Zoom sur le ZMA

ZMA

Derrière ces 3 initiales se cache un complément alimentaire dont la composition est couverte par un brevet, déposé par Balco Labs, et qui comporte comme ingrédients du Zinc, du Magnésium et de la vitamine B sous des formes bien particulières et à une dose précise.

Cette formule d'oligo-éléments et de vitamine a été mise en avant par ses concepteurs comme étant capable, entre autres, d'améliorer la production de testostérone de l'organisme, tout cela sans risque et sans outrepasser les lois.

Composition du ZMA

Le ZMA contient donc 3 éléments : Zinc, Magnésium, Vitamine B6. Les dosages et les formes sont les suivants :

  • 30mg de Zinc à partir de monométhionine et d'aspartate
  • 450mg Magnésium à partir d'aspartate
  • 10,5mg de vitamine B6.

La forme du Zinc et de Magnésium sont bien particulières et il est difficile de trouver leur pareil dans le commerce de façon individuelle. Pourtant, ces formes spécifiques sont les plus à même d'être utilisées par le corps dans le but de construire des hormones. De plus, la vitamine B6 a été ajoutée pour améliorer l'absorption des deux autres éléments. La formule a donc été conçue pour être la plus efficace possible.

Mécanismes d'action

On l'a dit plus haut, le ZMA vise une production hormonale plus efficace. Les hormones ciblées sont bien sûr les hormones anabolisantes telles que la testostérone ou l'IGF-1, qui sont censées améliorer la force et augmenter la masse musculaire, et qui dépendent de certains éléments pour être produites dans l'organisme. Et parmi ces éléments, on retrouve bien sûr le magnésium et le zinc. Or, on sait, grâce à certaines études, qu'en général la population manque de ces oligo-éléments et donc, par extension, on peut en conclure que leur production hormonale n'est pas à leur niveau optimal. C'est sans doute encore plus vrai chez les sportifs qui ont des besoins accrus de vitamines et oligo-éléments.
C'est donc par ce biais que le ZMA doit agir : en venant combler les carences de l'utilisateur afin d'amener son corps à une synthèse hormonale optimale.

C'est dans ce contexte que les formes monométhionine du Zinc et Aspartate du Magnésium sont censées être les mieux utilisées. Et cela signifie également qu'il est difficile de recréer la formule ZMA brevetée soi-même car il faudrait se procurer ces éléments séparément ce qui n'est pas facile.
La recette marketing est donc toute trouvée : Le ZMA est composé des ingrédients les plus efficaces et il faut obligatoirement acheter ce produit breveté pour avoir le privilège de consommer ces éléments et obtenir le meilleur effet possible. Du moins, ce sont les arguments dont se servent les vendeurs de ce produit.

Les effets du ZMA

D'après le laboratoire qui détient le brevet, le ZMA est censé augmenter la force et le taux d'hormones anabolisantes. C'est du moins ce que semble démontrer une étude financée par ce même laboratoire et qui lui a servi à promouvoir son produit à sa création.
Cette étude aboutit à des résultats surprenants. Testé sur des footballeurs américains pendant 8 semaines, le ZMA aurait permis d'augmenter la quantité de zinc plasmatique de 29% alors que le groupe placebo aurait subit une baisse de 4%. De même, alors que les candidats sous placebo auraient subit une baisse de 9% de leur taux de magnésium, ceux sous ZMA auraient vu ce même taux augmenter de 6%. Du côté des hormones, pour les utilisateurs de ZMA, la testostérone aurait augmenté de 33% et l'IGF-1 de 3% alors que ceux ayant utilisé le placebo aurait subit respectivement une baisse de 10% et 21%. On aurait également noté une progression de la force explosive deux fois plus rapide chez les footballeurs ayant consommé le ZMA. En bref, le complément aurait donc largement rempli ses objectifs.

Mais une étude, 4 ans plus tard, menée par un autre laboratoire, n'a pas mené aux mêmes résultats. En effet, testé pendant 8 semaines sur des pratiquants de musculation, le ZMA n'a pas montré d'effet significatif sur l'augmentation du Zinc, du Magnésium, des hormones ou de la force par rapport à un groupe qui était lui sous placebo. Le seul effet notable fut une légère diminution des marqueurs du catabolisme chez les candidats sous ZMA.

Difficile donc de déterminer si le ZMA a une réelle efficacité sur les taux hormonaux puisque l'étude en prouvant l’intérêt a été financée par le laboratoire qui en fait la promotion. Ce que l'on sait en tout cas, c'est que les carences en Zinc et Magnésium sont courantes et qu'il peut donc être intéressant de les combler. Maintenant, est-ce que cela demande obligatoirement de consommer les formes d'oligo-éléments contenues dans le ZMA ? La question reste posée.

Il est tout de même à noter que certains consommateurs notent une amélioration de leur sommeil en prenant du ZMA le soir avant le coucher. Et c'est en effet pendant la nuit que la récupération se fait le mieux et que certaines hormones sont libérées. On peut donc sans doute souligner que la prise de Zinc et de Magnésium le soir peut avoir des effets bénéfiques sur les personnes en carence.

Le dosage

Le ZMA est conçu pour délivrer 30mg de Zinc, 450mg de Magnésium et 10,5mg de vitamine B6. C'est donc ce dosage qui est préconisé. Et pour arriver à cela, les compléments peuvent demander d'ingurgiter 1 à 3 gélules pour obtenir la dose recommandée. Le mieux étant sans doute de consommer ce complément 30 minutes avant de se coucher, à distance du repas et de la prise de calcium.

Effets indésirables

En général, on ne remarque pas d'effets indésirables lors de la consommation de ZMA.
Mais il faut tout de même noter que le zinc et le magnésium peuvent conduire à des nausées ou à des désordres intestinaux, selon la sensibilité de chacun. Les formes d'ingrédients utilisées étant censées être absorbées au mieux dans le ZMA, ces problèmes sont censés ne pas trop se faire sentir.
Il faut aussi le préciser : certaines études ont mis en relation la trop forte consommation de zinc et l'augmentation du cancer de la prostate. En effet, certaines études pointent un risque lors d'une consommation excessive à long terme de plus de 100mg de Zinc par jour. Or d'autres études semblent pointer vers un risque à partir de 15mg.

Conclusion

Le ZMA peut être intéressant pour améliorer la qualité du sommeil et combler certaines carences, si carences il y a. Un simple complément de vitamines et minéraux peut aussi faire l'affaire dans ce cas. En revanche, comme pour le tribulus, n'en attendez pas des effets spectaculaires sur la force et la masse musculaire.

© 2004-2019 Musculaction.com | Contact | Mentions Légales | forum musculation