Roid rage : les stéroïdes rendent-ils fou ?

Roid Rage

Depuis le milieu des années 1980, après une série de crimes violents commis par des bodybuilders, le monde est convaincu que la « Roid rage » (rage stéroïdienne) est une réalité et que les bodybuilders sont des bombes à retardement. Comme si les muscles incroyablement gonflés par les stéroïdes ne suffisaient pas déjà à montrer la discipline comme dangereuse pour la santé.

La « Roid rage » est considérée comme un épisode psychotique court produit par l'utilisation fréquente de stéroïdes anabolisants et caractérisé par une perte de contrôle et une violente explosion de colère.

A peu près tout le monde connaît les effets d'un usage des stéroïdes sur la santé et les fonctions corporelles. Ces effets sont très réels et sérieux. Cependant, il semble que personne ne puisse dire avec certitude si les effets mentaux des stéroïdes peuvent prendre la proportion dramatique d'une furie incontrôlable. Les chercheurs doivent encore se mettre d'accord sur le fait que la « Roid rage » est une chose réelle.

D'un côté, étant donné que les effets des stéroïdes sur le corps miment ceux de la testostérone, il est vrai que leur utilisation à haute dose peut augmenter l'irritabilité et l'agressivité de l'utilisateur. D'un autre côté, cependant, l'exposition aux stéroïdes pourrait simplement mettre à jour un trouble psychiatrique sous-jacent qui n'avait pas encore surgi. De plus, chez les personnes qui sont naturellement plus agressives et troublées émotionnellement, l'usage de stéroïdes pourrait encore augmenter ces réactions malsaines devant le stress.

Chris Benoit

Chris Benoit, le catcheur, a étranglé sa femme et son fils et s'est suicidé avec une corde d'un de ses appareils de musculation

Donc, dans la plupart des cas de « Roid rage », on peut penser que les utilisateurs possèdent en réalité des problèmes psychologiques préexistants qui sont révélés par l'abus de stéroïdes, ce qui est le cas de nombreuses autres drogues également. En réalité, la dépendance à certaines substances est plus responsable de débordements émotionnels violents plus que n'importe quoi d'autre.

Cela veut dire que les stéroïdes ne sont pas l'origine du problème, mais qu'ils vont simplement agir de déclencheurs. Une étude suédoise, portant sur la relation entre crime et usage de stéroïdes, a trouvé que ce dernier pourrait être lié à des crimes prémédités, donc ceux impliquant une préparation, ce qui ne rentre pas dans les standards des crimes psychotiques.

En d'autres mots, cela ne veut pas dire que les utilisateurs de stéroïdes ont plus tendance à perdre le contrôle sur leurs émotions et à commettre des crimes impulsifs. Au lieu de cela, l'étude montre que les personnes qui participent à des crimes sérieux, préparés de façon méticuleuse, utilisent des stéroïdes pour augmenter leur musculature, leur confiance en eux et leur agressivité.

Oscar Pistorius

Le champion paralympique Oscar Pistorius reconnu coupable de meurtre…

Il est trop facile de généraliser en pensant que tous les bodybuilders sont à un pas de devenir des menaces pour la société, ce genre de conclusion ne peut pas se baser sur des anecdotes qui sont loin d'être suffisantes pour obtenir des certitudes.

Le plus souvent, les gens eux-mêmes, et leur personnalité unique, détiennent à la fois la clef de l'excellence, mais aussi du désastre. Les cas négatifs isolés ne devraient pas créer une mauvaise réputation pour tout le monde.

© 2004-2019 Musculaction.com | Contact | Mentions Légales | forum musculation