Ce qui peut vous arriver de pire au gym !

Musculation

De manière générale, même si la salle de sport est bénéfique pour la santé et la forme, il ne faut pas oublier qu’elle peut comporter tout un tas de risques. Se faire mal en laissant tomber des haltères ou en tombant du tapis de course sont deux exemples parmi tant d’autres des mésaventures qui peuvent vous arriver à la salle de sport.

Heureusement, tous les pratiquants à qui ces déconvenues sont arrivées s’en sont sortis, même si leur virilité a pu cruellement en souffrir. Et ce, dans tous les sens du terme ! Mais maintenant, ils peuvent nous régaler de leurs anecdotes, le plus souvent hilarantes. Voici donc les pires choses qui peuvent arriver à la salle de sport.

1 – Se casser une dent

« C’est en rangeant des disques de fonte que je me suis fait mal aux dents. Je ne sais pas ce qui s’est passé, je ne comprends toujours pas mais, quand j’ai voulu les soulever des 2 mains, je me suis cogné le visage avec. Au final, je me suis fêlé les deux dents de devant. Je me suis frappé avec une telle force que le fer des poids est venu s’incruster sur mes dents. Malgré tout, cela ne m’a pas empêché de terminer ma séance. Ce n’est qu’après que je suis allé voir un dentiste pour réparer tout ça. » – Adam B.

2 – Se pincer le pénis

« Les premiers temps où je me suis mis à la musculation, comme je ne connaissais pas grand-chose, je faisais toujours le même exercice : des élévations latérales avec des haltères. Mais, je ne les faisais pas correctement. Car, au lieu de retenir le mouvement, en phase descendante, les poids venaient se percuter l’un contre l’autre, juste devant mon bassin. Ainsi, une fois, en entrechoquant les haltères, je me suis pincé le bout du pénis. Ça aurait pu s’arrêter là, mais non. Car, sous l’effet de la douleur, j’ai lâché un poids et il a atterri sur mon pied. » – James F.

Compilation des meilleurs « fails » de musculation ! Enjoy ;)

3 – Tomber du tapis de course

« Je me souviens, c’était à l’université. Plus précisément, dans la salle de sport du campus où j’allais courir quelques kilomètres sur le tapis de course. Comme la salle était bondée, je m’étais jeté sur le premier tapis de course libre. Je commence à m’échauffer en augmentant progressivement ma vitesse à environ 11 km/h. Mais, tout d’un coup, je réalise que je n’exécute pas bien le mouvement. Car, au lieu de courir en ligne droite, je vais d’un côté et de l’autre du tapis. Je suis tellement parti sur la droite qu’une partie de mon pied droit n’est plus du tout sur le tapis roulant mais sur le châssis de l’appareil. Mon pied gauche, quant à lui, continue de courir, ce qui me déséquilibre complètement. Je me dis que je vais mordre la poussière mais, heureusement, j’arrive à m’accrocher au guidon. Je trébuche mais j’arrive tout de même à me redresser. J’ose à peine regarder autour de moi pour ne pas croiser le regard de ceux qui ont assisté à cette lamentable scène. Je continue juste de courir comme si de rien n’était. Depuis, je ne suis pas retombé d’un tapis de course. Peut-être parce que, depuis ce jour, je ne choisis plus que des machines dont le tapis est très large. » – Amin V.

4 – Rester coincer sous la barre

« Quand j’étais étudiant, avec mon colocataire, nous avions décidé de faire du développé couché. Vers les dernières répétitions, les poids commençaient vraiment à être de plus en plus lourds et donc de plus en plus difficiles à soulever. Mais, je me disais que mon colocataire, en tant que partenaire de musculation, pourrait m’aider si besoin. J’abaisse donc la barre sur ma poitrine mais là, je suis incapable de la soulever de nouveau. Elle reste coincée sur ma poitrine et mes bras, à bout de force, ne font que trembler. Mais, ce dont j’avais surtout peur, c’était que la barre roule sur mon visage et me casse les dents. Finalement, après quelques minutes, qui m’ont semblé une éternité, j’ai réussi à me dégager de la barre. Mais où était passé celui qui était censé m’assurer ? » – Mike T.

Partenaire développé couché

Le développé couché nécessite la présence d'un partenaire, un accident est si vite arrivé !

5 – Lâcher un pet

« Il y a quelques années en arrière, j’étais à la salle de sport en train de faire un entraînement pour les jambes. J’avais mal à l’estomac mais je me disais que ça allait passer, que j’allais rapidement faire ma séance et sortir d’ici. Mais, en plein milieu d’une série de squats, j’ai pété et plutôt bruyamment. Les gens autour de moi l’ont certainement entendu ou ont fait semblant de ne pas l’entendre. J’ai fini ma série et je suis sorti aussi vite que je pouvais. » – Marcus.

6 – Se déchirer des muscles

« Ma mésaventure à la salle de sport s’est déroulée lors d’une de mes séances d’entraînement, dans ma dernière série d’exercices. D’ailleurs pour la terminer en beauté, je m’étais décidé à augmenter le poids à soulever. Erreur fatale. Car, dès que j’ai essayé de soulever les poids, j’ai senti quelque chose craquer dans le bas de mon dos. Je me suis retrouvé sur le sol, allongé et incapable de bouger pendant une dizaine de minutes environ. Et le pire, c’est que j’étais seul dans la salle de sport. Malgré tout, au bout d’un petit moment, j’ai réussi à me relever, tout doucement. Il m’a fallu une semaine pour que mon dos ne me fasse plus mal. Après 9 séries d’exercices et toute une semaine de travail à la salle de sport, j’aurais dû être plus prudent. Bref, cela m’a appris qu’il faut apprendre à écouter son corps, surtout si on veut continuer à progresser. Car, vouloir soulever toujours plus peut conduire à des blessures et freiner la progression. » – Gavin M.

Scott Mendelson blessure

Scott Mendelson se déchire le pectoral au développé couché !

7 – Casser des objets

« Habituellement, je laisse tomber mes haltères quand j’ai fini ma série. Mais, un jour, j’ai décidé de les poser plus délicatement. Comme j’étais en train de faire du développé couché haltères et que j’étais entouré de nombreuses personnes, je ne voulais pas que mes poids leur tombent sur les orteils. Cependant, j'avais mon iPod accroché à ma poche, et lorsque j'ai abaissé les haltères, j'ai envoyé l'iPod voler juste à l'endroit où j'étais en train de poser les poids. Les haltères ont complètement broyé l'iPod. » – Bryan V.

© 2004-2019 Musculaction.com | Contact | Mentions Légales | forum musculation