La règle du 80/20 : bonne idée ?

Règle 80/20

Tout est une question de modération. Tel est le nouvel adage des programmes alimentaires pour perdre du poids. Si être plus indulgent avec vous-même vous permet d’obtenir de meilleurs résultats, pourquoi ne pas essayer ? Cependant, est-ce que cette idée fonctionne réellement ou n’est-elle qu’un faux-semblant ?

Mais, au fond, c’est quoi la règle des 80/20 ?

C’est l’idée selon laquelle il faudrait faire le choix d’aliments sains 80 % du temps et de laisser les 20 % restants au gré des envies. En bref, c’est allier une alimentation saine et équilibrée la plupart du temps, tout en vous donnant la possibilité de vous faire plaisir. Ainsi, cela permet d’éviter le sentiment de frustration qui, très souvent, est à l’origine de l’échec des régimes alimentaires.

Certes, il n’existe aucune garantie que cela puisse marcher pour vous mais cela peut certainement vous aider à changer vos habitudes alimentaires. De plus, appliquer le 80/20 peut vous faciliter la vie. Pourquoi ? Car vous n’êtes plus obligé de compter vos calories. Bref, c’est toujours une tâche en moins à accomplir dans un rythme de vie déjà bien chargé.

Si vous êtes quelqu'un qui a besoin de règles à suivre, avec cette méthode vous pouvez vous permettre de ne pas être « parfait ». Personne n’est parfait alors pourquoi ne pas adopter un programme minceur qui l’autorise ?

J. Braddock, diététicienne et nutritionniste, fait cette remarque importante : « les 20 % ne sont pas la partie "mauvaise" du régime. » Elle ajoute : « ce n’est pas une mauvaise chose d’apprécier un aliment simplement pour le plaisir qu’il apporte. En réalité, quand les 80 % de votre alimentation sont atteints, les 20 % deviennent une composante très saine de votre alimentation ».

Régime légume

Le principe du 80/20 : 80 % d’aliments sains…

Elle préfère dire que le 80/20 est un principe, plus qu’une règle. Elle explique que « les règles sont rigides et impitoyables. Les principes, quant à eux, sont souples et flexibles ». Et parce que la vie vous demande d’être constamment flexible, votre alimentation devrait l’être avec vous !

Pour savoir quels principes seraient les meilleurs pour vous, Braddock suggère de faire une liste. Il faut tout d’abord commencer par noter vos aliments préférés et vos habitudes alimentaires. Par exemple, cela peut être un déjeuner une fois par semaine avec un client important ou votre attirance pour les pâtisseries. Ensuite, il faut faire une liste des petits plaisirs que vous pourriez vous accorder de temps en temps sans que cela soit mauvais pour vous. Comme se laisser tenter par une part de gâteau lors d’un goûter d’anniversaire ou préférer un délicieux café latté plutôt qu’un café tout simple. Dès que les listes sont faites, vous n’avez plus qu’à les comparer et à établir des priorités.

Ainsi, si vous raffolez d’une pâtisserie en particulier, faites l’impasse sur les beignets que vous pourriez trouver en salle de pause. Vous aurez alors tout le plaisir de savourer votre pâtisserie préférée sans culpabiliser.

Néanmoins, pour que le principe du 80/20 fonctionne, il faut être le plus sérieux possible. Car, même si une marge de tolérance est acceptée, ce n’est pas une raison pour faire n’importe quoi.

Régime légume

… et 20 % d'aliments plaisir !

C’est pourquoi Braddock explique qu’il est important « d’établir à l’avance ce que peuvent être les 20 % ». Ainsi, il est important de faire le bilan alimentaire de votre semaine pour planifier, ou non, des cheat meals en conséquence.

© 2004-2019 Musculaction.com | Contact | Mentions Légales | Forum musculation