Faut-il muscler son périnée ?

Muscler son périnée ?

Le périnée est un muscle qui ne se voit pas et dont certaines personnes n'ont même pas conscience. Pourtant, il joue un rôle fondamental de maintien et intervient lors de l'acte sexuel. Habituellement, c'est un muscle que l'on actionne sans y penser, ou qui réagit de lui-même. Pourtant, il y a certains avantages à savoir le maîtriser. De plus, entraîner ce muscle permet d'éviter qu'il ne perde sa fonction, ce qui pourrait engendrer une incontinence et un danger pour le maintien des organes.

Qu'est-ce que le périnée ?

Le périnée est un muscle qui se cache sous le bas-ventre et qui enserre l'urètre, l'anus et l'organe sexuel. Il participe d'ailleurs à leur fonctionnement. C'est, par exemple, lui qui permet de retenir les urines et les fèces grâce à la contraction des sphincters.

Mais son rôle ne s’arrête pas là puisqu'il intervient également durant l'acte sexuel. C'est lui qu'il est possible de sentir se contracter et se décontracter plusieurs fois pendant un orgasme. Il a donc une action sur le plaisir ressenti.

Enfin, le périnée est aussi un muscle de maintien puisque il est chargé de soutenir les organes qui se trouvent dans le petit bassin, c'est-à-dire les intestins, la vessie, le rectum et l'utérus, chez la femme. Sans lui, tous ces organes descendraient sous l'effet de la gravité et des sollicitations musculaires.

Muscle périnée

Pourquoi muscler le périnée ?

Il existe plusieurs raisons à consacrer du temps à muscler le périnée. Protection, prévention et plaisir sexuel sont les trois principaux avantages à en retirer.

Pour protéger les organes

Un périnée qui est faible, c'est un périnée qui risque de ne plus jouer son rôle de maintien des organes. En effet, lors d'une activité sportive, ou pendant la grossesse d'une femme, le périnée subit une forte pression. Si ce muscle n'est pas assez fort, il peut se relâcher et certains organes peuvent alors descendre trop bas. Ils ne sont plus à leur place.
Certains sports comme le tennis, le fitness ou la course à pied sont particulièrement néfastes pour le périnée.
Il vaut donc mieux avoir un périnée suffisamment fort pour rester en bonne santé.

Pour éviter l'incontinence

Un périnée qui est faible, à cause du vieillissement par exemple, ou qui a été mis à mal par une pratique sportive intense sur le long terme, peut ne plus jouer son rôle de contraction correctement. Il perd alors sa faculté à retenir l'urine, voire les fèces. C'est alors un vrai problème d'incontinence qui s'installe. Or, un périnée qui est entraîné sera plus performant, plus longtemps, et pourra éviter l'arrivée de ce genre de soucis.

Pour maîtriser le plaisir sexuel

Peu de gens le savent, mais ils peuvent augmenter leur plaisir pendant l'acte sexuel grâce à leur périnée. En effet, chez les femmes, la contraction du périnée permet d'augmenter la pression dans le vagin et donc de ressentir plus de sensations. De façon plus passive, un périnée plus musclé contribue déjà à un plus grand plaisir.

Muscle périnée

Chez l'homme, un périnée puissant permet une érection plus rigide. De plus, toujours du côté masculin, un périnée bien maîtrisé donne la possibilité de bloquer la survenue de l'orgasme et donc de « durer plus longtemps ».

Comment solliciter son périnée ?

Avant de vouloir muscler le périnée, il est important d'arriver à le repérer. Pour cela, il existe une technique simple. Il suffit d'aller uriner comme d'habitude puis de stopper le flot de l'urine, consciemment. Ce n'est pas très agréable mais cela permet de donner une idée de l'emplacement du muscle. C'est celui qui se contracte lorsque vous arrivez à diminuer le flot. Évidemment, ce n'est pas un exercice à répéter, mais simplement un moyen de prendre conscience de l'existence du périnée.

Une fois que cela est fait, il existe quelques exercices efficaces pour muscler le périnée.

Exercice de contraction

Le périnée est un muscle et, en tant que tel, il est possible de le muscler par une sollicitation et une contraction consciente. Une fois qu'il est repéré, grâce au petit exercice ci-dessus, il suffit donc de le contracter plusieurs secondes puis de le relâcher et de recommencer. L'avantage, c'est que cet exercice peut se pratiquer n'importe où. Personne ne peut s'en apercevoir car il n'y a aucun mouvement à faire. De plus, il est possible de contracter le périnée dans n'importe quelle position, que ce soit debout, assis ou allongé.

La durée des contractions, et de la séance elle-même, dépend de la force et de l'endurance du périnée. Il vaut donc mieux commencer par des sollicitations courtes et se reposer. Puis, au fil du temps, il faut augmenter la durée des contractions ainsi que leur intensité.

Les boules de Kegel (pour les femmes)

Autrement appelées « boules de geisha », cet accessoire est destiné aux femmes. Il prend la forme de deux boules attachées ensemble, qui s'insèrent dans le vagin. Il suffit ensuite de vaquer à ses occupations normales en essayant de ne pas les perdre, ce qui demande une contraction passive du périnée mais permet tout de même de le muscler. Il est également possible de pratiquer l'exercice de contraction ci-dessus en portant les boules de Kegel.

© 2004-2019 Musculaction.com | Contact | Mentions Légales | Forum musculation