Pourquoi les filles n'aiment pas la gonflette ?

Muscle

Qui n'a jamais entendu une fille dire qu'elle trouvait un homme trop musclé ? Cette phrase étonnante peut choquer celui qui s'entraîne dur et pense que son physique plaira forcément à la gente féminine. Et pourtant, c'est vrai. Certaines vont même jusqu'à qualifier ce physique de « gonflette », ce qui sonne comme une insulte. Pourquoi ce mépris ? Pourquoi, lorsque l'on passe un certain stade de musculature, une grande partie des femmes trouvent que cela fait « trop » ?

Que désigne le mot « gonflette » ?

« Gonflette » est un mot toujours utilisé de façon péjorative et qui désigne la pratique de la musculation. Mais, il y a des subtilités. Alors que certaines personnes rangent dans la case « gonflette » toute personne qui fait de la musculation, pour d'autres, cela ne concerne que ceux qui sont exagérément musclés, ceux dont les muscles sont trop gonflés. Généralement, cela s'applique aux bodybuilders professionnels. Mais, même si vous êtes un amateur, vous pouvez tomber dans cette catégorie, selon la personne que vous avez en face de vous.

Autre subtilité, certains parleront de gonflette pour une personne qui fait uniquement de la musculation. Alors que, si cette même personne pratique un autre sport, ainsi que de la musculation, elle sera mieux vue. La différence ? C'est que la première personne est vue comme quelqu'un d'égocentrique, qui pratique la musculation uniquement pour avoir de gros muscles, alors que la deuxième personne est vue comme quelqu'un qui fait de la musculation pour être meilleur dans son sport. Il se muscle « utilement » et non « futilement ».

D'ailleurs, le terme « gonflette » a tendance à sous-entendre que les muscles de la personne sont vides, inutiles, et que cette personne n'a pas de force. Ce qui n'est pourtant pas le cas.

Gonflette

Pourquoi les filles n'aiment pas la gonflette ?

Tout d'abord, il faut préciser que cela ne concerne pas toutes les filles. De plus, selon la fille, le terme « gonflette » s'appliquera à des hommes différents, suivant leur morphologie et leur quantité de muscles. Cette précision faite, voyons maintenant les diverses raisons qui peuvent expliquer que les filles n'aiment pas la gonflette.

La première, c'est sans doute qu'elles estiment qu'une personne qui passe autant de temps pour sculpter son corps est une personne qui ne s'intéresse qu'à elle-même. De plus, cela risque d'être un homme exigeant avec sa partenaire. Bref, un homme difficile à satisfaire.

La deuxième raison, c'est qu'être vraiment très musclé peut demander beaucoup d'investissement, beaucoup de temps. La fille peut craindre que cet homme n'ait pas le temps de s'occuper d'elle. Il pourrait même ne pas avoir le temps de sortir. Comme il suit un régime alimentaire très strict, cela risque également d'être une contrainte à la maison comme pour les sorties. Bref, ce n'est pas ce qu'il y a de plus réjouissant.

La troisième raison, c'est qu'un homme qui est très musclé peut avoir un passif douloureux. Certains ont souffert d'être trop maigres ou trop gros durant leur enfance, par exemple. Ils compensent cette blessure par la musculation. Mais, ils peuvent tout de même rester fragiles au fond. Or, une fille n'est pas forcément attirée par quelqu'un qui possède des névroses et qui n'est pas très stable mentalement.

Enfin, une des dernières raisons envisageables, c'est que la musculation a une image négative auprès de certaines femmes. Elles pensent alors que ceux qui la pratiquent sont des idiots, des beaufs, des coureurs de jupons ou des drogués, et que de toute façon leurs muscles sont factices, qu'ils n'ont pas de force.

La musculation n'a pas une bonne image auprès du grand public, et les médias en rajoutent…

Ces craintes sont-elles fondées ?

Tout dépend de la personne, mais dans beaucoup, ces préjugés sont complètement faux. Même si homme passe beaucoup de temps en salle de musculation, cela ne veut pas dire qu'il ne s'intéresse qu'à lui-même. Cela peut être une personne très sociable. Et il ne sera pas forcément plus exigeant envers sa partenaire que quelqu'un d'autre.

Concernant l'investissement, il est vrai que la musculation, à un certain niveau, peut demander du temps. Pour un amateur, cela peut simplement représenter 2 à 3 séances par semaine, rien d'insurmontable. Pour un pro ou un amateur qui fait de la compétition c'est un travail qui demande bien plus. Mais, pas forcément plus que quelqu'un qui pratique le sport à haut niveau. Or, même ces sportifs ont le temps d'avoir une relation amoureuse.

Ensuite, tous les pratiquants de musculation n'ont pas une blessure profonde de l'amour propre. Même si certains ont effectivement souffert de moqueries en étant enfants, la musculation leur a généralement permis de devenir plus confiant et cette blessure ne posera donc pas de problème.

Enfin, concernant l'image négative de la musculation, vous savez sans doute que c'est un préjugé erroné, propagé par quelques idiots ou beaufs. Mais cela ne concerne pas la majorité des pratiquants de musculation.

Conclusion

Soyons lucides, il existe effectivement des bodybuilders imbus d'eux-mêmes, narcissiques, obsessionnels, asociaux, idiots, beaufs, etc. Et peut-être que c'est une activité qui attire plus de personnes comme cela que d'autres sports. Cependant, il serait dommage de faire une généralité pour une minorité.

Malheureusement, vous n'échapperez pas aux préjugés et il y aura toujours une personne pour vous faire une remarque. Il n'y a pas de solution miracle, pour prouver que vous n'êtes pas ce gars qui fait de la « gonflette ». Il n'y a que dans l'attitude, les actions et l'échange avec l'autre que vous pourrez trouver un moyen de convaincre.

© 2004-2019 Musculaction.com | Contact | Mentions Légales | Forum musculation