Les meilleurs jobs quand on fait de la musculation

Jobs et musculation

Chacun aimerait faire dans la vie ce qu’il aime par-dessus tout, sans avoir à se préoccuper du reste. Malheureusement, entre désir et réalité, il existe un énorme fossé. Ainsi, pour se nourrir, payer les factures et investir dans nos vraies passions, nous devons faire des sacrifices. Car, à moins que vous ne soyez un athlète professionnel, qui gagne un tas d’argent, vous êtes obligé de vous trouver un travail à plein temps. Et ce, en plus de votre entraînement de musculation, pour subvenir à vos besoins et maintenir un certain niveau de vie.

Conjuguer travail à temps plein et entraînement nécessite un minimum d’organisation et de rigueur. Pourquoi ? Car les journées sont vite remplies et rythmées par le travail, les 4 à 6 repas quotidiens, l’entraînement à la salle de sport sans oublier de dormir suffisamment. Bref, c’est un rythme d’enfer, un rythme très soutenu, qui peut mettre à mal vos objectifs si vous vous y prenez mal. Pour que cela fonctionne, vous devez être organisé et gérer au mieux votre temps. Par exemple, vous pouvez prévoir à l’avance vos repas, les apporter sur votre lieu de travail pour les consommer au moment le plus opportun.

Le type de travail que vous faites peut avoir une grande influence sur vos progrès musculaires. À noter que, quel que soit le boulot choisi, il y a toujours des aspects positifs et négatifs.

Donc, quels sont les boulots les plus adaptés à un culturiste ? Comme tout le monde n’a pas les mêmes domaines de compétences et les mêmes capacités, cela parait difficile de répondre à la question. Pourtant, en creusant un peu, nous avons pu lister 4 emplois qui peuvent parfaitement coller avec le style de vie d’un bodybuilder.

1 – Un travail de bureau : 9h-17h

A première vue, être bodybuilder et avoir un travail de bureau peut paraître totalement incohérent avec votre style de vie. Pourtant, si on regarde de plus près, on se rend compte que ce type de travail peut vous apporter des avantages non négligeables. Ainsi, comme les horaires sont fixes, cela vous laisse tout le loisir d’organiser votre temps comme vous voulez, avant ou après le travail.

Le seul bémol, c’est pour aller à la salle de sport. Car, après 17 h, elle risque d’être bondée et, pour s’y rendre, il peut avoir des embouteillages. Bref, de quoi fragiliser votre motivation. À cela s’ajoute les 8 heures d’inactivité physique, passées assis derrière un bureau. Il faut être capable de pouvoir les supporter et surtout de pouvoir caler les nombreux repas de la journée. Selon la politique appliquée par les entreprises, comme sur la possibilité de manger ou non devant son écran de travail, cela peut être plus ou moins difficile.

Jobs Musculation

Michael Perrin, champion de Powerlifting et gagnant du World BBing Championship à Miami, en plein travail au bureau. Il va au gym 5 fois par semaine et mange 8 repas par jour !

Pour résumer, sur certains aspects, vous ne pourrez rien faire mais vous pouvez vous organiser au mieux pour rendre les choses plus faciles. Par exemple, pour être le plus discret possible, privilégiez les shakers en collation. Gardez la nourriture solide pour le repas avec les collègues. En ce qui concerne la salle de sport, si elle n’est pas trop loin de votre lieu de travail, vous pourrez vous y rendre le matin ou à la pause déjeuner. Il y a toujours une solution à chaque problème. Il suffit d’analyser la situation et de la trouver.

2 – Un travail physique

Un travail manuel peut être un plus pour certains bodybuilders. Pourquoi ? Car il permet d’être actif toute la journée. En plus de développer la force, c’est un bon moyen de renforcer sa condition physique.

Mais, combiner travail physique et entraînement, a quelques inconvénients. Le premier, c’est que vous risquez d’être sur les rotules car le corps est sans cesse sollicité. Ainsi, pour ne pas craquer et avoir suffisamment d’énergie, vous aurez besoin d’augmenter votre apport calorique journalier. De plus, ne pas avoir le temps de s’arrêter, de se reposer peut nuire à la récupération musculaire et ralentir les progrès. Mais, encore une fois, tout n’est qu’une question d’organisation. Si vous ajustez votre plan alimentaire et que vous vous reposez assez, travailler et vous entraîner ne vous empêchera pas de continuer à progresser.

3 – Être son propre patron

La solution pour éviter les problèmes cités précédemment, dans les autres types d’emploi, c’est de vous mettre à votre compte. Quand vous êtes le patron, vous pouvez faire vous-même votre emploi du temps et travailler quand vous voulez. Bref, de quoi vous laisser assez de liberté pour programmer vos entraînements de musculation et prendre vos repas quand vous le souhaitez.

Le problème avec cette solution, c’est que lancer sa propre boite nécessite d’investir du temps et de l’énergie. Et ce, tout au long de votre activité. Le risque, c’est que vous n’ayez plus assez de motivation pour continuer à vous entraîner. Mais, si vous arrivez à dépasser ces difficultés, la flexibilité que vous aurez gagnée portera rapidement ses fruits.

Si pour l’instant, cela vous parait être trop, que vous ne vous sentez pas à la hauteur, vous pouvez déjà essayer de travailler à la maison pour une entreprise. Vous aurez moins la pression du bureau et les risques seront moins importants que si vous étiez à votre compte. Cette première expérience vous donnera alors un aperçu de la liberté et de la flexibilité qu’offre le travail en tant qu’indépendant.

4 – Être coach sportif

Nous avons gardé le meilleur pour la fin. De nombreux bodybuilders considèrent ce travail comme étant le meilleur qui soit pour eux. Qu’est-ce qu’un coach sportif ? C’est une personne qui aide les autres à atteindre leurs objectifs physiques, en les motivant et en les conseillant dans leurs exercices et leur alimentation. L’avantage de ce type de boulot, c’est que les horaires sont flexibles, que le salaire est plutôt pas mal et que vous n’avez pas besoin de quitter la salle de sport !

Coach sportif Musculation

Si vous arrivez à devenir coach sportif, vous pourrez dire que vous avez réussi à concilier travail et plaisir. Mais, n’oubliez pas que même dans ce genre de carrière, vous devrez investir un minimum de temps et d’argent pour parvenir à votre but. Et, contrairement à ce que vous pouvez penser, ce n’est pas parce que vous êtes musclé et en forme que vous obtiendrez facilement votre diplôme. Ne sous-estimez pas la préparation pour devenir entraîneur. Il ne s’agit pas seulement d’apparence physique mais de connaissances et de pratique. C’est sur tous ces points que vous serez jugé le jour de l’examen.

Trouver un boulot qui corresponde à vos besoins et à vos attentes peut être un parcours difficile. Vous aurez peut-être à faire des petits boulots pas terribles. Vous vivrez des jours plus difficiles que d’autres mais, avec de la motivation et de l’autodiscipline, vous obtiendrez ce que vous voulez. Si vous êtes réellement un passionné de musculation et de bodybuilding, continuez à vous entraîner dur et ne laissez rien se mettre en travers de vos objectifs.

© 2004-2019 Musculaction.com | Contact | Mentions Légales | Forum musculation