Prendre des stéroïdes, une bonne idée ?

Stéroides musculation

Dans le milieu de la musculation, et du sport en général, il est un sujet qu’il est difficile d’éviter, celui du dopage. Car, même si la majorité des pratiquants essaye de conserver une hygiène de vie saine et font attention à leur alimentation, une minorité utilise des stéroïdes. Ces substances, n’étant plus réservées à une poignée de sportifs, ont tendance à envahir certaines salles de musculation et donc à concerner plus de monde. Cet article possède un but informatif et ne vous incitera pas à consommer de stéroïdes, car mieux vaut savoir de quoi il retourne pour mieux s’en détourner.

Les stéroïdes, c'est quoi ?

Les stéroïdes sont des produits dérivés de la testostérone, cette hormone que l’on retrouve surtout chez les hommes et qui est en grande partie responsable de la croissance musculaire. Cela explique d’ailleurs pourquoi les femmes possèdent moins de muscles que les hommes car elles possèdent des niveaux bien moindre de testostérone dans leur corps.

Les stéroïdes anabolisants sont modifiés chimiquement pour obtenir des substances dont les différentes propriétés sont plus ou moins puissantes. Elles servent ensuite, en médecine, à soigner certains patients atteints, par exemple, de cancers ou du Sida, mais aussi les grands brûlés ou les enfants qui présentent un retard de croissance.

Cependant, certains sportifs de force les utilisent également pour augmenter leur masse musculaire ainsi que leurs performances. A hautes doses, les stéroïdes anabolisants sont très puissants pour cela. C’est la raison pour laquelle tant de pratiquants sont attirés par leur utilisation. Mais, ce que certains ignorent, c’est que le gain musculaire n’est qu’un effet parmi tant d’autres. Or, les autres effets peuvent être très dangereux.

Stéroides anabolisants

Une étude américaine de 2010 a révélé que 1,5% des élèves de terminale (17-18 ans) avaient utilisé des stéroïdes au cours de l'année précédente…

Les risques pour la santé

En plus des effets sur la croissance des muscles, les stéroïdes ont également le pouvoir d’augmenter drastiquement votre taux de « mauvais » cholestérol, tout en réduisant les taux du « bon ». Les stéroïdes peuvent donc avoir un impact sur votre santé cardio-vasculaire.

De plus, les stéroïdes augmentent également la tension artérielle, un effet plus marqué encore lors de l’utilisation de produits qui se transforment en grande partie en œstrogènes ou progestérone. Cette augmentation de la tension artérielle possède un impact négatif sur votre cœur.

Autre effet nocif, les stéroïdes peuvent être toxiques pour le foie. C’est généralement le cas pour ceux qui sont à avaler (dianabol par exemple) et qui ont été modifiés pour ne pas être détruits par cet organe. Le problème, c’est qu’à de si hautes doses, le foie en souffre énormément, surtout s’il n’est pas protégé par la prise concomitante d’autres produits (legalon par exemple) ou si le pratiquant prend également d’autres substances qui affaiblissent le foie (alcool). L’utilisation des oraux est souvent limitée à des périodes de 6 semaines pour cette raison. Ils provoquent des cicatrices dans le foie, des cicatrices qui ne disparaissent pas !

Arnod stéroides

A cette époque, il n'y avait pas de marché noir. Vous alliez chez votre médecin et demandiez : "Ecoute, je veux gagner du poids, je veux prendre quelque chose". Alors le médecin répondait : "Prenez ça 6 semaines avant la compétition, et ça ira". Et c'est ce que nous faisions

Un problème pour la production d’hormones

Paradoxalement, la prise de stéroïdes anabolisants peut vous empêcher de produire vos propres hormones, à jamais. L’explication est assez simple. Puisque vous apportez à votre organisme une dose massive de testostérone, il n’a plus besoin d’en produire et va se mettre au repos. Or, plus longue est la cure de stéroïdes, plus l’organisme met du temps à reprendre sa production de testostérone. Dans certains cas, cette production ne redémarre pas du tout, le pratiquant ne produit plus du tout de testostérone de façon naturelle.

De plus, comme les testicules sont chargées de fabriquer la testostérone, elles vont rétrécir durant la cure, puisqu’elle n’ont plus un rôle aussi important. Certains utilisent donc des substances afin de réduire ce phénomène (injection de HCG) et prennent également d’autres médicaments pour relancer leur production de testostérone naturelle (Nolvadex, Clomid et HCG), lors de la fameuse thérapie de fin de cycle (PCT).

Il est à noter qu’avant 23 ans environ, ces glandes, chargées de produire la testostérone, n’ont pas totalement achevé leur développement. Prendre des stéroïdes pendant cette période est donc encore plus risqué.

Les autres effets indésirables

L’augmentation de la testostérone dans l’organisme peut déclencher les mêmes phénomènes qui surviennent généralement à l’adolescence, période pendant laquelle les hormones sont en effervescence. Evidemment, plus la dose de testostérone est élevée, plus ces phénomènes seront puissants.

Il peut s’agir, par exemple, de l’acné qui couvre le visage, mais aussi le dos, une conséquence peu esthétique. L’adolescence peut également être marquée par une gynécomastie, c'est-à-dire un gonflement du mamelon. A cette période, ce phénomène est limité et se résorbe tout seul. Mais, avec les stéroïdes, ce gonflement peut être plus important et certains se retrouveront avec des seins. Il faut alors passer par un traitement, voire une opération chirurgicale pour les retirer.

Gynécomastie musculation

Gynécomastie suite à une cure de stéroïdes – La gynécomastie (développement des seins chez l'homme) est causée par une surproduction d’œstrogènes…

Parmi les autres effets secondaires se trouve l’apparition d’une pilosité plus prononcée. Les poils pousseront plus noirs, plus drus et à des endroits où ils n’apparaissaient pas avant. Paradoxalement, une calvitie peut aussi survenir si vous y êtes prédisposé. Donc, moins de cheveux et plus de poils.

Enfin, la prise de stéroïdes peut également faire chuter la libido et rendre impuissant, mais aussi augmenter l’agressivité à un niveau anormal.

Les bénéfices ne durent pas !

Le pire, dans tout cela, c’est que les gains musculaires qu’apportent les stéroïdes ne sont pas durables, ils s’estompent rapidement à la fin de la cure. En effet, la chute de testostérone entrainera inévitablement une perte de muscles. C’est d’ailleurs pourquoi les bodybuilders professionnels enchainent les cures et prennent donc encore plus de risques pour leur santé. En vérité, le jeu n’en vaut pas la chandelle.

© 2004-2019 Musculaction.com | Contact | Mentions Légales | Forum musculation