Les vertus de l'ail !

Ail nutrition

Dans l'alimentation, il n'y a pas que les protéines, les glucides et les lipides. Il y a également tout un tas de substances, qui composent les aliments, et qui peuvent avoir une influence positive ou négative sur la santé, mais aussi les performances physiques. L'ail est un parfait exemple d'aliment qui renferme ce genre de substances et qui possède de nombreuses vertus intéressantes pour le sportif mais aussi pour les personnes sédentaires.

L'ail pour la musculation

L'ail est un aliment qui contient de l'alliine, une substance sans odeur qui se transforme en allicine lorsqu'elle est mise en contact avec une enzyme libérée en écrasant ou découpant l'ail. C'est l'allicine qui est responsable de la fameuse odeur de l'ail. Mais, ce n'est pas tout, puisqu'elle est aussi responsable d'une augmentation du taux de testostérone. De plus, elle inhiberait le cortisol, une hormone catabolisante qui favorise donc la destruction des tissus musculaires.

Évidemment, pour profiter de cet effet, mieux vaut consommer l'ail en bonne quantité. De plus, il ne faut pas s'attendre à des effets miraculeux, rien de comparable avec l'effet de produits dopants illégaux, par exemple.

Un concentré de micronutriments

L’intérêt de l'ail c'est aussi sa richesse en vitamines et en minéraux. Il contient notamment des vitamines du groupe B qui prennent part aux mécanismes énergétiques dans l'organisme. Ce sont donc des vitamines plutôt intéressantes pour les sportifs. L'ail contient également de la vitamine C, de la vitamine E, un peu de provitamine A et de la vitamine K. C'est aussi un source de calcium, de sélénium, de phosphore et de fer. C'est donc un aliment tout à fait recommandé pour relever les plats tout en profitant de son apport en micronutriments.

Ail et santé

Prévention des maladies cardiovasculaires

Consommé de façon régulière, l'ail est capable de réduire légèrement les taux de cholestérol et de triglycérides sanguins. Il posséderait donc un effet positif dans la prévention du développement de problèmes cardiovasculaires. Il faudrait tout de même consommer entre 10 et 15 grammes d'ail cuit par jour pour profiter de ces effets.

Lutte contre les infections

L'ail est un aliment utilisé de façon traditionnelle pour lutter contre les infections car il posséderait une action antiseptique. Même si ce genre d'effets ne semblent avérés que lors d'une consommation massive, l'ail aurait tout de même un effet positif en prévention de maladie comme le rhume. De plus, il pourrait aider à réduire la population de mauvaises bactéries intestinales tout en privilégiant celle de bonnes bactéries à l'aide de l'inuline, un prébiotique qu'il contient naturellement.

Effet anti-cancer

Différentes substances dans l'ail pourraient aider à prévenir les cancers. Tout d'abord, les composés sulfurés, qui auraient pour effet d’empêcher les cellules cancéreuses de se reproduire, aidant ainsi le corps à lutter contre le développement de ce genre de maladie.

Ensuite, les différents antioxydants que l'ail transporte peuvent lutter contre l'effet des radicaux libres, des molécules qui endommagent les cellules et peuvent favoriser l'apparition de cancers, de maladies cardiovasculaires et d'autres pathologies liées au vieillissement. L'ail contient, entre autre, des flavonoïdes et des tocophérols (les molécules qui composent la vitamine E).

Comment manger l'ail ?

Certains composés de l'ail, comme l'allicine, sont sensibles à la chaleur. C'est pourquoi l'ail consommé cru aurait des vertus supérieures à l'ail cuit. Pour conserver un maximum des propriétés de l'ail, dans une préparation cuite, il faudrait l'ajouter 20 minutes ou moins avant la fin de cuisson afin de l'endommager le moins possible.

L'ail peut se trouver sous forme de comprimés, mais leur processus de fabrication détruit l'allicine et d'autres substances qu'il contient. Il est donc plutôt conseillé de consommer l'ail sous sa forme naturelle.

Ail mauvaise haleine

L'odeur de l'ail est censée repousser les vampires, mais c'est surtout sur votre pouvoir de séduction qu'il risque d'agir…

Se débarrasser de la mauvaise haleine

Les composés soufrés de l'ail sont bien connus pour provoquer de la mauvaise haleine pendant la mastication mais aussi pendant la digestion. Ensuite, ils seraient également éliminés par la sueur et par les poumons. C'est un problème lorsque l'on ajoute de l'ail à ses plats pour profiter de ses bienfaits. Si les gens que vous rencontrez n'ont pas eux aussi mangé de l'ail, votre haleine risque fort de les incommoder.

L'une des façons de se débarrasser de cette mauvaise haleine, c'est de manger certains aliments contenant des molécules capables de la neutraliser. Des fruits comme la pomme, la prune ou l'abricot semblent pouvoir aider. Mâcher des graines de café serait également efficace. Une hygiène buccale impeccable est évidemment recommandée pour éviter d'aggraver le problème.

A propos de l'Auteur

Pratiquant de musculation de longue date, passionné par la discipline, Stephen est le créateur du site et du forum musculaction. Il y partage ses connaissances et sa passion.

© 2004-2018 Musculaction.com | Contact | Mentions Légales | Forum musculation