La musculation rend-elle plus sensible aux infections

Envie de partager votre expérience ? Gros ou petits bobos ? C'est ici !

Modérateur : modération

Répondre
Cross Fight
Messages : 161
Enregistré le : 23 juin 2021, 22:48

La musculation rend-elle plus sensible aux infections

Message par Cross Fight »

Bonjour


La question va paraître farfelue.

Mais j'ai déjà repéré à deux ou trois reprises, qu'après une séance assez dure physiquement, j'ai tendance à choper plus facilement des infections (otites, mal de gorge, etc)

Le sport est reconnu pour participer à la bonne santé de l'individu, sur le long terme.
Mais peut-être que notre système immunitaire est affaibli, au moins durant quelques heures après un entraînement.

Quel est votre avis ?
cdsb90
Messages : 1125
Enregistré le : 20 sept. 2014, 12:19

Re: La musculation rend-elle plus sensible aux infections

Message par cdsb90 »

Pour moi, c'était l'inverse, j'ai eu moins d'infections ou virus avec la musculation.
Avatar du membre
yam57
Messages : 20990
Enregistré le : 31 déc. 2007, 16:42
Localisation : cote d'or

Re: La musculation rend-elle plus sensible aux infections

Message par yam57 »

si tu en fais trop, c'est possible.
j'ai 60 ans, plus de 35 ans d'entrainement. j'ai été responsable d'une petite salle pendant 20 ans. je mesure 1m77 et pèse 93 kgs.
Mo cuishle
Messages : 82
Enregistré le : 03 juin 2022, 10:28

Re: La musculation rend-elle plus sensible aux infections

Message par Mo cuishle »

Les sportifs en général ont besoin de plus de micronutrients que les non sportifs. Surtout en zinc fer et sodium. Mais de manieres general les sport court et intensif boost le système uminitaire. A l'inverse les sport d'endurance fatigue l'organisme donc plus sensible au virus et maladie
La folie c'est de faire les choses de la même manière et de s'attendre à des résultat différent. Einstein
MmT
Messages : 20
Enregistré le : 23 déc. 2021, 18:38

Re: La musculation rend-elle plus sensible aux infections

Message par MmT »

Je pense que c'est plus une faiblesse personnelle plutôt qu'une généralité.
Répondre