L'homme « parfait » dans 19 pays différents

Homme parfait

L’année dernière, un site anglais de pharmacie en ligne, « Superdrug Online Doctors », a lancé un projet appelé « perceptions de la perfection ». Le but ? Demander à 18 femmes graphistes, recrutées à travers le monde, de partir de la photo d’une même femme et de la « photoshoper » autant que nécessaire pour la modeler selon les critères de beauté locaux.

Les résultats furent surprenants : chaque pays représenté a ses propres critères de beauté. Ainsi, en Espagne et au Venezuela, la préférence va pour des corps voluptueux, avec une taille fine, des gros seins et de belles courbures aux hanches. Au contraire, en Chine et en Italie, le corps idéalisé est plutôt celui qui est mince de partout.

Aujourd’hui, la même société a dévoilé la deuxième partie de son projet. Et cette fois-ci, le sujet, ce sont les hommes.

Pour cela, ils ont recruté 19 graphistes, dans différents pays, 11 femmes et 8 hommes. Ils devaient tous partir de la photo d’un même homme, un photographe new-yorkais, et la transformer pour la rendre attractive aux yeux de leurs concitoyens.

Voici les résultats :

Homme parfait 1 Homme parfait 2

Photo: NYPhotoNY / onlinedoctor.superdrug.com

Comme dans le projet initial féminin, les résultats montrent qu'il n’existe pas un critère unique en termes de beauté mais bien plusieurs. Le graphiste américain trouve que les abdominaux saillants, les bras et les épaules bien dessinés sont attirants. Son homologue australien, quant à lui, préfère les physiques plus bedonnants, ce que l’on appelle aujourd’hui affectueusement « dad bod ».

Si on constate une tendance positive pour les femmes, qui se libérent – un peu – de la notion de corps idéal, les hommes sont, eux, oubliés. Par exemple, dans les magazines et les publicités, on peut voir de plus en plus de diversité dans les corps des femmes. Or, chez les hommes, c’est encore assez rare. Pourtant, selon l’association nationale pour les hommes ayant des troubles alimentaires, 1 personne sur 4 avec des problèmes alimentaires est un homme. Qui plus est, la dysmorphophobie chez les hommes se répand mais reste encore tabou.

« La quête pour un corps parfait transcende les genres » selon le site web du projet.

« Poussés en partie par les médias et la culture populaire, les hommes à travers le monde peuvent ressentir encore plus de pression que les femmes sur l’image qu’ils renvoient. Pression d’être plus fort, plus mince ou plus musclé ».

En publiant le large éventail d’apparences que chacun dans le monde trouve beau, même chez les hommes, ce projet montre que la beauté est tout simplement une construction sociale. En espérant que cela aide les gens, à travers le monde, à changer d’avis sur leur image corporelle, les pousse à renverser l’ordre des choses en privilégiant la santé plutôt que l’apparence, tout en ayant confiance en eux.

A propos de l'Auteur

Pratiquant de musculation de longue date, passionné par la discipline, Stephen est le créateur du site et du forum musculaction. Il y partage ses connaissances et sa passion.

© 2004-2018 Musculaction.com | Contact | Mentions Légales | Forum musculation