Musculation et Pectus Excavatum

Exercice douleur

La musculation fait de plus en plus ses preuves dans la correction du pectus excavatum, cette forme plus courante des déformations du thorax qu’on retrouve chez certaines personnes.

Le pectus excavatum est une déformation thoracique congénitale causée par une excavation de la poitrine, sur la partie intérieure du sternum. Cette partie s’enfonce vers l’intérieur du thorax créant une sorte d’entonnoir. On parle encore de « thorax en entonnoir » ou « poitrine creuse ».

Pour en savoir plus sur ce développement anormal de la cage thoracique, consultez cet article qui explique ce qu’est le Pectus Excavatum et comment il peut être traité.

Comment la musculation traite le pectus excavatum

Cela peut paraitre paradoxal d’évoquer la musculation comme traitement d’une poitrine creuse. S’il est vrai qu’elle ne peut pas guérir complètement l’affection dans un état avancé, elle peut en améliorer les symptômes en cas de déformation légère.

En effet, des exercices de développement de pectoraux vont étirer et renforcer les muscles de la cage thoracique. Par conséquent, cela aura pour avantage de :

  • Développer la partie supérieure du corps
  • Renforcer la capacité des poumons
  • Développer les muscles pectoraux et ceux de la colonne vertébrale
  • Améliorer la posture.

C’est ce qui explique le lien entre musculation et pectus excavatum.

Trois catégories d’exercices de musculation efficaces contre le pectus excavatum

Les quelques exercices suggérés dans cet article ne se concentrent pas uniquement sur les muscles pectoraux. Ils touchent aux muscles pectoraux, dorsaux et abdominaux. En règle générale, il faut vous assurer de :

  • Suivre un rythme lent ou tout au moins votre rythme
  • Respirer intentionnellement en inspirant quand vous êtes en phase facile d’exercice, et d’expirer vraiment en phase nécessitant plus d’effort

#1 Les pompes

Les pompes ou push-ups sont l’un des meilleurs moyens pour renforcer les muscles pectoraux et limiter l’excavation de la poitrine. Elles peuvent etre effectuées sur les genoux ou en position de planche. Pour les réaliser et avoir de bons résultats :

  • Donnez-vous pour objectif de faire deux séries de 10 pompes par jour, quitte à augmenter après jusqu’à six séries
  • Débutez en position de planche avec vos mains sous vos épaules
  • Vos abdominaux étant contractés, inspirez en vous abaissant et expirez pour revenir en position initiale
  • Gardez vos coudes près de votre corps et votre respiration lente.

Les pompes sont vraiment efficaces pour améliorer la circulation du sang vers les muscles du dos et de la colonne vertébrale. Vous pouvez même vous tenir debout et les faire contre un mur.

#2 Les haltères

Le tirage banc ou Rowing haltère est efficace pour renforcer les muscles pectoraux et le muscle plat du dos, c’est-à-dire le grand dorsal. La pratique de cet exercice deux fois par semaine pour quatre séries de dix permet d'élargir la cage thoracique et de pousser le sternum vers l’extérieur. Cela renforce également vos abdominaux ce qui est bénéfique pour le traitement de la maladie.

  • Choisissez des poids à la hauteur de votre capacité. Vous pouvez augmenter la charge au fur et à mesure de votre progression musculaire
  • Ensuite, tenez un haltère dans chaque main, les bras tendus
  • Fléchissez légèrement les hanches vers l’arrière jusqu’à ce que le haut de votre corps atteigne un angle de 45 degrés
  • Gardez votre cou aligné avec votre colonne vertébrale et votre regard droit vers le bas. Tirez vos coudes vers l’arrière et serrez-vous entre vos omoplates
  • Tendez de nouveau vos bras pour revenir à la position de départ

Dans le même registre d’exercice avec les haltères, vous retrouvez :

  • Le développé incliné avec haltères ou Dumbbell incline press qui vous permet de travailler sur le deltoïde antérieur au-dessus de l’épaule, et la partie supérieure du muscle situé dans la poitrine, le grand pectoral
  • Le développé couché plat ou Flat bench press efficace pour les muscles de la partie supérieure du corps (triceps, deltoïde et grand et petit pectoral),

#3 Les tractions

Les tractions ou pull-ups sollicitent le grand dorsal, les biceps et les muscles pectoraux. Ils sont particulièrement utiles pour améliorer la force et la posture de la partie supérieure du dos. On les appelle également tractions à la barre fixe, car vous avez besoin d'une barre de traction pour les faire.

En général, ils sont assez faciles à réaliser, à raison de dix tractions par jour (répartis sur la matinée et la soirée), quatre fois par semaine :

  • Avec vos bras complètement étirés, saisissez une barre de traction avec les deux mains.
  • Tirez-vous vers le haut, tout en serrant vos omoplates lorsque vous atteignez le sommet.
  • Abaissez-vous à la position de départ dans un mouvement droit et lent.

Cet article-ci traite principalement de comment traiter le pectus excavatum par la musculation. Cependant, si vous pensez que c’est avancé, des spécialistes en pectus excavatum, comme le Docteur Jesús Benito, proposent une chirurgie qui corrige cette déformation.

A propos de l'Auteur

Coach sportif et diététicien, pratiquant de musculation de longue date, Stephen est le créateur du site musculaction. Il y partage ses connaissances et sa passion.

© 2004-2021 Musculaction.com | Contact | Mentions Légales | Forum musculation