Presse à cuisses VS Squat !

Presse à cuisses

S'il y a bien une chose que vous remarqué dans les salles de musculation, ce sont les habitudes. Chaque lundi après 17h, vous savez que c'est l'heure nationale du développé-couché, dans chaque salle, de tous les pays. Pourquoi est-ce que c'est cool ? Tout simplement parce que cela vous permet de faire des séances importantes comme celles des jambes, pendant que les autres sont tous occupés à monopoliser certaines machines. Et même si on doit attendre un peu, la queue est toujours moins longue pour le rack à squat que pour la presse à cuisses.

A part les pratiquants du dimanche, tout le monde sait que les squats sont meilleurs que la presse à cuisses, non ? Ils sont plus durs à faire, demandent plus de coordination, et sont pour les durs à cuire. Mais, il y a un énorme problème avec cette logique, c'est que certains pratiquants, dont les cuisses sont grosses, pratiquent la presse à cuisses.

Il se trouve qu'il existe des preuves démontrant que le squat permet de construire plus de force globale, alors que la presse à cuisses serait plus apte à produire une hypertrophie du quadriceps. Dans certaines études, pour le même nombre de répétitions, la presse à cuisses conduirait également à une plus grande production d'hormones de croissance.

Plus d'hypertrophie ? Plus d'hormones de croissance ? Et en plus vous pouvez être assis confortablement pour pratiquer votre exercice ? Que demander de plus ?

Les avantages du Squat !

Avant que vous n'abandonniez le squat pour une promenade relaxante sur la presse à cuisses, considérez les points suivants :

1- Une étude d'Escamilla et al, de 2001, montre que le squat, en position étroite ou large, active plus le droit antérieur, le vaste interne, externe, les ischio-jambiers et les jumeaux que la presse à cuisses effectuée en position étroite ou large, que ce soit avec un placement des pieds haut ou bas sur la plate-forme. En clair, cela veut dire que le squat travaille mieux les quadriceps, les ischio-jambiers et les mollets que la presse à cuisses.

2- Une expérience menée par James et al a montré que les squats ont conduit à des niveaux plus élevés d'activité des quadriceps, ischio-jambiers, fessiers et des érecteurs du rachis, que la presse à cuisses. Bref, il semble évident que le squat sollicite mieux les muscles de la jambe que la presse à cuisses !

Squats musculation

3 - L'effet de l'hormone de croissance endogène sur l'hypertrophie musculaire est très surfaite selon des études de Doessing et al, Yarasheski et al, et Rennie. Donc arrêtez de faire tout un plat des exercices qui induisent une plus grosse production d'hormones de croissance.

4 - Enfin, et purement anecdotiquement, Tom Platz, Ronnie Coleman, Branch Warren, et Jay Cutler vous diront tous que le squat est supérieur pour l'hypertrophie des quadriceps que la presse à cuisses. Et ces 4 mecs, bien que chargés, sont sans doute ceux qui ont eu les plus gros quadriceps dans l'histoire du culturisme.

Les squats apparaissent comme étant meilleurs pour l'hypertrophie globale du corps, la prise de force en général, pour l'hypertrophie des quadriceps, etc. Donc, il semble grand temps que les propriétaires de salles de musculation ramènent leurs presses à cuisses à la leurs fournisseurs.

Mais pas si vite ! Car, comme souvent en musculation, tout n'est pas tout blanc ou tout noir.

Les avantages de la presse à cuisses !

Même un fan du squat ou du soulevé de terre apprécie quand même la presse à cuisses. En voilà les raisons :

1- La presse à cuisses peut être utilisée en concordance avec le squat pour ceux qui essayent d'optimiser l'hypertrophie de leurs quadriceps. L'amplitude de mouvement réduite, en combinaison avec la stabilisation du dos, se prête très bien à une tension et une occlusion constante qui peut aider à la croissance musculaire.

2- La presse à cuisses peut aider à gagner de la force pour effectuer des soulevés de terre. En effet, la presse à cuisses est biomécaniquement similaire au début d'un soulevé de terre, au moins au niveau des articulations du genou, et peut apporter de la force supplémentaire aux quadriceps sur la fin d'un mouvement où les genoux sont plus tendus.

3- Le squat est l'exercice roi du bas du corps, d'où son apparition dans tous les entraînements de force de tous les sports requérant une force explosive du bas du corps. Mais la presse à cuisses peut aussi être prescrite comme exercice pour un sport spécifique, s'il reproduit certains mouvements qui lui sont biomécaniquement similaires.

Presse à cuisses

Conclusion

Il n'y a pas de raison de « haïr » la presse à cuisses ou l'entraînement sur machine, en général. Même si le squat est sûrement supérieur à la presse à cuisses pour l'hypertrophie et pour améliorer les performances sportives comme l'accélération ou le saut à la verticale, cela ne veut pas dire que la presse à cuisses, ou bien d'autres machines de fitness, n'ont pas de mérites.

Les machines nous permettent de faire des choses impossibles avec des poids libres : entraîner les muscles sur des variantes d'amplitudes différentes, isoler différents muscles ou articulations ou apporter une tension constante. Plutôt que de devenir un spécialiste sur l'un ou sur l'autre, mieux vaut essayer d'introduire les deux dans votre routine d'entraînement. Un peu de variété n'a jamais tué personne.

Partagez l'article !

A propos de l'Auteur

Pratiquant de musculation de longue date, passionné par la discipline, Admin du site musculaction. Je suis là pour partager mes connaissances et ma passion !