Les 6 vidéos d'entraînement les plus motivantes

Vidéos motivantes

Des ralentis de Rocky aux pompes à une main de G.I. Jane, revivez les meilleurs (et les plus ridicules) moments d’entraînement de l'histoire du cinéma – l'inspiration ultime pour lancer votre séance de musculation.
Si vous vous sentez un peu démotivé et que vous avez besoin d'un bon coup d'inspiration, pensez à cela : peut-être que tout ce dont vous avez besoin, c'est une bonne scène d'entraînement pour rebooster votre motivation ! Ces 6 séquences mythiques, soutenues par des musiques épiques, sont garanties pour vous choquer et vous forcer à aller à la salle – ou sur vos chaises – quoiqu'il se passe dans votre vie.

1 – Pumping Iron

Tout a commencé par ce documentaire de 1977, qui n'a pas seulement mis Arnold Schwarzenegger sur le devant de la scène, mais qui a également préfiguré l'engouement pour le bodybuilding dans les années 80. Dans « Pumping Iron », le Gouvernator lutte contre l'autre plus grand bodybuilder de cette ère, Lou Ferrigno, car ils sont tous les deux en tête pour le titre de Mr. Olympia 1975. Dans cette séquence, un Arnold incroyable contracte ses muscles dans une série d'intenses soulevés de poids. Regardez-vous dans le miroir et prenez votre sac !

2 - Rocky 4

Dans Rocky 4, au sommet des sous-entendus sur la guerre froide, Rocky affronte la machine de boxe soviétique, Ivan Drago. Beaucoup d'événements jalonnent ce film : la mort traumatisante d'Apollo Creed, Rocky qui renonce à son titre, le robot femme de chambre de Paulie et ses implications effrayantes. Rien, cependant, ne bat la séquence la plus intense du film qui alterne les plans de Rocky s’entraînant dans la nature sauvage de Sibérie et les plans de Drago dans une sorte de salle de gym high-tech d'un futur pas si lointain. Lorsque Rocky coupe du bois, hisse ses amis sur un chariot de bois et avance péniblement à travers la neige, Ivan tape sur une machine dont les statistiques explosent, tout en prenant des stéroïdes. Le meilleur de tout ça : le montage est souligné par la chanson « Hearts on Fire » de John Cafferty.

3 - Over the top

En 1987, « Over the top » se concentre sur le championnat de bras de fer et présente, en premier rôle, Sylvester Stallone (la star du fitness de cette décennie). Vous pourriez vous demander : comment diable un film sur les bras de fer peut-il présenter un montage décent sur l'entraînement ? Et vous auriez absolument raison. Dans ce bref clip, le personnage de Sylvester, appelé Lincoln Hawk, montre les ficelles à son fils attardé, les prises d'homme à homme et le renforcement des bras dans ce qui ressemble à un mouvement de rowing sur le semi-remorque. Un peu ridicule mais cependant impressionnant. Le montage inclut également une machine à triceps faite main, incorporée à la cabine du camion.

4 - Kickboxer

« Kickboxer » est un film très proche de « Bloodsport », dans lequel vous retrouvez également Jean-Claude Van Damme, avec une scène d'entraînement à l'extérieur, au côté d'un vieux maître asiatique. Il est vrai que Van Damme n'a pas pris beaucoup de risques d'un film à l'autre, mais il a marqué l'histoire des montages. Avancez jusqu'à 1 minute 37 pour voir le maître laisser tomber une noix de coco, d'un arbre haut dans les airs, directement sur l'abdomen de JCVD. Vous devriez tester pour voir :)

5 – G.I. Jane

Dans « G.I. Jane », Demi Moore joue la première femme à se joindre à une équipe de la Navy SEAL. Même si l'histoire est fictionnelle, la préparation et l'entraînement étaient quelque chose, l'actrice est devenue incroyablement sèche pour prendre ce rôle physiquement difficile. Demi Moore s'est entraînée avec un vrai Navy SEAL pour le film et cela a été payant sur le grand écran. Elle était capable de faire des pompes à une main avec facilité. Regardez comment elle exécute des pompes sur trois chaises, des relevés de bustes et des tractions pour faire bonne mesure.

6 - Never back down

Avec l'engouement pour le MMA, on a vu débarquer les films sur le MMA et, évidemment, les montages d'entraînement qui vont avec. « Never Back Down » raconte l'histoire classique du petit nouveau (appelé Jake) intimidé par le mâle alpha abruti de l'école. Dans un effort pour combattre son ennemi, Jake s'entraîne avec son mentor Jean Roqua, et le montage suivant inclut tous les bons vieux mouvements de MMA et les soumissions.

Et vous, quelle scène vous inspire le plus quand la motivation n'est plus aussi forte ? Peut-être que vous avez d'autres astuces… Venez les partager sur notre page Facebook Musculaction.

© 2004-2019 Musculaction.com | Contact | Mentions Légales | forum musculation