Qu'est-ce que l'endurance de force ?

Endurance de force

« Bonjour, j'ai entendu parler de l'endurance de force ou force-endurance, je ne comprends pas trop ce concept. Comment la force peut être endurante ? Comment appliquer ce concept à la musculation et dans quel but, pour quel bénéfice ? Dois-je faire des séries longues de 50 répétitions pour être fort longtemps sur mes séries, à quel % du 1 RM ? »

Bien que l’on puisse penser que la force et l’endurance soient deux qualités physiques que tout opposerait, il est bon de se rappeler que chaque sport, chaque effort, quel qu’il soit est une combinaison, à divers degrés des nombreuses capacités physiques qui existent.

La force étant la capacité de produire une forte tension musculaire et l’endurance la capacité de maintenir un effort dans le temps, il n’existe aucun sport ou une combinaison des deux n’est pas requise pour exceller, que ce soit sur un 100 m ou sur un 10 000 m.

C’est ainsi que naissent les termes d’endurance de force utilisés pour décrire les sports tels que l’aviron ou les qualités d’endurance priment sur la force (suivant la spécialité) et les termes de force endurance pour décrire les efforts ou la force musculaire est davantage mise à contribution comme au cours d’un 400 m en athlétisme.

Pragmatiquement, on trouve en musculation des zones de travail bien définies pour exercer chaque qualité physique. Ainsi pour l’endurance de force, des charges allant de 25 à 50% du 1 Rm sont recommandées tandis que pour la force endurance (de courte, moyenne et longue durée) des charges allant de 50 à 80% sont utilisées.

Dans la pratique, l’entraînement en séries exclusivement longues (50-100 répétitions) n’a que très peu d’impact sur l’amélioration de la force (qui dépend avant tout de votre système nerveux). C’est un fait bien connu des powerlifters, qui en augmentant leur maxi augmentent du même coup leurs performances en séries mi-longues (10-20 répétitions).

Il est aussi bon de noter qu’en préparation physique, la reproduction des qualités physiques exercées par le dit-sport (ici, l’endurance de force) engendre moins de progrès qu’un entrainement de type powerlifting sur l’amélioration des performances sportives.

Nous pouvons donc en conclure que l’entraînement en séries très longues, outre en culturisme, est inutile, la force étant la qualité au centre de l’amélioration des performances sportives, elle doit être recherchée.

© 2004-2019 Musculaction.com | Contact | Mentions Légales | Forum musculation