Peut-on vraiment grossir des mollets ?

Grossir des mollets

Comme la plupart des ectomorphes, j'ai des mollets avec des insertions hautes, avec un tendon d'Achille très long. En conséquence, le bas de mes jambes et mes genoux ont toujours semblé maigres. Quoi qu'il en soit, et d’après ce que j’ai pu observer, dans la plupart des cas, des mollets hauts ne peuvent juste pas croître. Il y a des preuves accablantes qui suggèrent que la croissance des mollets est au moins à 90 % génétique et que les tendons longs ont tendance à tuer tout programme d'hypertrophie.

Les mollets hauts sont-ils bâtis pour la vitesse ?

Certains des meilleurs sprinters de l'univers, si ce n'est tous, ont des mollets particulièrement courts. Sur la photo ci-dessous, vous pouvez voir les muscles du bas des jambes du sprinteur légendaire Shawn Crawford. Portez votre attention sur la façon dont le muscle du mollet est court et dont le tendon d'Achille est long. Cela donne l'impression que les bas de ses jambes sont deux bâtons fragiles, mais évidemment ils ne le sont pas.

Dans le même temps, de nombreuses photos révèlent que tous ses autres muscles sont très bien développés, et même ceux situés sur le haut de son corps.

Mollets Shawn Crawford

Shawn Crawford, champion olympique du 200 m lors des Jeux d'Athènes en 2004…

La question est, pourquoi ? Ce n'est pas comme si on ne pouvait pas contrôler la croissance musculaire à un tel niveau. Évidemment, vous pouvez choisir de ne pas entraîner vos mollets du tout, mais vous ne pouvez pas arrêter la croissance complètement alors que votre corps entier endure des entraînements intenses.

Différentes personnes soutiennent que des mollets hauts sont plus appropriés pour sprinter et sauter puisque les tendons d'Achille agissent comme des bandes élastiques. Plus long est l'élastique, plus il génère de puissance au retour. Toutefois, dans certains articles qui se focalisent sur ce détail, certains auteurs suggèrent qu'avoir des petits mollets n'est pas si bénéfique pour sprinter. Ce qui serait bénéfique, ce sont les autres caractéristiques physiques que les personnes aux mollets hauts possèdent : un torse court, de longues jambes, des hanches étroites, et une structure osseuse légère. Ces caractéristiques serait bien plus importantes pour courir vite qu'avoir de petits mollets.

Par conséquent, ma conclusion logique est que les mollets hauts n'ont pas un grand potentiel de croissance, et c'est la raison principale pour laquelle les sprinters ont de petits mollets.
Quand un groupe musculaire est court, il n'y a pas beaucoup de fibres qui peuvent croître dans un premier temps et, franchement, il n'y a pas beaucoup de place pour croître de toute façon. Où est-ce que le muscle est supposé grandir ? Dans le genou ou peut-être vers l'arrière comme une balle écrasée ?

Qu'en est-il des bodybuilders pros ?

Il existe bien d'autres faits prouvant que les mollets hauts sont extrêmement défavorables à la croissance. Les bodybuilders professionnels Denis Wolf et Johnnie Jackson sont de bons exemples. Ils sont tous les deux massifs, mais ils ont toujours un faible développement des mollets.

Il serait naïf de croire que ces bodybuilders, qui font les choses les plus folles pour gagner du muscle, ont de petits mollets parce qu'ils « ne les entraînent pas bien ». Ne pensez-vous pas qu'un bodybuilder professionnel et son entraîneur sont plus instruits sur le sujet que la plupart des lecteurs de FLEX ?

Mollets Shawn Crawford

Dennis Wolf (à gauche) et Johnnie Jackson, deux bodybuilders pros qui manquent de mollets…

les stéroïdes n'y peuvent rien !

On le sait, les bodybuilders professionnels sont presque tous sous stéroïdes. Et pourtant, les mollets hauts semblent faire de la résistance à la croissance…

A chaque fois qu'on remarque un bodybuilder avec de petits mollets, ses insertions sont hautes. Dans le même temps, à chaque fois qu'un bodybuilder possède des mollets massifs, il possède des insertions basses ou moyennes.

Comme le dit Lyle McDonald, les mollets présentent une concentration faible de récepteurs androgènes, ce qui fait que ces muscles sont moins influencés par l'usage de stéroïdes.

Tout le monde sait que les trapèzes et les épaules explosent quand vous êtes sous stéroïdes. Et bien, à l'évidence, la même chose n'est pas vraie pour le bas des jambes. Cela explique pourquoi les énormes dosages de stéroïdes, que les bodybuilders utilisent, échouent à produire la croissance désirée. Les stéroïdes ne peuvent pas allonger vos muscles, changer vos insertions et votre génétique.

Qu'en est-il des gens gros ?

Est-ce qu'en prenant pas mal de poids, de gras, on peut arriver à vaincre des mollets déficients ? Voilà une question que j'entends souvent de la bouche des maigres.

Si vous avez des mollets avec des insertions hautes et des chevilles fines, vous êtes plutôt un « ectomorphe » avec une structure fine, ce qui veut dire que vous êtes peu enclin à devenir extrêmement gras. Quoi qu'il en soit, vous pouvez tout de même devenir très gras si vous avez la volonté de manger énormément. Mais, devinez ce qui va se passer ? Vous aurez juste un gros bide, et vos mollets resteront petits.

Il est vrai qu'il y a de nombreux gros avec d'énormes mollets mais, à chaque fois, ces personnes possèdent des insertions basses et une prédisposition génétique à la croissance, avec des os épais.

Et Arnold alors !?

Je sais, Arnold a dit qu'il faut travailler ses mollets pendant au moins 500 heures avant de se plaindre… On connait tous l'histoire comme quoi Arnold avait des mollets ridicules, qu'il essayait de les cacher puis s'est entraîné sous la supervision de Reg Park pour revenir avec des mollets comme des pastèques. La vérité est la suivante : Arnold n'a jamais eu des mollets vraiment faibles. Ils étaient plutôt bons, avec de bonnes insertions. C'est pourquoi ils ont répondu aussi bien à l'entraînement.

Mollets Shawn Crawford

Au début des années 1960, le développement des mollets n'était pas une priorité en Europe…

Faut-il abandonner le rêve d'avoir de gros mollets ?

Vous pouvez faire ce que vous voulez, mais s'ils sont petits à cause de votre génétique, ils resteront petits. Comme vous l'avez vu, il y a de nombreuses preuves qui le démontrent.

Je ne peux pas dire que j'ai effectué des programmes de fou pour mes mollets, mais j'ai déjà presque tout tenté pendant de nombreux mois. Les trisets, le lourd/léger, les techniques d'intensification et même les séries de 100 répétitions. Je n'ai quasi rien obtenu. Des types possèdent des mollets qui font deux fois la taille des miens et il ne s'entraînent pas du tout. Comment est-ce possible ? De meilleures insertions pour la croissance et de plus grosses chevilles.

Ne soyez pas pour autant triste. Il n'a aucun besoin de s’obséder de façon excessive à propos de ce genre de chose. Vous vous apercevrez qu'il y a des choses beaucoup plus importantes et que vous vous en remettrez avec le temps.

© 2004-2019 Musculaction.com | Contact | Mentions Légales | Forum musculation