Stratégie de la Motivation

Carnets des pratiquants de la méthode Lafay.

Modérateur : modération

Avatar de l’utilisateur
olivier.lafay
Messages : 227
Inscription : 02 juin 2005, 08:20

Message par olivier.lafay » 05 oct. 2006, 13:29

Mise en ligne d'un complément à la deuxième partie.

Titre : Le Mythe de la liberté
Avatar de l’utilisateur
yo
Messages : 5
Inscription : 23 mai 2006, 18:05

Message par yo » 05 oct. 2006, 14:40

merde!j'ai plus d'encre dans mon imprimante :cry:

merci encore olivier :wink:
Invité

Message par Invité » 06 oct. 2006, 00:54

@ Drixxxe :

C'est vrai que voir les gens se laisser aller (alimentation et exercice) peut etre a la fois motivant pour leur montrer qu'ils devraient bouger leur cul mais ca peut etre démotivant de voir que l'on est seul, isolé, et que nos effort ne semblent pas récompensé.

Mais n'oublie jamais que c'est pour toi que tu le fait d'abord et avant tout. Etre fort, musclé comporte beaucoup d'avantages. Ne te laisse pas démotiver par des molasses! Garde le controle et donne leur le gout de s'y mettre (a lafay bien sur) :wink:

––––

@Olivier : Très bon texte. On dirait que c'est une facon de dire ce que je pensais (pas tout mais les bases) sur la psychologie humaine. Vraiment interessant.

Ca nous rappele aussi quand meme qu'on est seulement des animaux et que la vie n'est pas ce que les gens pensent. On n'est pas aussi libre qu'on le croit, et notre facon de penser n'est pas aussi libre qu'on pourrait imaginer.

Bravo :!:
Avatar de l’utilisateur
drixxxe
Messages : 3
Inscription : 12 janv. 2006, 21:34

Message par drixxxe » 06 oct. 2006, 22:51

SiM324 a écrit :@ Drixxxe :

C'est vrai que voir les gens se laisser aller (alimentation et exercice) peut etre a la fois motivant pour leur montrer qu'ils devraient bouger leur cul mais ca peut etre démotivant de voir que l'on est seul, isolé, et que nos effort ne semblent pas récompensé.

Mais n'oublie jamais que c'est pour toi que tu le fait d'abord et avant tout. Etre fort, musclé comporte beaucoup d'avantages. Ne te laisse pas démotiver par des molasses! Garde le controle et donne leur le gout de s'y mettre (a lafay bien sur) :wink:
Merci, oui, je pense comme toi, dans le sens ou je fais cette activité physique pour moi, mais il y a aussi des contraintes alimentaires "obligatoires" qui font que...mais je m'accroche, j'espère réussir le niveau 4 mieux que la première fois :lol: :oops: :(
Niveau musculation je suis assez seul, meme si j'ai un entourage assez sportif, je connais pas dans mon entourage proche des personnes qui font de la musculation ou même qui en auraient l'envie ou le courage.
Le truc assez négatif, c'est que je vis chez mes parents avec mon frère aussi. Pour eux, la musculation est quelque chose de "mal" :? , je me droguerais, ce serait la même :lol:

Je m'en vais de ce pas lire le nouvel "article" d'Olivier :)
Invité

Message par Invité » 06 oct. 2006, 23:48

Oui moi aussi c'est pareil, mais de proche ou de loin, personne n'aime vraiment la musculation pour se faire des prog réfléchi et étudié, cest plutot pour se remettre en forme et la motivation dure 2 mois max :?

On est ici pour ca, pour se réunir entre personne qui aime la muscu 8)
Avatar de l’utilisateur
yo
Messages : 5
Inscription : 23 mai 2006, 18:05

Message par yo » 10 oct. 2006, 10:31

je viens de lire le complement,c'est vraiment tres interessant et tres déroutant a la fois.

il me faut le temps de méditer tout ça. :arrow:
Avatar de l’utilisateur
jurassic5
Messages : 6
Inscription : 10 févr. 2006, 20:55

Message par jurassic5 » 10 oct. 2006, 12:32

Très interessant le complément !
Merci Olivier :)
Avatar de l’utilisateur
Sam Johnston
Messages : 4
Inscription : 17 sept. 2006, 15:32

Message par Sam Johnston » 25 oct. 2006, 02:54

bon, aji fini la premiere partie et commencer la deuxieme... et la t'en rajoute hein? ca finira jamais :lol:

mais serieusement, cest bien la premiere partie, j'ai hate de lire le reste.
selas
Messages : 1
Inscription : 14 juin 2006, 10:10

Message par selas » 11 déc. 2006, 19:06

Moi personellement ma motivation est tellement grande qu'elle n'a toujours pas fléchi d'un centimetre.

Par contre ce que je sais c'est que le changement motive énormément : car il y a l'engouement de faire quelques choses de nouveau et cela au dela des changements de niveau.(Ex:sa fait 1mois et demi qu'on est au même niveau, on mets longtemps a validé les modes, c'est le moment d'apporter un changement. L'achat d'une barre de traction à la place de votre bonne vielle poutre, achat de proteine en poudre,... plein de petite choses qui permette de se remotiver. :wink:

C'est mon cas :)
Invité

Message par Invité » 13 déc. 2006, 03:01

Akas a écrit : Concernant la musculation, je perds ma motivation notamment à cause de mon emploi du temps. Je suis à 20h chez moi après le taf où alors je répète (je suis compositeur-interprète) et je n'ai guère la force et le temps de faire un entrainement efficace.
D'autre part, mon emploi du temps change constamment donc je ne peux m'organiser comme je le voudrais d'autant plus que, plus j'avance dans la méthode, plus les séances se prolongent...

Donc si j'ai bien compris la solution serait de se forcer à faire la séance malgré le temps imparti (dans mon cas) mais j'ai une question Olivier ; je sais que l'energie peut être lié à un manque de motivation, j'en suis conscient mais il est terrible de se dire : "Aller je rentre chez moi et je donne tout..." sauf que la force n'y est pas. Voir qu'au bout de 4 séries je n'arrive plus à atteindre mes objectifs par manque d'energie ça c'est frustrant !

Est-ce un réel manque de force ou un manque de motivation ?

Je me suis posé la question et je t'avouerais que j'ai trouvé plusieurs réponses.

- En écourtant mes entrainement j'ai plus de facilités (seulement 4 séries au lieu de 6)
- En remplaçant les exos E par un jogging (ces exos me font mal aux genoux, je dois avoir un problèmes à ce niveau)

En gros j'ai plus de motivation en "évitant" ce qui m'empêche de manquer de motivation "l'échec des 2 dernières séries" notamment, mais c'est un cercle vicieux car en évitant ces exercices ou séries je vais stagner n'est-ce pas !

Cependant, depuis 3 semaines je souhaites vraiment reprendre de la masse pour moi cette fois, et la motivation a du mal à venir !!!
olivier.lafay a écrit :Lis la deuxième partie : tu as des solutions :wink: .
Salut olivier.

J'ai un peu le meme probleme que lui. C'est a dire que souvent je manque de "punch" pour faire ma séance, et que je n'ai pas le gout de forcer, j'ai plutot le gout de me reposer. Et j'ai eu beau relire la partie 2, pourtant je ne vois pas ce qui pourrait aider vraiment. Ton texte est très théorique, abstrait. C'est pas évident a mettre en application je trouve.

Je crois que ce type d'énergie, une genre de motivation assez forte pour nous faire aimer la souffrance(d'une séance), on l'a ou on l'a pas.

Dans ton texte il est plutot question du fait que les gens doutent qu'ils n'auront pas de résultats. Ce n'est vraiment pas mon cas.

Peux tu m'aider ?

Merci :wink:
Nori
Messages : 2
Inscription : 12 juil. 2006, 13:09

Message par Nori » 14 déc. 2006, 14:19

Pareil que Sim...
J'ai parfois du mal à trouver la motivation pour faire une séance, surtout lorsque je suis en fin de niveau et qu'à chaque séance j'en chie à mort... quand l'heure est venu de faire la séance je sais comment je vais souffrir, et ça me démotive...

Par contre c'est sur qu'apres la séance si je réussis mon mode, je suis super heureux et soulagé, mais bon je pense deja a la séance prochaine en me disant "olala ca va etre vraiment terrible, je vais m'écrouler à chaque fin de série comme une merde ca va faire trop mal..."
Avatar de l’utilisateur
danyboy
Messages : 1
Inscription : 02 oct. 2006, 11:29

Message par danyboy » 14 déc. 2006, 16:23

+ 1 avec Nori
Mon carnet d'entrainement : viewtopic.php?t=11504

No peigne No gaine

Image
Invité

Message par Invité » 14 déc. 2006, 23:45

J'y ai bien repensé et je crois que c'est vraiment un manque d'énergie. L'an passé j'ai fait un début de mononucléause(manque de quelque chose dans le sang qui fait qu'on manque d'énergie). Je pense que c'est un semblable, car mon probleme est surtout a cause de ca. Je vais me reposer, peut etre jusqua 2007.

Ca devrait se replacer... :?
Avatar de l’utilisateur
TIGROU
Messages : 281
Inscription : 16 déc. 2006, 11:34
Localisation : France

Message par TIGROU » 20 déc. 2006, 18:46

moi jsui pas du genre gro lecteur mais j'ai réussi a tout lire :D et j'y est dailleur trouver pas mal de réponse :wink:
Avatar de l’utilisateur
olivier.lafay
Messages : 227
Inscription : 02 juin 2005, 08:20

Message par olivier.lafay » 20 déc. 2006, 21:16

J'ai vu que l'on me posait des questions.

Je reviendrai quand j'aurai un peu de temps :wink: .
Snake
Messages : 2
Inscription : 23 oct. 2005, 17:48

Message par Snake » 24 déc. 2006, 14:04

Je suis exactement dans le même cas que Nori.J'ai vraiment du mal, quand ça devient dur, à trouver la motivation pour faire la séance.Pourtant je la fais quand même en me donnant à fond.Mais je ne progresse vraiment pas vite,et je me demandais si ça ne jouait pas dans la balance, cette difficulté psychologique.Ce qui me fait dire ça aussi,c'est que quand j'ai commencé la méthoder au niveau 1,j'ai progressé assez vite.Bon en mêm temps,quand on débute complètement,on progressep lu vite mais je suis passé de 5 à 10 dips très vite.Et à ce moment là,je prenais du plaisir à faire mes séances.Tandis que maintenant,c'est ne torture.
Penses-tu que ce blocage psychologique peut entrainer un blocage physique?Et comment y remédier?
bitteeinbit
Messages : 2
Inscription : 05 mai 2006, 03:04

Message par bitteeinbit » 02 janv. 2007, 03:26

Tres bonne lecture, sauf que je crois que Sartre se retournerait dans sa tombe. :P
Avatar de l’utilisateur
olivier.lafay
Messages : 227
Inscription : 02 juin 2005, 08:20

Message par olivier.lafay » 02 janv. 2007, 09:06

Il y a deux ou trois points chez Sarte qui sont intéressants, sauf qu'il se prend les pieds dans le tapis lorsqu'il s'agit de la liberté, concept de base sur lequel le reste de la pensée se fonde.
bitteeinbit
Messages : 2
Inscription : 05 mai 2006, 03:04

Message par bitteeinbit » 04 janv. 2007, 01:52

olivier.lafay a écrit :Il y a deux ou trois points chez Sarte qui sont intéressants, sauf qu'il se prend les pieds dans le tapis lorsqu'il s'agit de la liberté, concept de base sur lequel le reste de la pensée se fonde.
J'avoue, je niaisais simplement, bien que certaines letures de lui telles que "L'existentialisme est un humanisme" sont intéressantes.

Reste que ce qui est écrit ci-haut boulverse la ligne de pensée de plusieurs grands auteurs libéraux tel que Mill et Locke. Je comprend tout de même bien les deux points de vus ("liberté de" et "liberté à") ainsi que l'approche plutot basée sur la sociologie et la psychologie (et en quelques sortes plus réaliste) que tu as faite. Enfin, chapeau pour l'article.
Avatar de l’utilisateur
olivier.lafay
Messages : 227
Inscription : 02 juin 2005, 08:20

Message par olivier.lafay » 04 janv. 2007, 18:20

L'objectif de l'article est la prise de conscience de phénomènes fondamentaux et ... l'importance de la prise de conscience.

La prise de conscience augmente notre "liberté" qui amène de nouvelles prises de consciences qui augmenteront encore notre "liberté", etc.

Il faut lire les articles pour comprendre pourquoi je mets "liberté" entre guillemets.

Les articles ne sont pas miraculeux dans le sens où il provoqueraient un changement radical et immédiat du lecteur mais ils ont pour ambition d'ouvrir le lecteur à un nouvel univers, permettant ainsi de devenir plus fort avec le temps par le jeu de "l'augmentation des choix possibles".
Avatar de l’utilisateur
Elsass
Messages : 2
Inscription : 23 déc. 2006, 22:01

Message par Elsass » 07 févr. 2007, 15:51

Olivier, que penses-tu de la PNL appliquée à l'entrainement ?

Oui je sais c'est une question "difficile" mais j'aimerai savoir si tu t'es inspiré de certains principes.
Avatar de l’utilisateur
olivier.lafay
Messages : 227
Inscription : 02 juin 2005, 08:20

Message par olivier.lafay » 07 févr. 2007, 17:20

La PNL est un prolongement du Constructivisme.
C'est bien mais pas suffisant (il manque les fondations).
claude
Messages : 27
Inscription : 22 mars 2006, 23:10

Message par claude » 08 févr. 2007, 21:31

:shock:
Le constructivisme ?
spondyleux

Message par spondyleux » 08 févr. 2007, 21:48

Inspectah Deck
Messages : 30
Inscription : 06 janv. 2007, 20:59

Message par Inspectah Deck » 02 avr. 2007, 21:45

Je viens de tout lire et franchement, merci beaucoup pour cet article. Je sens qu'il va beaucoup m'apporter, que ce soit en muscu ou dans la vie de tous les jours.


Thanks icon10
Avatar de l’utilisateur
Ozmalight
Messages : 1
Inscription : 10 déc. 2006, 13:39

Message par Ozmalight » 29 avr. 2007, 14:26

J'ai lu et suis ok sur l'ensemble. Comme tu le dis, ca sert à poser le pied sur la première marche.
Aussi j'ai des motivations très subites qui en fait naissent de ma mémoire défaillante, et à l'instant même où je recouvre la mémoire, et par conséquant des souvenirs, je suis au taquet pour juger de travers et perdre la motivation.

Après, j'ai des motivations durables qui tiennent davantage d'une sorte d'absurdité cosmique, vous savez, quand vous dépassez le stade du désespoir devant votre misère de mouche et que vous décidez d'avancer aveuglement.
Voilà je pense qu'à un certain moment, l'absurdité même de tout ça prend le dessus sur nous, peut-être, en tout cas pour moi, est la raison d'une perte de motivation.

Sinon c'est à chacun de trouver sa méthode. On ne peut pas non plus imposer une manière de pensée à quelqu'un sous pretexte que c'est pour son bien. Ca a été dit plus haut che plus, mais chacun doit apprendre à réaliser ce qu'il a envie de faire, ce n'est pas forcement une question de motivation, mais un apprentissage de soi même dans l'absurdité et avec les autres.

* se relie, se dit que tout n'est pas spécialement compréhensible, voire même contradictoir *

Enfin vous m'avez compris... :D
shinn
Messages : 1
Inscription : 26 août 2007, 21:53

Message par shinn » 26 août 2007, 22:10

Jamais j'aurais cru que le livre d'olivier aurait un impact spirituel dans ma vie.

Je me suis surpris à tout lire et, encore plus incroyable, à faire l'effort de comprendre ...

Merci olivier.
Avatar de l’utilisateur
Wonder
Messages : 1
Inscription : 03 août 2007, 00:29
Localisation : 83

Message par Wonder » 17 sept. 2007, 13:01

NE TENEZ PAS EN COMPTE LES FAUTES D ORTOGRAPHE


j'ai tous lu ce matin et je doi bien avouer que ça ma beaucoup interesse.
je n'arrive meme pas a savoir quel effet a eut cette lecture sur moi.
je pense pas que cela m'ai plus motivé. informer par contre , surement.
je trouve embarassant le fait que toi Olivier tu parle de liberté. je n'arrive pas vraiment a comprendre au premier abord ce que cela vien faire la ...
mais apres plusieurs lecture j'y est vu l'interet.


j'ai du mal a m'exprimer mais j'aimerais vous faire voir q'une notion n'a pas était prise en compte (dites moi si je me trompe :)): la plaisir.
le plaisr de sentir que le corps travaile, le plaisir de se donner un but, le plaisir que l'on peut resssentir une fois nos objectifs "ateints".
pourquoi parler de liberté, se poser des questions qui nous tracasse et peuvent s'averer démotivante.
exemple: dans la musculation :arrow: le fait de savoir que meme si l'on change, on aura toujours un modele a suivre. pourquoi ne pas faire cela juste pour se sentir bien vis a vis du regard des autres(je sais pas si j'me contredi la ^^'), etre bien dans sa peau et pouvoir apres profiter de la vie... puisque l'on fait parti d'un "idéale physique".

ma reflexion ( faite avant de partir en cours donc pas tres elaboré et que j'aurais aimé travailler) a quelques notions epicuriennes.

apres avoir obtenu ce que l'on cherchait. et on cherche tous la meme chose entrer dans le moule (conscianment ou inconsciament) pourquoi pas profiter. on peut tres bien ne pas avoir de choi dans la vie (cf:notion de liberté dans le premier post) et s'en rejouir . tous ce que nous faison est conditionné. autant voir cela sous un autre angle et prendre la chose du bon coté.
j'ai tellement de chose dans ma tete que je mélange tout la alor j'arrete la et je reprendrai tou plus confortablement :) .





PS: je n'essai en rien de contredire ton analyse :D
Avatar de l’utilisateur
olivier.lafay
Messages : 227
Inscription : 02 juin 2005, 08:20

Message par olivier.lafay » 17 sept. 2007, 13:38

Relis encore.

La conception de la liberté est pour moi un des fondamentaux du constructivisme.
La motivation et le rapport à l'autres sont étroitement liés.

Donc, quelle genre de rapport à l'autre nous faut-il créer?
Les bases sont importantes.
Agrigento
Messages : 2
Inscription : 03 sept. 2007, 14:14
Localisation : Ivry

Message par Agrigento » 17 sept. 2007, 16:02

L'article à l'air très intéressant. Pas trop le temps là, mais j'imprime, et j'enmène en vacances. J'aurai un devoir de vacances donc : comprendre et tenter de résumer.
Ca va être constructif ça !

Agrigento
Méthode LAFAY - Débutant en septembre 2007
viewtopic.php?t=23262
Avatar de l’utilisateur
guerrierspartiate
Messages : 4
Inscription : 23 juin 2007, 13:28

Message par guerrierspartiate » 17 sept. 2007, 20:15

J’ai tout lu!!
Tu es un passionné de philo non? :shock: ou prof de philo ?
Parce que le texte, il est pas facile a comprendre je trouve :oops:.
Sinon je t’écris olivier, pour savoir si ce que j’ai compris de ton article était bon.
Parceque ca m’aiderai beaucoup.
Et en même temps si c’est bon, ça pourra faire un bon petit résumé simpat pour tous les membres de musculaction.


En lisant ton article j'ai trouvé que ça pouvait s'appliquer a la vie en générale, et pas seulement a la musculation.

Si j'ai bien compris ton message:

- La motivation permet d’apprendre à être plus libre pour évoluer.
C’est aussi une volonté d’évolution, une volonté de changements positifs

- être plus libre c'est élargir notre champ d'action en stockant plus de savoir plus d'informations.
(C’est a dire lire, mais aussi écouter et observer le monde qui nous entour).
Donc plus d'informations permet d'avoir plus de choix et par conséquent d'être plus libre, mais cela permet aussi de favoriser l’ouverture au monde de l’individu.

Parce que plus on recherche l’ordre en limitant ses rapports au monde, et plus on favorise en soi l’entropie, donc le désordre.
C’est donc le monde extérieur (par la lecture, les autres, le monde, les forums peu être, mais aussi en saisissant les multiples opportunités que nous offre la vie) qui nous permettra d’élargir notre rapport au monde et donc d’être plus libre.

Il faut donc qu’il y ait une recherche de ce savoir

- il faut se donner pleins de petits buts accessibles (qui vont tous dans le même sens), donc avancer pas a pas (petit a petit). Mais aussi viser un effort renouvelé et contrôlable. Ce qui permettra une progression constante et donc le développement de notre sentiment de contrôle.
Et ce sentiment de contrôle va nourrir notre motivation qui entraîne de nouvelles réussites.


Si je comprends bien ta stratégie de motivation : c’est un mouvement perpétuel.

La motivation, amène a une recherche de savoir (mais aussi de saisir les opportunités de la vie) qui amène a être plus libre et a une plus grande ouverture au monde, et grâce a cela on va pouvoir se donner des petits buts accessibles qui développeront notre sentiment de contrôle qui va renourir notre motivation qui entraînera de nouvelles réussites.

Et c’est comme ça qu’on progresse !!

Donc pour résumé la stratégie de motivation : il faut une motivation de base, être ouvert a toutes les opportunités qui nous entoure et les saisir, mais aussi être ouvert en générale en se renseignant et en cherchant de nouvelles informations, et pour finir se donner des petits buts a atteindre.
Et tout ça dans le but d’avoir, ou d’avoir plus de sentiment de contrôle de soi, et donc d’avoir plus conscience de soi-même.
Ce qui nous ouvrira plus aux opportunités et nous reboostera notre motivation.

J’ai l'impression que ton article était un prétexte pour nous donner des pistes pour évoluer dans la vie sur tous les points.
Si c’est bien ça, c’est plutôt simpat de ta part.

P.S j’attends ta réponse avec impatience.
- ça pourrait tous nous aider dans la vie, surtout les gens atteints d’inertie (ceux qui ont du mal a passer a l’action ou ceux qui ont du mal a s’arrêter) comme moi (pour certaines choses)

On dit qu’un peu de lecture ne fais pas de mal !!!
Bah en lisant tout l’article et en essayant de le décortiquer, j’ai un de ces mal au crane lol !!!
Bon j’vous laisse !! j’vais me prendre une aspirine !

tchaoo et merci pour l’article
Force et Honneur!!!!!! Respect et robustesse!!!!
seuls les laches, meritent de vivre une vie eternelle sans entrainement!
Avatar de l’utilisateur
olivier.lafay
Messages : 227
Inscription : 02 juin 2005, 08:20

Message par olivier.lafay » 17 sept. 2007, 20:23

C'est parfaitement bien rendu.

Je donne l'objectif, la logique de fonctionnement et le point de départ.

A vous de mettre en pratique :wink: .
Avatar de l’utilisateur
guerrierspartiate
Messages : 4
Inscription : 23 juin 2007, 13:28

Message par guerrierspartiate » 17 sept. 2007, 20:23

j'ai l'impression que je me suis répété les gars! mdr
tant pis
Force et Honneur!!!!!! Respect et robustesse!!!!
seuls les laches, meritent de vivre une vie eternelle sans entrainement!
ryu
Messages : 6
Inscription : 30 sept. 2007, 01:00

Message par ryu » 18 nov. 2007, 23:35

J'ai lu l'article pour la 3ème fois. Et après longue hésitation de plusieurs semaines, je me lance en posant cette question qui me trotte dans la tête...

Je sais pas trop comment la formuler, mais bon, j'essaye.

Olivier dit que ce manque de motivation nous touche souvent, et ce, dans plusieurs domaine : sportifs, professionnels, sentimentaux.
Mais pensez-vous vraiment qu'une motivation en béton peut nous faire accomplir TOUS nos objectifs dans TOUS les domaines, plus particulièrement dans le domaine sentimental ? C'est en fait ça qui m'intéresse. Et à chaque fois que j'ai lu le post d'Olivier, je me suis arrêté sur ces lignes.

Dans ce domaine là, on est plutôt livré à soi-même puisqu'il n'y a pas de méthode à proprement parler, vu que chaque cas est différent des autres. Sans méthode, on a donc un sentiment de non contrôle, alors on se démotive et la déprime s'installe. Je pense qu'on a tous vécu ça à un moment dans notre vie, moi je suis en plein dedans (étant très jeune, 16ans, et je pige rien à la philo).

Je pense que là, il n'y a pas d'étape à franchir, de progressivité, donc ce texte n'est-il pas adapté à ce domaine ? (c'est une question et non une affirmation)

Les problèmes sentimentaux sont très durs à encaisser et ont un impact sérieux dans notre vie de tous les jours. Y compris dans l'entrainement ! Insomnie, pas envie de manger, aucune envie, on s'enferme etc... Tant de choses qui nous détruisent peu à peu et nous rendent beaucoup moins performant au travail, dans nos relations humaines ainsi que dans la musculation.

Voilà, j'aividé mon sac, depuis le temps que ça me titillait l'esprit ! :)
shut up and train hard !
Saucisson
Messages : 2
Inscription : 26 juin 2007, 21:41

Message par Saucisson » 20 nov. 2007, 12:27

michool a écrit : oui

Euh désolé mais la je suis pas d'accord ...
Faut quand même se fixer des objectifs réaliste, si je décide de devenir champion du monde de boxe française, y a aucune chance que ce soit réalisable.
Donc faut quand même trouver ce qui nous motive vraiment mais dans le domaine ou on est bon.
Autre exemple, un type qui déciderais de faire du sport de haut niveau puis qui devrait arrêter à cause d'une quelconque maladie ....


Donc voilà, la volonté fait des merveilles, c'est certains, mais ses effets sont tous de même limité par la nature, par exemple.
Ou encore, dans une compétition, avoir une volonté de fer ne fait pas tout, si ceux d'en face sont aussi motiver, il faudra autre chose pour faire la différence.

Maintenant peut être que la vraie volonté, c'est de pas se laisser aller à un échec, de tourner la page et de se trouver d'autres objectif ?
Avatar de l’utilisateur
Slan
Messages : 123
Inscription : 12 déc. 2006, 14:41
Localisation : Paris

Message par Slan » 20 nov. 2007, 13:13

La "volonté" toute seule est sur-estimée. La question n'est pas simplement d'avoir de la volonté, la question est d'avoir de la méthode.
Le problème majeur des gens est de savoir analyser les évènements, tirer des informations, et se mettre à jour par rapport à ces informations. Dès lors que l'on rentre dans ce cadre, tu n'as plus d'échec, mais des résultats. Tu es parvenu à un résultat lié à des actions précédentes. Pour obtenir un résultat différent, il suffit simplement d'agir différemment. En prenant en compte ces actions, tu peux tester une nouvelle façon d'agir, ce qui aboutira à un résultat différent. Si ce n'est toujours pas ce que tu cherchais, ce n'est pas grave, tu as progressé dans cette recherche.
Le cas de l'évènement extérieur tel que la maladie est un simple facteur intervenant dans l'équation qui mène à ce résultat. C'est un facteur qui implique de modifier ses propres actions.

Il faut aussi avoir envie d'atteindre un certain objectif. Pour le coup du champion du monde de boxe française, si tu n'as déjà pas envie de faire de la boxe française, forcément tu ne deviendras pas champion. Si la boxe française n'est qu'un loisir de temps en temps, tu ne chercheras pas à être champion.
Et si tu veux le devenir, mais que tu te dis de base que tu ne le seras jamais, pas la peine de t'embêter, on peut dire de suite que tu ne le seras jamais.

Rien ne promet que tu parviendras à un objectif, et ceci pour tout, pas juste pour devenir champion du monde, mais ne serait-ce que pour aller faire tes courses. Qu'est-ce qui te dit que tu ne vas pas te faire renverser par une voiture au passage ? Que tu vas recevoir un coup de tel qui va t'imposer de faire autre chose d'abord ?

Mais si de base tu te dis que tu n'atteindras jamais cet objectif, c'est facile à prédire, tu ne l'atteindras pas.

Si vous pensez que la "volonté" et la "motivation" sont les clés importantes, je vous conseille de relire plusieurs fois l'article.
"Faut arrêter ces bêtises de nord et de sud ! Une fois pour toutes, le nord, suivant comment on est tourné, ça change tout !" © Perceval
syhrrilles
Messages : 1
Inscription : 12 nov. 2007, 21:12
Localisation : Val d'oise

Message par syhrrilles » 20 nov. 2007, 21:13

Intéréssant, bravo, c'est long a lire mais c'est sympa a lire donc ca se lit vite.

Bon boulot pour avoir tout écrit.
Avatar de l’utilisateur
J. Conway
Messages : 3
Inscription : 01 mai 2007, 13:55
Localisation : Gre

Message par J. Conway » 21 nov. 2007, 15:40

( quoi que ... )
non, le pacifique à la nage, c'est impossible , à moin que tu touve possible de nager pendant 8 mois sans t'arrêter (ni dodo ,ni casse croute), dans un océan parfois en furie :( ........ah ouais, tout de suite ça donne plus trop envi, hein? :lol:
" Nous avons la meilleur cuisine, les meilleurs vins, et les meilleurs coïts de la création. Ca suffit à établir la différence. "
Avatar de l’utilisateur
Slan
Messages : 123
Inscription : 12 déc. 2006, 14:41
Localisation : Paris

Message par Slan » 21 nov. 2007, 16:01

Et pourtant, la traversée de l'Atlantique à la nage a déjà été faite il y a quelques décennies : le reportage ici.
:D

Plus sérieusement, il y a plusieurs personnes qui ont déjà traversé l'océan Atlantique à la rame. Il ne s'agissait cependant pas d'un petit canoé pourri, avec une pagaie en plastique ;). La notion de traverser à la nage ne se limite pas à le faire avec un slip de bain et des lunettes, et le bouche-nez interdit (je ne parle même pas du bonnet). Il y a forcément besoin de prendre en compte les phases de repos de la personne, l'alimentation, la sécurité, etc ...
La question est donc de trouver quels sont les moyens de parvenir à cet objectif, quels sont les éléments à incorporer pour que ça soit réalisable, plutôt que de se bloquer de base.
Au final, on trouvera peut-être que ça n'est pas réalisable en l'état actuel, car la technologie ne permet par exemple pas d'assurer suffisamment la survie de la personne en cas de tempête, ou bien d'attaque de prédateurs. Ca incitera peut-être alors des personnes à chercher à faire évoluer la technologie pour trouver des façons de le permettre, et les choses avanceront.
L'évolution se fait parce que les gens tentent de faire des choses qui sont impossibles "actuellement".

(Ceci-dit, sur cet objectif-là, moi j'ai pas envie de base ; déjà faire des longueurs en piscine ça ne me tente absolument pas :lol:).
"Faut arrêter ces bêtises de nord et de sud ! Une fois pour toutes, le nord, suivant comment on est tourné, ça change tout !" © Perceval
spondyleux

Message par spondyleux » 21 nov. 2007, 16:12

Ahah, tu me l'enlèves de la bouche Slan pour la traversée à la nage, même si cette page présentera sans doute mieux le projet 8)
Répondre