Les protéines, pas bonnes pour les reins ?

Protéines

De nombreux mythes et rumeurs entourent la prise de protéines sous forme de compléments alimentaires, comme la whey protéine. Parmi eux se trouvent l'idée que prendre des protéines en poudre présenterait un danger pour les reins. Pourtant, certains sédentaires consomment des kilos de viandes tous les jours et, dans leur cas, personne ne dit rien alors qu'ils ingurgitent pourtant beaucoup de protéines. Existe-t-il vraiment une différence ? Les protéines en poudre sont-elles vraiment mauvaises pour les reins ?

Le mythe des protéines et des reins

Si vous parcourez internet, vous pourrez trouver tout et n'importe quoi au sujet de la dangerosité des protéines pour les reins. Dans certains articles, on vous dira que les protéines qui passent dans le sang sont filtrées par les reins et, qu'étant de grosses molécules, elles abîment cet organe si elles le traversent en trop grande quantité. On vous dira sans doute également que, lorsque les protéines sont dégradées, cela produit de la créatinine, et que ce déchet est éliminé par les reins et que cela finit par les fatiguer.

En réalité, ce genre d'article ne fait que prolonger le mythe alors qu'il comporte de nombreuses erreurs.

Les erreurs de cette théorie

Lorsque les protéines sont digérées, elles sont découpées en plus petites parties que l'on appelle des acides aminés. Il peut également s'agir de peptides, c'est-à-dire un assemblage de plusieurs acides aminés. On peut donc déjà noter que les protéines ne passent jamais telles quelles dans le sang. Ce sont les acides aminés, des éléments beaucoup plus petits, qui traversent la paroi intestinale et se retrouvent dans le flux sanguin. Vous comprendrez qu'il est donc assez idiot de penser que, parce que les protéines sont de grosses molécules, elles abîment les reins.

Muscle bras

Ensuite, le mythe sur les protéines se focalise souvent sur la créatinine produite par le corps. Or, celui-ci en produit lorsque les muscles s'activent. Plus on s'active, plus on produit de créatinine ; plus on a de muscles, plus on produit de créatinine. Un sportif en fabrique donc beaucoup plus que d'autres personnes. Est-ce pour autant que c'est dangereux ? Non. En réalité, de nombreuses personnes confondent créatinine et danger pour les reins parce que le taux de créatinine est un des marqueurs utilisés pour connaître la santé des reins.

Or, c'est seulement un marqueur. Si vous avez trop de créatinine dans le sang, cela peut vouloir dire que vos reins vont mal, car ils n'arrivent plus à faire le travail de filtration comme il faut et donc la créatinine stagne dans le sang. Mais, ce n'est pas la créatinine qui provoque cela. De plus, il arrive fréquemment que des sportifs possèdent un taux de créatinine plus haut que la normale sans que cela ne soit inquiétant.

Des études l'ont d'ailleurs déjà prouvé. Les sportifs présentent plus de créatinine dans le sang que les personnes sédentaires, sans pour autant que leur consommation de protéines soit différente.

Les protéines, sans danger pour les reins ?

Comme vous avez pu le voir, le mythe n'est pas fondé. Les protéines en poudre ne méritent pas la mauvaise réputation qu'on leur a faite.

Cependant, il faut tout de même mettre un bémol à tout cela. Si la consommation de protéines ne présente pas de danger pour la santé d'un individu sain, cela n'est pas forcément vrai pour une personne qui est malade des reins.En effet, dans ce cas spécifique, les reins peuvent avoir du mal à travailler et une surdose de protéines pourrait être néfaste. C'est un sujet duquel vous devriez discuter avec votre médecin si vous avez effectivement des reins malades.

Aucun autre danger ?

Même si consommer plus de protéines qu'une personne normale est sans danger pour les reins, il faut tout de même souligner que cela augmente l'acidité dans l'organisme. Or l'équilibre acido-basique de votre corps est important. S'il est trop acide tout le temps, le corps est obligé de compenser en puisant dans ses réserves de minéraux, comme les os. Cela peut donc conduire à des pathologies sur le long terme.

Légumes

Pour éviter cela, il faut consommer une grande quantité de végétaux qui ont généralement un effet basifiant et peuvent donc lutter contre l'acidité.

Conclusion

Il reste encore de nombreux mythes sur l’alimentation du sportif. Celui sur les protéines et les reins est tenace. Pourtant, comme vous avez pu le voir, pour une personne saine, manger des protéines en quantité ne pose pas de problème pour les reins. De plus, cela ne devrait pas poser de problèmes de santé, en général, si cette personne compense en mangeant suffisamment de végétaux.

© 2004-2019 Musculaction.com | Contact | Mentions Légales | forum musculation