Interview : Développé couché, des fondamentaux à la performance

Livre développé couché

Interview de Nicolas Piemont, co-auteur du livre « développé couché, des fondamentaux à la performance ». Par Julien pour Musculaction.com

Le développé couché, la star des gyms, l’exercice auquel tout le monde vous demande votre maxi ; si souvent pratiqué, si peu maîtrisé. Que ce soit pour la force du haut du corps en poussée, pour l’esthétique de pectoraux larges et bombés, il s’agit de l’exercice de base numéro 1. Donc quoi de plus normal que d’avoir enfin un ouvrage consacré entièrement à cet exercice, et qui plus est en français surtout : « Le développé couché, des fondamentaux à la performance » co-écrit par Fabien BERNARD, Adrien POISON et Nicolas PIEMONT.

Après la revue de presse de ce superbe livre, voici pour vous, chers passionnés, l'interview de Nicolas PIEMONT:

Q : Bonjour Nicolas, peux-tu te présenter à nos lecteurs ?

Bonjour à toutes et tous. Certains me connaissent peut-être déjà comme auteur chez Amphora (notamment « Mon Année de Musculation » ou « Entraînement avec Sangles de Suspension »). Pour les autres, je suis entraîneur particulier depuis à peu près 10 ans, pratiquant de musculation depuis 25, et j'essaie, chaque fois que mon emploi du temps me permet de me préparer convenablement, de me présenter en compétition de benchpress (développé couché équipé); enfin, j'interviens depuis peu dans les formations fédérales pour les fédérations de Force et d'Haltérophilie.

La particularité de mon parcours, c’est sa pluri-disciplinarité. J’ai toujours pratiqué différentes disciplines, dans des domaines très éloignés les uns des autres, et avec la même énergie je l’espère. Aujourd’hui, en parallèle de mes activités dans le monde du sport, j’enseigne les lettres classiques au lycée, et participe à des projets musicaux.

Mon parcours sportif en force athlétique est passé de prometteur à calamiteux quand je me suis mis à accumuler très tôt, dès 19 ans, des pathologies discales. J’en suis arrivé à traverser entre 3 et 5 épisodes de « lumbagos » par an, jusqu’à connaître une paralysie éphémère, mais très marquante, des jambes, consécutive à une fracture vertébrale de fatigue.

Il m’a fallu pratiquement 10 ans pour récupérer l’ensemble de mes capacités et me présenter de nouveau en compétition. Je n’ai pas arrêté la musculation pour autant, et me suis entraîné plus de 15 ans avec Frédéric Mompo. Ce long parcours m’a amené à mettre au point une approche mariant prophylaxie et performance, et se trouve à l’origine de mon activité de coach privé. Au moins un tiers de mes clients sont davantage des « patients », souvent en fin de parcours médical, sans solution à leurs douleurs, et cherchant une approche « santé » plutôt qu’un parcours « maladie ».

Ce qui me frappe de plus en plus, ce sont les liens entre éducation posturale, santé, et performance (aspect que je n’ai jamais quitté). Je suis actuellement membre du bureau de la French Iron Team, équipe de force athlétique d’élite, dans laquelle on retrouve Andréa Durand, Adrien Poinson, Gil Pinheiro et notre coach, Fabian Bernard).

Q : Pourquoi ce livre entièrement consacré au développé couché ?

En 2012, j’ai décidé de reprendre la compétition. Je n’avais pas le temps de me préparer pour les 3 mouvements ; je me suis donc concentré sur le DC. Parallèlement, je voulais apprendre correctement le répertoire haltérophile et je me suis inscrit au club de la VGA Saint-Maur. Fabian Bernard y était alors entraîneur. Il m’a poussé à passer mes brevets fédéraux, formations dans lesquelles intervenait Adrien Poinson, et durant la saison, nous avons sans cesse échangé autour de ma planification. Résultat : je suis passé d’un laborieux 180kg à 210kg au championnat de France, 235kg 3 mois plus tard, et il y avait encore de la marge pour progresser ! De quoi se poser des questions sur ce que j’avais bien pu faire durant les années précédentes !

Voilà pour la petite histoire, et la façon dont nous nous sommes rencontrés tous les trois. C’est Fabian qui a eu l’idée du livre avec Adrien et qui est venu m’en parler. Un entraîneur de haut niveau, un champion du monde, et moi dans le rôle du multi instrumentiste (culturisme, musculation, prévention des blessures).

En lien avec mon histoire personnelle, je suis absolument convaincu du bien fondé d'une approche « intellectuelle » du répertoire de la musculation, et de la nécessité de réfléchir et d'analyser ce que l'on fait de et avec son corps. La rédaction de l'ouvrage nous a permis de clarifier nos approches du mouvement dans cet esprit : à la fois d'une grande exigence sur le plan des résultats et sur le respect du pratiquant.

Livre développé couché

Développé couché : Des fondamentaux à la performance – Nicolas Piémont

Q : Ok très bien, donc une véritable synergie de connaissances et de pratiques du terrain. D’ailleurs à qui se destine le livre ?

Le livre est imposant par son format : plus de 300 pages. Et nous avons largement taillé dans la masse !

Notre volonté très nette a été de couvrir l’ensemble des champs d’utilisation du mouvement. Ainsi le pratiquant de musculation loisir, le bodybuilder, le force-athlète trouveront leur bonheur. Nous avons été très attentifs à la prise en compte des différents publics. On trouvera par exemple autant de place accordée au déroulement d’une séance d’initiation qu’à l’optimisation du mouvement dans le cadre compétitif. Et pour ceux dont l’objectif est de « cuirasser » leur buste, le livre propose des programmes innovants, d’une efficacité redoutable et complets. Le lecteur a donc à disposition des mois de programmes clé en main. C'est l'une de ses grandes forces.

Mais l’ouvrage ne s’arrête pas là. La place importante donnée aux analyses biomécaniques, celle accordée à la prise en charge des blessures et leur étiologie, la diversité des méthodes et techniques utilisées, ainsi que la bibliographie très complète, destinent l’ouvrage aux étudiants STAPS et aux kinés du sport.

Q : Pour avoir lu l’ensemble de tes livres, je sais que tu es très orienté sur la prophylaxie du pratiquant, selon toi y a-t-il des cas dans lesquels tu contre-indiques la pratique du développé couché ?

Je mets tout de suite de côté les contre-indications médicales formelles (ruptures ligamentaires, fractures, déchirements) qui doivent faire l'objet d'une prise en charge particulière. Restent les phénomènes fréquents de subluxation de l'épaule débouchant généralement sur une situation d' « épaule instable ».
Bien souvent dans ce cas, le pratiquant ne mettant pas en place une logique drastique de stabilisation de l'omoplate, il ne va faire qu'aggraver les symptômes en poursuivant l'entraînement au DC.

Les situations de lumbago, si elles ne sont pas prises en charge intelligemment (c'est un peu toujours la même histoire), peuvent rendre la pratique du DC délicate.

Néanmoins, en dehors de cas graves médicalement avérés, rien ne contre-indique la pratique du DC. C'est ce qui en fait un exercice si populaire d'ailleurs.

Q : Oui tout à fait ! Tant de mauvaises positions sur le développé couché et qui aboutissent aux problèmes d’épaules. Mais à qui la faute : au mouvement ou aux pratiquants ?

Il n’y a pas de recherche de coupable à tenir. Mais l'initiative revient au pratiquant ; à lui d’avoir une attitude responsable. Si un pratiquant accepte les consignes fantaisistes d’autres pratiquants, généralement incapables de tenir un discours argumenté, alors tant pis pour lui. Pour ma part, je ne m’amuserai pas à faire du saut à la perche sans un entraîneur convaincant. Rechercher un entraîneur de qualité et qui vous convienne n’est pas une démarche suffisamment répandue, et c’est une erreur. Les diplômes n’ont d’ailleurs rien à voir là dedans, ce qui rend la situation compliquée. Mais c’est le cas pour toute discipline nécessitant la transmission d’un savoir pratique.

Chaque mouvement de musculation, et c’est encore plus vrai pour les mouvements de « base » poly-articulaires, nécessite un apprentissage moteur fin et gradué. Comment espérer progresser au développé couché si le mouvement d’adduction des omoplates n’est pas acquis ? Pour un spécialiste, fait-il la différence entre « ponter » (la description de la position de compétition d’un point de vue externe) et « ouvrir la cage » (la finalité de la dite position) ? Qu'en est-il du placement des coudes ? Faut-il croire X ou Y juste parce que, pour eux, « ça marche » ? Et d'ailleurs, que veut dire cette expression ?

Il existe des réponses à ces questions et bien plus encore ; elles sont dans notre ouvrage. Mais constamment argumentées et étayées par des références et une expérience riches et diversifiées.

Le développé couché est probablement le mouvement le plus technique dans sa réalisation ; partir du principe que son exécution va de soi, c’est largement se méprendre et faire peu de cas de son intégrité physique.

Q : On voit à la lecture de ton livre que tu es un passionné, d'autres projets à venir ?

Les projets ne manquent pas ; c'est le temps qui manque ! Nous allons poursuivre avec Fabian et Adrien notre travail sur les mouvements de la force, c'est certain.

De mon côté, je travaille à un ouvrage sur la prise en charge des douleurs dorsales à partir d'un modèle de réflexion incluant l'ensemble des ceintures et sangle. J'y ferai le point sur toute l'expérience que j'ai pu acquérir, qu'elle soit livresque ou de terrain, et à partir de cas réels.

Enfin, il y a aussi des propositions de collaborations avec d'autres coachs pour l'élaboration de nouvelles méthodes de développement musculaire ; et ça promet d'être très intéressant.

D’accord très bien Nicolas, je te souhaite une belle réussite pour ces beaux projets. Je te remercie pour cette interview et surtout pour ce superbe ouvrage qui je l’espère va donner envie à tous les pratiquants d’améliorer leur DC. Je trouve votre livre sincèrement bien conçu et trés bien écrit, alors merci pour tout.

Le livre : Développé couché - Des fondamentaux à la performance – Nicolas Piémont – 2016.

A propos de l'Auteur

Julien Messon est coach sportif en Rhône-Alpes. Titulaire du BPJEPS, modèle fitness, champion de France et d'Europe 2018 de culturisme naturel.

© 2004-2019 Musculaction.com | Contact | Mentions Légales | Forum musculation