Comment mesurer son taux de masse grasse ?

Que ce soit pour entamer une prise de muscle ou une perte de graisse, il est toujours important de savoir de quelle base on part afin de déterminer sa progression. Il faut donc se peser, prendre ses mensurations mais aussi mesurer son taux de masse grasse.

Ainsi, au fur et à mesure de la perte ou de la prise de poids, il est plus facile de savoir si ce poids correspond plutôt à du gras en plus ou en moins, et donc de savoir également s'il y a eu construction ou perte musculaire. Voici comment procéder pour obtenir une mesure correcte à laquelle se référer.

Les solutions pour mesurer le taux de masse grasse

Il en existe plusieurs qui sont plus ou moins précises et plus ou moins faciles à mettre en œuvre.

Le mètre ruban

C'est sans doute la méthode la moins coûteuse et la plus simple puisqu'elle ne demande qu'un mètre ruban, facile à trouver et pas cher. Ensuite, il suffit de mesurer son tour de taille au niveau du nombril, de se peser et d'utiliser la formule ci-dessous (formule des YMCA).

Calcul à l’aide de la formule des YMCA

- Sexe : Homme Femme

- Poids : Kg Livres

- Tour de taille (au niveau du nombril) : Cm Pouces   

Taux de graisse corporelle estimé : %

L'inconvénient de cette méthode c'est son manque de précision. Car, la taille peut prendre en masse musculaire et la mesure ne fera pas de différence entre un tour de taille gras et un tour de taille musclé.

Mètre ruban

Lors d'un régime – ou d'une prise de masse –, vous pouvez vérifier l'évolution de votre tour de taille à l'aide d'un mètre-ruban…

La balance impédancemètre

Cette solution est très pratique mais peut s'avérer onéreuse. En effet, il s'agit de se procurer une balance spéciale qui, en plus de déterminer le poids de la personne, peut également lui indiquer son taux de masse grasse, de masse maigre et son taux d'eau.

Le système est simple, la balance envoie un faible courant à travers les pieds et mesure le temps que met ce courant pour revenir à la balance. Ce temps varie suivant la quantité d'eau, de gras ou de muscles recontrés.

Cependant, ce type de balance est finalement assez peu précise car le nombre de capteurs n'est pas forcément assez élevé. De plus, le taux d'eau peut varier dans le corps et donc fausser les résultats. Enfin, le courant ne circule pas forcément dans tout le corps mais surtout dans sa partie basse, ce qui ne donne pas une estimation d'ensemble.

L'impédancemètre peut tout de même donner une idée de la masse grasse, même s'il faut la mesurer plusieurs fois, faire une moyenne, et tenir compte des facteurs qui peuvent faire varier la mesure. Même si le résultat ne reflète pas forcément la réalité, il peut permettre de savoir si le taux a augmenté ou baissé avec le temps.

Pour calculer précisemment le taux de graisse corporelle, mieux vaut choisir une balance à impédancemétrie fiable : Tanita Analyseur Corporel

Les photographies

Pour cette méthode, il suffit de posséder un appareil photo ou un téléphone qui en est équipé. Les photos doivent être suffisamment bonnes pour pouvoir apprécier la visibilité des veines.

Ensuite, il faut simplement prendre des photos à intervalles réguliers, dans des positions et des conditions de luminosité similaires et comparer. L'interêt d'une photographie, c'est qu'elle permet d'être un peu plus objectif que le miroir et de pouvoir évaluer la progression.

Le seul souci de cette méthode, c'est qu'elle ne permet pas de connaitre le taux de masse grasse au pourcentage près. De plus, il faut un bon coup d'oeil pour évaluer une fourchette. Cependant, avec un peu d'expérience, il est possible de savoir où on se situe, notamment grâce à l'apparition ou la disparition des abdominaux et des veines sur certaines parties du corps.

Taux de gras évolution

La technique des plis cutanés

C'est sans doute la méthode la plus précise mais aussi la plus compliquée à mettre en oeuvre. En effet, il faut posséder une pince à plis cutanés précise, savoir faire de bonnes mesures et maîtriser la technique de calcul, pour arriver à un résultat correct. De nombreuses manières de rater la mesure de la masse grasse, donc.

La mesure des plis cutanés doit se faire plusieurs fois à différents endroits de l'anatomie grâce à une technique bien précise. La pince ne doit pincer que la peau et les tissus sous-cutanés, en excluant la masse musculaire. Puis, une fois que la moyenne de plusieurs mesures a été faite sur chaque pli, il faut appliquer une équation complexe pour aboutir au taux de masse grasse.

Il existe plusieurs équations qui demandent la mesure de plus ou moins de plis. L'équation de Durnin et Womersley, qui demande 4 plis, est sans doute celle qui propose le meilleur compromis. De plus, elle a été validée pour les deux sexes et chez les jeunes sprotifs.

Caliper mesure

La « pince à pli cutané » mesure l’épaisseur de peau à certains endroits précis du corps…

Quelle méthode utiliser pour mesurer son taux de gras ?

Tout dépend de votre exigence et de vos moyens.
La technique des plis cutanés est précise mais demande un investissement dans une bonne pince et une grande précision dans la technique et l'équation utilisée.

Mais, il est également possible de s'en sortir avec un mètre ruban, des photographies et une balance impédancemètre. En comparant les photos et les mesures, vous pouvez déjà vous faire une bonne idée de votre taux de gras.

© 2004-2019 Musculaction.com | Contact | Mentions Légales | forum musculation