Faut-il vraiment manger de tout ?

Manger de tout ?

Parmi les nombreux conseils diététiques qu'il est possible d'entendre à droite ou à gauche, il y a celui-ci : « pour bien manger, il faut manger de tout ». C'est notamment ce que les autorités sanitaires ont tendance à répéter. Mais, est-ce vraiment un si bon conseil que cela ? N'est-ce-pas sacrifier une certaine qualité alimentaire que de ne fermer la porte à aucun aliment ?

Le constat

Il est évident qu'une alimentation peu variée est loin d'être l'idéal lorsqu'il s'agit de manger équilibré. En effet, consommer tout le temps les mêmes aliments, c'est prendre le risque de développer certaines carences. Mais, d'un autre côté, manger de tout n'est pas forcément une très bonne idée non plus.

Une étude de l'UTHS de Houston et de la Friedman School of Nutrition de Tufts s'est penchée sur la question. En comparant l'alimentation de plus de 5000 personnes, âgées de 45 à 84 ans, sur plusieurs années, les chercheurs ont pu se faire une idée plus précise.

Au terme de l'étude, les chercheurs se sont rendus compte que les personnes qui mangeaient des aliments plus diversifiés n'avaient pas forcément une meilleure santé que les autres. Pire, c'est dans ce groupe que l'on prenait le plus de poids.

Car, dans la plupart des cas, les personnes qui mangent plus varié ont tendance à manger plus d'aliments malsains. Or, mieux vaut manger moins d'aliments différents, mais sains, que de manger de tout en incorporant des aliments malsains.

Manger de tout

L'influence du marketing

Le problème quand on conseille aux gens de manger de tout, c'est qu'on ne les guide pas pour choisir ce qu'ils consomment. Ce sont les publicités qui prennent le relais. Lorsque ces personnes franchissent les portes du supermarché, elles ne savent pas forcément quels aliments choisir. Ou alors elles en ont une petite idée mais risquent de se tromper.

Cela n'est pas étonnant puisque des personnes sont payées pour étudier leur comportement et les orienter, à grand coup de réclame, vers les produits que les groupes industriels cherchent à vendre. Le supermarché est donc jonché de pièges à éviter et cela demande une certaine connaissance en termes de nutrition.

Un petit exemple tout simple, celui des amandes. Au départ, ce sont des aliments sains. Les amandes apportent des fibres, des vitamines, des minéraux et des acides gras essentiels. Mais, comme cela fait vendre plus facilement, les industriels proposent généralement des amandes salées et grillées. Le goût est alors plus puissant et incite à consommer une plus grande quantité de l'aliment. Le problème, c'est que l’excès de sodium, contenu dans le sel, est dangereux pour la santé. De plus, la cuisson des amandes en abîme les acides gras. Ce genre d'amandes ne devrait donc pas figurer sur une liste de courses.

Comment manger varié et équilibré ?

Finalement, mieux vaut éviter de manger de tout. Cependant, il faut tout de même conserver une alimentation suffisamment variée.
Les aliments qu'il faut éviter sont, entre autres, tous ceux que vous retrouverez dans les fast-foods, comme les hamburgers, les frites, les pizzas, les sodas, etc. Les biscuits, viennoiseries et confiseries sont également à mettre de côté. Tous les aliments industriels sont généralement malsains.

Il faut ajouter à cela les aliments qui possèdent un Index Glycémique élevé. Depuis que le concept de « sucre rapide et lent » n'est plus valable, le pain blanc, les pâtes blanches, les galettes de riz, les céréales du petit-déjeuner et même le riz blanc (à l'exception peut-être du riz basmati) ne peuvent plus être considérés comme de bons aliments. Ils risquent d'élever brutalement la glycémie, favorisant le stockage des nutriments sous forme de gras et fatiguant le pancréas.

Paige diète

FHTG risque d'être déçu à LA. Non, pas de pizzas pour les longues soirées avec sa belle ;)
La réalité sera tout autre, bien plus « diète » que Cheat Meal… © Paige Hathaway

Que reste-t-il ? Des aliments simples comme les fruits et légumes, la viande, le poisson, les œufs, les légumineuses et les oléagineux. Il est plutôt conseillé d'éviter tout ce qui contient du gluten et du lactose car il existe de fortes raisons de penser que ces substances ne sont pas bien assimilées par l'organisme.

Consommez des fruits et légumes en quantité, variez vos sources de protéines en privilégiant des viandes blanches, des petits poissons et des œufs de poules plein air. Si possible, consommez des aliments bio et locaux. Concernant les sources d'acides gras, concentrez-vous surtout sur celles qui apportent des oméga-3 comme les poissons gras, certaines huiles et oléagineux.

Enfin, les herbes aromatiques sont un bon choix pour relever les plats sans ajouter d’éléments superflus. Elles contiennent généralement des vitamines, des minéraux, et des antioxydants. Comme petit plaisir, un morceau de chocolat noir à au moins 70 % de cacao n'est pas non plus à exclure.

A propos de l'Auteur

Pratiquant de musculation de longue date, passionné par la discipline, Stephen est le créateur du site et du forum musculaction. Il y partage ses connaissances et sa passion.

© 2004-2018 Musculaction.com | Contact | Mentions Légales | Forum musculation