Doit-on peser ses aliments ?

Peser aliments

L'alimentation est une facette primordiale pour quelqu'un qui pratique la musculation et même le sport en général. Ne pas s'en préoccuper, c'est risquer de ne pas progresser. Évidemment, cela demande un effort supplémentaire à la maison et quelques sacrifices pour bien manger. Cependant, faut-il aller plus loin ? Doit-on peser ses aliments ?

Pourquoi l'alimentation est importante ?

La musculation et le sport en général ont pour objectif d'améliorer certaines performances physiques. Pour cela, il faut soumettre l'organisme à des sollicitations qui sont à la limite de ses capacités afin de l'obliger à s'adapter. Ainsi, il construira de nouvelles fibres musculaires pour être prêt à la prochaine sollicitation. C'est la base de l'entraînement.

Mais, pour que le corps puisse effectivement procéder à son travail de construction, il lui faut les bons matériaux. Or, vous ne pouvez lui apporter qu'à travers une alimentation correcte. Il est évident qu'un débutant qui mange n'importe comment progressera toujours un peu parce que son corps n'est pas du tout habitué à l'entraînement et qu'il trouvera une partie des nutriments nécessaires dans la nourriture que le débutant lui offre.

Cependant, le corps s'étant adapté, et ayant donc construit du muscle, il va très vite falloir lui apporter les bons nutriments car ses besoins auront augmenté. Manger de façon anarchique, à partir de ce point-là, ne permettra plus forcément de progresser. Dans la plupart des cas, la stagnation s'installera.

L'alimentation deviendra une part importante du travail pour bâtir du muscle. Il faudra lui apporter suffisamment de protéines pour construire des fibres, de glucides pour le soutenir dans sa tâche et continuer à s'entraîner correctement, ainsi que des lipides, notamment pour produire des hormones.

Doit-on peser ses aliments ?

Cela peut paraître extrême, mais peser ses aliments est le seul véritable moyen de contrôler avec exactitude les nutriments que vous apportez à votre corps. Imaginez que vous ayez besoin de 3000 kcal pour prendre de la masse musculaire, comment allez-vous savoir que vous les ingurgitez bel et bien dans la journée sans peser vos aliments ?

Peser aliments

Oui, je sais, c'est chiant de peser !

Certains répondront qu'il suffit de manger des rations de plus en plus grosses jusqu'à apercevoir un gain de poids sur la balance au fil des semaines. Évidemment, c'est une solution, mais, en procédant ainsi, vous ne saurez toujours pas la quantité de protéines, de glucides et de lipides que vous consommez. Cela ne sera pas idéal et restera hasardeux.

Si vous mangez un jour 150 g de riz, un autre 100 g, et encore un autre 300 g, votre apport en glucides sera totalement différent, et vos résultats en termes de progression seront complètement anarchiques. Pire, si vous faites une prise de masse, vous risquez, sans vous en rendre compte, de prendre plus de gras qu'autre chose. Et si vous faites une sèche, vous risquez de perdre beaucoup de muscles pour rien.

L’intérêt de peser ses aliments c'est bien de vous rapprocher de l'alimentation idéale pour votre corps afin d'obtenir les meilleurs résultats et de ne pas faire de grosses erreurs qui vous feraient perdre du temps.

Il n'y a rien de plus frustrant que de finir une prise de masse en ayant pris trop de gras et en sachant qu'il va falloir faire une longue sèche pour le perdre, ce qui signifiera sacrifier beaucoup de muscles, des muscles que vous auriez pu conserver en pesant vos aliments. Vos efforts de plusieurs mois seront en grande partie lésés.

Faut-il tout peser ?

En principe oui, même si certains aliments sont plus à surveiller que d'autres et qu'il existe des astuces toutes simples pour ne pas avoir à sortir la balance à chaque fois.

Tout d'abord, mieux vaut bien peser les féculents et légumineuses qui sont les sources les plus riches en glucides. Ne pas manger suffisamment de glucides risque d'aboutir à une perte d'énergie, des entraînements de mauvaise qualité et une stagnation musculaire. Trop en manger risque de favoriser une prise de graisse inutile. Généralement, vous pouvez mesurer ces aliments avec un verre doseur, cela va très vite. Évidemment, lorsqu'il s'agit de pâtes, par exemple, la balance sera indispensable.

Les protéines sont moins inquiétantes car il existe une marge dans leur apport. De plus, elles sont généralement vendues au poids, en barquette, et vous pouvez donc acheter ce qui vous convient sans avoir à sortir la balance au moment de les cuire.

Concernant les lipides, les huiles se mesurent généralement à la cuillère, c'est très simple. Les oléagineux tels que les amandes ou les noisettes doivent par contre se peser. Manger trop peu de lipides risquent d'affecter votre progression. Trop et votre apport calorique risque d'exploser et de mener à une prise de graisse.

Peser fruits et légumes

Là, à ce niveau, il faut peser ! ;)

Enfin, les légumes peuvent normalement se manger à volonté à moins d'en consommer qui soient vraiment très riches en glucides. Car sinon, leur apport en calories est assez négligeable. Les fruits sont plus riches en sucre, mais cela reste assez bas par rapport à des féculents et, si vous n'en mangez pas des tonnes, les peser n'est pas forcément requis non plus.

Balance conseillée : Balance de Cuisine Electronique 5 kg – de Etekcity.

A propos de l'Auteur

Pratiquant de musculation de longue date, passionné par la discipline, Stephen est le créateur du site et du forum musculaction. Il y partage ses connaissances et sa passion.

© 2004-2018 Musculaction.com | Contact | Mentions Légales | Forum musculation