Pourquoi manger des insectes ?

Manger insectes protéines

Pour nous, c'est un nouvel aliment dont on parle de plus en plus et qui pourrait arriver très vite dans nos assiettes. Pour d'autres, comme en Asie, en Afrique ou en Amérique du Sud, c'est un aliment de tous les jours. Les insectes présentent de nombreux avantages et, si les Européens arrivent à mettre de côté le dégoût qu'ils leur inspirent, ils pourraient être une alternative valable à la viande. Pour les sportifs, ce serait également une nouvelle source de protéines.

Les insectes sont pleins de protéines !

En musculation, et en sport en général, l'alimentation tient une place prépondérante. L'apport en protéines est notamment un des facteurs qui peut favoriser la prise de muscles. Or, les insectes sont d'excellentes sources de protéines, composées de tous les acides aminés essentiels. De plus, ils ne comportent que peu de matière grasse. Ils sont donc aussi intéressants qu'un blanc de poulet ou de dinde et permettent de consommer des protéines sans se surcharger de graisses.

Ce n'est pas tout, ils apportent également des micronutriments comme des vitamines du groupe B, du calcium, du magnésium, du zinc et du fer.
En nourrissant ces insectes comme il faut pendant la période d'élevage, il est également possible d'augmenter leur teneur en omégas-3, des acides gras qui font généralement défaut dans l'alimentation moderne.

Ce sont des aliments plus sûrs

Premièrement, les insectes auraient moins tendance à transmettre des maladies aux êtres humains, tout simplement parce qu'ils sont génétiquement moins proches de nous que les animaux comme le porc ou le bœuf. L'élevage d'insectes serait donc moins risqué et propagerait moins de maladies mutantes comme la grippe aviaire ou porcine.

Deuxièmement, malgré ce que l'on pourrait penser, les insectes ne sont pas « sales », de nombreuses espèces sont comestibles et, pour peu qu'on les nourrisse correctement, ils sont tout à fait sains. Comparés à d'autres élevages qui reçoivent des aliments douteux, des traitements hormonaux et antibiotiques, les insectes sont finalement plutôt « propres ». En tout cas, c'est le cas dans les nouvelles fermes qui commencent à en produire en Europe.

Les insectes sont délicieux et se transportent facilement

On pourrait croire qu'ils possèdent une saveur abjecte. Et pourtant, ceux qui les ont goûtés parlent généralement d'un petit goût de noisette ou de céréale torréfiée. Ils ne sont donc pas mauvais, au contraire. Du moment où l'on réussit à dépasser les habituelles appréhensions, il est possible de savourer un plat d'insectes ou d'agrémenter vos préparations avec de la poudre d'insectes.

Il est également possible de les transporter avec vous puisqu’ils sont déshydratés, voire réduits en poudre. Bientôt, vous devriez même pouvoir trouver des sachets d'insectes épicés à manger en snack ou des barres de protéines à base de poudre d'insectes. Ils sont donc très pratiques en plus d'être très bons.

Les élevages sont plus respectueux de l'environnement

Cela ne touche pas directement votre alimentation, mais cela reste important, surtout de nos jours. En effet, les élevages traditionnels de bœufs, porcs, poissons et même de céréales produisent chaque jour une grande quantité de déchets et consomment beaucoup d'énergie et d'eau.

Manger insectes

De leur côté, les élevages d'insectes sont beaucoup moins gourmands. Ils peuvent nécessiter 10 fois moins d'espace au sol, produire jusqu'à 100 fois moins de gaz à effet de serre et 50 fois moins d'ammoniac. De plus, ils nécessitent très peu d'eau. Autre avantage, il ne faut pas beaucoup de végétaux pour les nourrir et, contrairement aux autres animaux, il est possible de les consommer en entier. Il n'y aucun résidu comme les os et les cartilages.

C'est une solution pour nourrir la planète

Comme l'élevage demande moins de ressources et produit moins de déchets, les insectes sont une alternative aux élevages intensifs d'autres animaux. C'est une solution envisageable pour nourrir la population mondiale croissante dans l'avenir tout en diminuant l'impact des élevages sur l'écosystème et en occupant moins d’espace au sol.

Selon certains spécialistes, aider au développement de ces élevages dans les pays les plus pauvres pourrait représenter une solution pour combattre la malnutrition et serait un premier pas vers l'autonomie alimentaire.

On peut également noter que l'élevage d'insectes peut très bien se faire à la maison ou dans le jardin et que les particuliers pourraient eux-mêmes produire une partie de leur nourriture grâce à cela, comme ils peuvent le faire en élevant des poules.

Test et avis !

Nous avons eu l'occasion de goûter les insectes de Micronutris – la première ferme d’élevage d’insectes comestibles française –, ainsi que d'autres produits et recettes en contenant. Et bien ce n'est pas mauvais du tout, c'est même très bon !

Insectes Micronutris

Grillons nature : 532 kcal/100g, dont protéines 56g, lipides 33g, glucides 3.1g, sel 0.97g
Vers de farine : 484 kcal/100g, protéines 58.8g, lipides 23.2g, glucides 7.7g, sel 0.19g. Disponibles chez Micronutris.

Les vers de farine et les grillons natures contiennent presque 60 g de protéines pour 100 g ! Et avec leur goût de « poulet grillé », ils passent très bien en collation.

Bref, même s'ils n’ont pas l’air bien appétissants, les insectes sont nutritifs, goûteux et bons pour l’environnement. C'est l'alimentation de demain… A vous de tester maintenant !

A découvrir : Les insectes nourriront-ils la planète ? – Jean-Baptiste de Panafieu – 2013.

A propos de l'Auteur

Pratiquant de musculation de longue date, passionné par la discipline, Stephen est le créateur du site et du forum musculaction. Il y partage ses connaissances et sa passion.

© 2004-2018 Musculaction.com | Contact | Mentions Légales | Forum musculation