Perdre du poids : HIIT ou cardio classique ?

Cardio VS Hiit

Ces derniers temps, il y a beaucoup de discussions à propos des bénéfices de l'interval training pour perdre du poids. Malheureusement, beaucoup de ces bénéfices ont été déformés et exagérés, au point que l'interval training, et plus spécifiquement le high-intensity interval training (HIIT), a développé une réputation qu'il ne mérite pas vraiment.

Je veux vous montrer l'envers du décor d'une étude qui a généré beaucoup d’intérêt dans les médias quand elle a été publiée. Certains ont appelé cela une révolution. Les gens, sur les forums de perte de poids, ont passé beaucoup de temps à en parler. Mais, quand on jette un œil à l'étude en question, les résultats ne sont pas du tout aussi excitants qu'ils en ont l'air.

Des chercheurs australiens ont réparti des femmes en surpoids en 3 groupes :

- Le groupe 1 a servi de groupe de contrôle et n'a rien fait de particulier.

- Le groupe 2 a effectué du cardio classique, de façon régulière.

- Les femmes du groupe 3 ont pratiqué des séances de 20 minutes de vélo, pendant lesquelles elles devaient sprinter pendant 8 secondes, puis pédaler tranquillement pendant 12 secondes, puis sprinter de nouveau, et ainsi de suite. Bref, elles ont fait du HIIT. Cela, 3 fois par semaine.

« Elles ont perdu 3 fois plus de poids que les autres femmes qui se sont entraînées à une vitesse constante pendant 40 minutes, » rapporte le co-auteur de l'étude. « Marcher 60 minutes tous les jours ne produit pas plus de perte de gras, généralement 1,15 kilos sur 15 semaines. Pour de nombreuses personnes en surpoids, cela va être une révolution ! » a-t-il ajouté.

A la fin des 15 semaines d'étude, le groupe qui pratiquait du HIIT a perdu 2,5 kilos de gras en moyenne. Le deuxième groupe a gagné 0,5 kilos en moyenne.

Séance de HIIT de 15 min - "Furious Fat Burner 2" avec Big Brandon Carter

"Killer Interval Training Workout" avec Rebecca de XHIT Daily

La quantité de gras perdu par le groupe du HIIT n'était pas extraordinaire, 2,5 kilos en 15 semaines, ce qui revient à environ 150 grammes de gras perdu par semaine. Mais, cela n'attire pas autant l'attention que « trois fois plus de kilos perdus. » En réalité, je n'arrive même pas à comprendre comment les chercheurs ont pu arriver à la conclusion de « trois fois plus de poids perdu », alors que le groupe 3 a perdu du poids et que le groupe 2 en a gagné.

Il y a eu beaucoup de bruit autour du fait que le groupe de HIIT avait perdu plus de gras au niveau du ventre. Et, lorsque vous regardez la conclusion ci-dessus, vous avez l'impression que la différence est énorme. Mais, si vous regardez les chiffres, vous verrez que le groupe d'interval training a juste perdu 0,15 kilos de graisse abdominale. Ce qui, sur une période de 15 semaines, est loin d'être excitant.

Que dire de la diète ? Comment a-t-elle influencé les résultats ? Les apports caloriques ont été surveillés grâce à un journal de diète, sur 3 jours, qui a été rempli au début et à la fin de l'étude. D'après ces journaux, le groupe 2 a réduit son apport calorique journalier d'environ 400 calories durant l'étude. Pourtant, même avec cette réduction calorique, les femmes de ce groupe ont gagné du poids. Le problème ici, c'est que les auto-déclarations sont une façon peu précise d'estimer l'apport calorique. Certaines études montrent que les gens sous-estiment grandement leur apport. En d'autres termes, quelqu'un qui dit manger 1000 calories par jour, pourrait bien, en réalité, manger 2000 calories. Les chercheurs eux-mêmes ont pointé le fait que leur estimation des apports calorique « manquait de précision. »

Salle de cardio

L'espace cardio-training doit-il être abandonné pour faire du HIIT ? - Salle de sport Paris 15.

« Nos estimations de la dépense énergétique et de la consommation calorique n'ont pas une précision suffisante pour conclure confortablement que le bilan énergétique n'a pas été affecté dans le groupe d'interval training. Ainsi, il est possible que la variation de la masse grasse, qui s'est produite dans ce groupe, ait pu être influencée par des changements non déclarés dans l'alimentation. » Donc, pour le dire autrement, des changements d'apport calorique ont pu être responsables de la perte de poids. Ou alors, ils n'ont rien eu à voir avec ça. Nous ne pouvons pas en être sûrs.

Ceci n'est pas une critique du HIIT qui est une manière efficace d'améliorer les performances cardiovasculaires. En fait, quand Roger Bannister est devenu le premier homme de l'histoire à courir un mile en moins de 4 minutes, une grande part de sa vitesse et de son endurance avait été construire grâce à l'interval training. Beaucoup d'entraînements de Bannister étaient si courts qu'il pouvait les effectuer à sa pause déjeuner.

Je continue à croire que l'interval training est une bonne façon de perdre du poids. C'est quelque chose que j'ai pratiqué moi-même à de nombreuses occasions. Mais, il y a différentes façons de faire du cardio. Toutes ont leur place à certains moments pour certaines personnes. Le HIIT est juste un outil dans la boite, et il est loin d'être magique.

A propos de l'Auteur

Pratiquant de musculation de longue date, passionné par la discipline, Stephen est le créateur du site et du forum musculaction. Il y partage ses connaissances et sa passion.