Musculation : combien de repas ?

Repas musculation

« Bonjour, j'ai vu que les culturistes mangent jusqu'à 6 repas par jour, ce qui me parait énorme ! Je voudrais savoir combien de repas je dois faire par jour pour bien progresser. »

Nous vous conseillons de répartir votre alimentation sur plusieurs petits repas plutôt que deux ou trois plus copieux. S'alimenter trois fois par jour est la norme actuelle mais elle n’a rien de diététique, ce ne sont que des habitudes sociales.
Que votre but soit de prendre du poids, de développer vos muscles ou de perdre du poids, diviser ses apports est un bon choix.

Si vous faites de la musculation, il faudra vous alimenter 4 à 6 fois par jour. Concrètement vous pourrez faire trois repas classiques que vous complèterez avec deux ou trois collations.
Des repas moins copieux mais plus fréquents seront plus faciles à digérer et mieux utilisés par le corps.
Pour la musculation, il est conseillé de manger 2 grammes de proteines par kilo de poids du corps. Par exemple un athlète de 75kg consommera 150g de proteines par jour. Sachant que le corps ne peut absorber qu'une petite quantité de protéines à la fois, il faudra répartir ces 150g de protéines sur les 4 ou 5 repas que vous allez faire.

Si vous faites un régime vous devrez également multiplier les repas. Cela ne veut pas dire que vous allez avaler plus de calories, il s'agit de mieux répartir votre alimentation.
Les recherches ne montrent que des avantages à multiplier les repas quand on fait un régime, cela stimule le métabolisme et permet d’éviter les coups de pompe et les fringales en maintenant une glycémie stable toute la journée.
Les gros repas produisent trop d’insuline, une hormone qui favorise le stockage adipeux alors que des repas plus fréquents stimulent le glucagon, une hormone qui s’oppose à l’insuline.

Si vous êtes au régime, vous devrez manger 4 à 5 fois par jour en favorisant les protéines et en évitant les glucides qui stimulent trop la sécrétion d'insuline, c'est à dire ceux à haut index glycémique.
Concrètement, il faudra favoriser les sources de protéines maigres (dinde, poulet, poisson vapeur, fromage blanc 0%), diminuer les féculents, céréales raffinés et sucres ainsi que les lipides en veillant à favoriser les bons (mono et polyinsaturés).

Partagez l'article !

A propos de l'Auteur

Pratiquant de musculation de longue date, passionné par la discipline, Admin du site musculaction. Je suis là pour partager mes connaissances et ma passion !