Le Popeye Russe risque gros !

Popeye Russe

Nous avons déjà parlé de Kirill Tereshin, un ancien soldat russe de 21 ans, qui s’est injecté un mélange maison de Synthol dans les biceps. Suite à cela, Tereshin s’est attiré de nombreuses critiques, et notamment des médecins, en postant des photos de ses bras de 70 cm sur les réseaux sociaux.

Récemment, il posté un message sur Instagram en disant que ses « bras bazooka allaient tomber, » et les docteurs ont averti qu’il risquait la paralysie et l’amputation. Mais, malgré cela, il a déclaré qu’il continuerait à s’injecter lui-même son Synthol maison. Le Synthol est un mélange composé de 85 % d’huile, de 7.5 % de lidocaïne et de 7.5 % d’alcool.

Peu après, des images ont circulé sur internet, montrant ce qui serait le bras de Tereshin, complètement ravagé, après une opération. La légende sous l’image disait : « Son bras a finalement explosé. Ne vous injectez pas de Synthol les gars. »

Bras au Synthol

Mais, Tereshin a ensuite mis en ligne une vidéo où il montre ses biceps intacts, sur sa page Instagram officielle. Ila a également répondu directement aux rumeurs en postant le message suivant : « Les masses n'ont jamais connu la soif de la vérité, elles réclament des illusions sans lesquelles elles ne peuvent vivre. S'il vous plaît, ne m'envoyez pas la photo indirectement, c'est un mensonge et c'est fait pour faire du buzz sur mon dos. »

Cependant, un professionnel de la santé russe, Evgeny Lilin, a averti que la menace était bien réelle : « La menace n’est peut-être pas imminente, mais il risque très probablement d’être amputé dans le futur. Un jour, des abcès se développeront, puis une inflammation, et il risquera un accident vasculaire. Le problème, c’est que le Synthol qu’il s’est déjà injecté va rester dans ses muscles pendant 5 à 7 années, même s’il arrête d’en injecter maintenant. »

Or, Tereshin s’est déjà injecté 6 litres de son « dangereux liquide » et a augmenté la taille de son biceps jusqu’à 70 cm.

Un autre docteur a déclaré : « Dans les bras de cet homme, il y a déjà des tissus pathologiquement modifiés qui ressemblent à de la gelée. Ils sont aseptiques ou inflammatoires, pour l’instant, mais ce sont des abcès. Ils sont constitués d’huile ou de sang provenant des vaisseaux endommagés. Ils ne peuvent pas être enlevés. »

Tereshin, lui, a dit : « Pendant environ un mois, j’ai fait jusqu’à dix injections dans chaque bras, tous les jours, en utilisant une seringue de 20 ml. Si j’avais utilisé du vrai Synthol, cela m’aurait coûté environ 400 000 roubles (5700 euros), mais comme je l’ai fait moi-même, je n’ai dépensé que 4000 roubles (57 euros). Je n’ai ressenti aucune gêne dans mes bras quand je le faisais. Mon corps s’y est habitué. En un mois, j’ai atteint 106.000 abonnés sur Instagram. J’aime être reconnaissable. »

Comme vous le voyez, on peut accomplir le pire pour nourrir la jouissance illusoire d'être quelqu'un.

Si vous avez besoin de vous détacher du regard de l'autre, de vous libérer du besoin d'être reconnu par l'autre, je vous conseille vivement la lecture de ce livre : Dis-moi que j'existe de Michaël Dhyan – 30 janvier 2017.

A propos de l'Auteur

Pratiquant de musculation de longue date, passionné par la discipline, Stephen est le créateur du site et du forum musculaction. Il y partage ses connaissances et sa passion.

© 2004-2018 Musculaction.com | Contact | Mentions Légales | Forum musculation