S'entraîner quand on est malade ?

Musculation malade

Rien de pire que de tomber malade quand on s'entraîne dur pour progresser en musculation. Tous les ans c'est la même chose, on a droit à notre lot de rhumes, grippes ou gastro-entérites, des maladies qui minent notre progression et nous font perdre plusieurs semaines d'entraînement.

En effet, une fois la maladie vaincue, il est nécessaire de se remettre à niveau et cela demande parfois plusieurs semaines. Bref, rien de mieux pour gâcher la vie et ralentir la progression !

Cela amène beaucoup d'entre nous à vouloir continuer l'entraînement se sachant malade, mais est-ce une bonne idée ? Personnellement, j'arrête systématiquement tout entraînement quand je suis malade, mais j'ai pu voir de nombreuses personnes continuer leur routine et affirmer même se sentir mieux - voir guérir plus vite - grâce à la pratique sportive durant cette période.

Doit-on continuer à s'entraîner quand on est malade ?

La réponse à cette question dépend de la nature de votre maladie. Est-ce un rhume, la grippe ou encore une allergie ? La plupart des gens font la confusion entre le rhume et la grippe, des maladies causées par des virus différents. Il est vrai que les symptômes de ces deux maladies sont proches. Avec un rhume, on a le nez qui coule, de la fatigue et on se sent faible. Souvent des douleurs musculaires apparaissent mais elles sont peu intenses. On peut aussi avoir de la fièvre et des maux de tête, mais les symptômes sont peu marqués.

La grippe, quant à elle, est beaucoup plus agressive et ses symptômes apparaissent brutalement : fièvre importante, grande fatigue, courbatures… On est pas bien du tout et on finit cloué au lit pour plusieurs jours.

Il faut savoir que le système immunitaire est fortement taxé en cas de grippe. S'entraîner dans ces conditions ne sera pas seulement préjudiciable pour la croissance musculaire mais carrément pour la santé.

Musculation malade

Si vous vous sentez encore plus mal après l'effort ou si vous avez de la fièvre, restez à la maison ! Ecoutez votre corps et modérez-vous lors de la reprise…

L'entraînement est le stimuli qui permet de prendre du muscle, mais c'est une activité globalement catabolisante. Le corps doit être en bonne santé pour pouvoir passer d'un état catabolique causé par les exercices, à un état anabolique de récupération et croissance musculaire. Si vous avez la grippe, votre corps combat déjà un état catabolique causé par le virus. Dans ce cas, l'entraînement de musculation aggravera le catabolisme, ce qui affectera négativement l'efficacité du système immunitaire et vous rendra peut-être encore plus malade.

Donc, pas d'entraînement si vous avez la grippe ! A la place, concentrez-vous sur une bonne nutrition et buvez beaucoup d'eau. Une fois que la grippe sera passée, vous pourrez revenir à votre programme mais avec des poids légers, sans forcer, en évitant de mener vos séries à l'échec. Ne forcez pas trop durant la première semaine de reprise, on se sent souvent « vidé » et il faut du temps pour revenir à ce qu'on faisait avant la grippe.

En cas de rhume vous pouvez éventuellement continuer à vous entraîner, mais veillez à réduire les charges et n'allez pas à l'échec. Bien sûr, si le rhume vous met à plat et c'est parfois le cas, il faudra probablement arrêter complètement l'entraînement jusqu'à ce que les symptômes disparaissent.

Un peu de prévention !

Mieux vaut prévenir que guérir ! Difficile d'empêcher les virus de vous infecter à moins de vivre en milieu clos sans contacts humains. Comme conseils utiles, lavez-vous souvent les mains, surtout à la fin de votre séance si vous vous entraînez en salle, et évitez de vous toucher le visage durant l'effort car c'est souvent la porte d'entrée des virus.
Aussi, veillez à maintenir votre immunité au top. L'excès d'entraînement, une mauvaise alimentation et le manque de sommeil favorisent le catabolisme en plus de nuire à votre prise de muscle.

Bref, pour conclure, modérez-vous si vous continuez à vous entraîner. Et n'oubliez pas que la santé prime. Si vous présumez de vos forces et de vos capacités, vous risquez de tomber encore plus malade et cela ne fera que retarder la reprise de l'entraînement.

© 2004-2019 Musculaction.com | Contact | Mentions Légales | forum musculation