Bien choisir son partenaire d'entraînement

Choisir partenaire musculation

Un entraînement de musculation peut très bien se pratiquer seul. Cependant, avoir un partenaire est un gros atout puisque celui-ci peut vous motiver à aller à la salle, corriger l’exécution de vos mouvements et vous assurer sur certains exercices afin que vous puissiez dépasser vos limites en toute sécurité. Mais, pour que tout ceci fonctionne, il faut déjà choisir le bon partenaire. Voici les points importants auxquels vous devez prêter attention.

La personnalité de votre partenaire

Votre partenaire d’entraînement sera avec vous pendant l’intégralité de toutes vos séances. Vous devez pouvoir le supporter et compter sur lui à tout moment. Sa personnalité doit donc déjà être accordée à la vôtre. Choisissez quelqu’un qui vous est sympathique, avec qui vous vous entendez bien et que vous savez être à l’écoute.

Certains points peuvent être rédhibitoires. Un partenaire qui parle trop peut être gênant. La musculation demande une grande concentration et, si votre partenaire est constamment en train de vous parler alors que vous essayez de faire vos exercices, vous risquez d’y perdre en performance. De même, il ne doit pas trop parler aux autres personnes. Si vous devez aller le récupérer à l’autre bout de la salle parce qu’il est en pleine conversation avec d’autres pratiquants, vous ne pourrez pas suivre votre programme correctement. Un bon partenaire doit être attentif et vous assister au mieux.

Inversement, un partenaire qui ne vous parle jamais, qui ne vous donne jamais son avis et ne vous fait pas remarquer votre mauvaise exécution d’un exercice, est également à bannir. Si vous prenez un partenaire d’entraînement c’est bien pour pouvoir communiquer avec lui et avoir son avis.

Franco Columbu et Arnold

Franco Columbu, le partenaire d'entraînement préféré d'Arnold Schwarzenegger…

Evitez également les partenaires irascibles, à qui vous ne pouvez jamais donner votre avis et qui essayent constamment de vous rabaisser. Vous devez pouvoir traiter d’égal à égal avec lui.

Le niveau de votre partenaire

Généralement, votre partenaire sera un ami. Quelques fois, c’est même un ami que vous avez convaincu de se mettre à la musculation. C’est une bonne initiative car vous pouvez alors le guider. Cependant, cela risque de ne pas être optimal pour vous si votre différence de niveau est trop grande. Devoir charger et décharger sans cesse des dizaines de kilos de fonte des barres risque de vous épuiser et d’entacher vos performances. Ou alors, vous risquez de vous mettre à son niveau, pour éviter les changements incessants, et vous ne progresserez plus.

Le mieux, c’est donc de choisir un partenaire dont le niveau est assez similaire au vôtre. Cela vous permettra d’ailleurs de vous pousser l’un et l’autre à la progression. Cela peut également installer une petite atmosphère de rivalité qui peut être assez saine.

Au pire, il est possible de choisir un partenaire légèrement plus fort que vous afin de profiter de ses conseils. Cependant, c’est vous qui aurez le mauvais rôle et cela peut être un peu dévalorisant.

Choisissez l’expérience et la sécurité

Votre partenaire doit être capable de vous assurer pendant tous les exercices. C’est pourquoi vous devez choisir quelqu’un d’assez fort. Cela renvoie encore une fois à la différence de niveau. Si vous pouvez soulever 130 kg au développé couché et que votre partenaire ne peut soulever que 60 kg, il y a fort à parier qu’il ne pourra pas faire grand-chose pour vous aider si vous vous retrouvez bloqué sous la barre.

Votre partenaire doit aussi avoir de suffisamment d’expérience pour savoir comment vous assurer et à quel moment il doit vous aider. Il n’y a rien de plus frustrant qu’un partenaire qui vous aide trop sur les dernières répétitions, vous empêchant ainsi de bien progresser. De même, s’il soulève trop d’un côté ou de l’autre, voire vous déséquilibre, cela peut engendrer des accidents.

Enfin, le partenaire doit savoir rester concentré lorsqu’il vous seconde. S’il est pris d’un fou rire à chaque fois où qu’il est distrait par d’autres pratiquants ou pratiquantes, il ne fera pas le travail correctement.

Triple H et Stephanie McMahon

De l'importance d'avoir le même niveau, sur un ton comique – Triple H et Stephanie McMahon

Des objectifs similaires

Même si votre partenaire possède une personnalité qui vous correspond, qu’il est sérieux et expérimenté, et que son niveau s’apparente au vôtre, s’il poursuit un objectif différent du vôtre, cela peut poser problème. En effet, une personne qui est en prise de masse risque de s’entraîner différemment d’une autre qui est en sèche. Si vous êtes un powerlifter et que vous vous entraînez en vue d’une compétition, choisir un partenaire lambda risque également de ne pas convenir.

Evidemment, il ne faut pas fermer les portes à tout mais réfléchir à ce que votre partenaire peut vous apporter et ce que vous vous pouvez lui transmettre. Il y a des chances que vous vous complétiez par vos différentes forces et faiblesses. Mais, si vos objectifs sont radicalement différents, il se peut que cela finisse par être un obstacle pour vous deux.

© 2004-2019 Musculaction.com | Contact | Mentions Légales | forum musculation