluble. Il vaut donc mieux éviter de cuire les aliments avec une trop forte chaleur ou dans une trop grande quantité d'eau. En effet, cela pourrait dégrader le bêta-carotène et le diluer. Vous en perdriez ainsi une bonne partie. C'est aussi un élément sensible à l'oxygène et aux milieux acides. Il convient donc de refermer les emballages et de stocker vos aliments dans un endroit neutre.

Carence et excès de bêta-carotène

Le risque de carence en bêta-carotène est le même que celui de la vitamine A. Il partage également ses symptômes puisqu'un apport trop faible de b-carotène peut provoquer une carence en vitamine A. Ses effets se manifestent sous la forme de maux de tête, de douleurs musculaires ou articulaires, d'une chute de cheveux, de nausées, de conjonctivite, de diarrhée, d'une perte d'appétit etc.

Par contre, comme le bêta-carotène n'est transformé par l'organisme que lorsque c'est nécessaire, il ne semble pas y avoir de risque d’excès. Cependant, cette idée est débattue car il semblerait qu'une trop forte concentration possède des effets pro-oxydants qui nuisent donc aux cellules. Ce serait d'autant plus problématique chez les personnes fumeuses puisque les b-carotènes posséderaient une grande sensibilité aux produits provenant de la dégradation de fumée de cigarette. Ils s'oxyderaient à leur contact et deviendraient, à leur tour, des éléments pro-oxydants. Selon plusieurs études, ils seraient alors à même d'aggraver le développement des cancers.

Le rôle du bêta-carotène

Ce macro-nutriment se transforme en vitamine A, il possède donc les mêmes propriétés une fois converti. Il possède donc un rôle important dans la vision surtout lorsqu'il s'agit de son adaptation aux conditions d'obscurité défavorable. Il participe également à la croissance osseuse et à la régulation du système immunitaire. Mais c'est aussi un élément important pour la bonne santé des muqueuses et de la peau. Enfin, il entre en compte dans la croissance des cellules ainsi que dans leur différenciation.

Mais le bêta-carotène aurait aussi des propriétés qui lui sont propres. En effet, alors qu'une concentration trop forte pourrait avoir des effets pro-oxydants, un apport normal pourrait, lui, favoriser une action anti-oxydante. Il aurait notamment un rôle protecteur qui permettrait de réduire le déclin cognitif.

Tableau : Aliments riches en Carotène.

Le bêta-carotène et la musculation

La prise de b-carotène n'est pas vraiment une priorité pour le pratiquant de musculation. Bien sûr, il convient d'éviter toute carence qui pourrait déstabiliser l'organisme et serait néfaste.

Cependant, ce macro-nutriment permet tout de même de préserver la santé de la peau et donc de favoriser un bon bronzage. Cela peut donc permettre de souligner la musculature et de la mettre en valeur avec une peau tonique et halée. De plus, son rôle dans le système immunitaire ne doit pas être oublié car de bonnes défenses réduisent le risque de tomber malade et donc de se retrouver affaibli. Ceux qui l'ont vécu le savent : pratiquer un sport lorsque vous êtes malade peut être impossible.

Enfin, le bêta-carotène présente des propriétés anti-oxydantes qui pourraient lutter contre le vieillissement prématuré de l'organisme et le développement de certains cancers.

Pour résumé, mieux vaut éviter d'être en carence, mais il est sans doute inutile de penser à une supplémentation. Le bêta-carotène possède un atout santé mais vous devriez pouvoir en profiter en consommant suffisamment de fruits et légumes, notamment ceux qui sont colorés.

A propos de l'Auteur

Pratiquant de musculation de longue date, passionné par la discipline, Stephen est le créateur du site et du forum musculaction. Il y partage ses connaissances et sa passion.

© 2004-2018 Musculaction.com | Contact | Mentions Légales | Forum musculation