Trop de mélatonine : baisse de perfs ?

Une question sur un supplément ? Comment le prendre ?

Modérateur : modération

Avatar de l’utilisateur
Μετά Ἐγώ
Messages : 4159
Inscription : 26 févr. 2017, 18:38
Localisation : Dans mon Meta Bunker, c'te blague...

Re: Trop de mélatonine : baisse de perfs ?

Message par Μετά Ἐγώ » 26 déc. 2018, 22:25

Je continue les tests :
1,5 g de glycine : je confirme que je suis mal le matin.
2 g : somnolent dans la journée
3g : impossible d’émerger
1g : plus supportable, mais tout de même un coup de barre en milieu de journée. Par contre aide moins sensible pour dormir.

Je dois être sensible à cet AA.
C'est la diète finale !!!

Team basse fréquence (autant dire qu'ici je suis une bande de vieux à moi tout seul :mrgreen: ).

"celui qui souhaite la répétition est un homme"
Søren Kierkegaard, La Répétition
Avatar de l’utilisateur
Μετά Ἐγώ
Messages : 4159
Inscription : 26 févr. 2017, 18:38
Localisation : Dans mon Meta Bunker, c'te blague...

Re: Trop de mélatonine : baisse de perfs ?

Message par Μετά Ἐγώ » 30 janv. 2019, 10:28

Bon ! Quelques nouvelles de la mélatonine.
Il faut avouer que ça semble avoir un impact négatif dans la journée, donc j'arrête et je m'en tiens à la lampe le matin et au Bacopa, le matin aussi.

Mais en ce qui me concerne, ça semble en voie d'amélioration, lente, mais régulière (là, je parle aux autres).

La raison de ces problèmes de sommeil est assez simple, pour ceux que ça intéresserait : je suis un long dormeur à la base, j'ai vraiment besoin de sommeil, et à un (long) moment de ma vie je n'ai plus eu la possibilité de dormir assez, voilà.
Dans ces cas-là ceux qui s'en sortent sont les ultra-individualistes, voire carrément égoïstes qui arrangent d'instinct leur situation en se carrant de ce que ça induit pour leurs proches, et surtout ceux qui ont bien conscience de leur profil particulier et ne cherchent pas à rentrer dans la norme.
Vous avez deviné : je n'avais pas ces deux qualités essentielles. Je me soigne aussi là-dessus, néanmoins. :mrgreen:
C'est la diète finale !!!

Team basse fréquence (autant dire qu'ici je suis une bande de vieux à moi tout seul :mrgreen: ).

"celui qui souhaite la répétition est un homme"
Søren Kierkegaard, La Répétition
Avatar de l’utilisateur
Μετά Ἐγώ
Messages : 4159
Inscription : 26 févr. 2017, 18:38
Localisation : Dans mon Meta Bunker, c'te blague...

Re: Trop de mélatonine : baisse de perfs ?

Message par Μετά Ἐγώ » 30 janv. 2019, 22:41

Le ZMB, tu le prends aussi le matin ?
J'imagine que tu parles de celui de NM.
Ca marchait moyennement sur moi. A la limite du citrate de magnesium + citrate de zinc + B6 marchait mieux.

La glycine, j'en ai repris 3g hier soir : j'ai été cassé la moitié de la journée aujourd'hui (ça a démarré particulièrement en fin de matinée).
Je devrais d'ailleurs songer à changer le timing et à la prendre le matin parce qu'elle me fait vraiment de l'effet le lendemain (oui, je sais, c'est dans ma tête).
De toute manière tout ça, ça n'est jamais qu'un plus. C'est au niveau comportemental qu'il faut essayer de s'attaquer.

Oui, il se fait sans doute chier, mais là il commence à me chauffer sérieusement.
C'est la diète finale !!!

Team basse fréquence (autant dire qu'ici je suis une bande de vieux à moi tout seul :mrgreen: ).

"celui qui souhaite la répétition est un homme"
Søren Kierkegaard, La Répétition
Avatar de l’utilisateur
Loïc - Street
Messages : 1814
Inscription : 14 juin 2017, 09:50

Re: Trop de mélatonine : baisse de perfs ?

Message par Loïc - Street » 31 janv. 2019, 18:52

Du citrate de magnésium ?
Je suis surpris.

N'avez vous jamais essayé le bisglycinate ou le malate, j'ai de bien meilleurs résultats qu'avec toutes autres formes.

Idem, le ZMB je le prends le matin au réveil.
Avatar de l’utilisateur
Μετά Ἐγώ
Messages : 4159
Inscription : 26 févr. 2017, 18:38
Localisation : Dans mon Meta Bunker, c'te blague...

Re: Trop de mélatonine : baisse de perfs ?

Message par Μετά Ἐγώ » 02 févr. 2019, 01:54

Les résultats, c'est sur quoi ? Sur l'effet du magnésium ?
C'est pas juste au niveau digestif le bisglycinate (parce que moi ça ne me fait ni chaud ni froid, je pourrais m'avaler de l'oxyde de magnésium si je n'étais pas convaincu que c'était tout de même vraiment de la limite daube) ?
Le malate, je ne sais pas, mais je sais que j'aime bien le malate de citrulline.
C'est la diète finale !!!

Team basse fréquence (autant dire qu'ici je suis une bande de vieux à moi tout seul :mrgreen: ).

"celui qui souhaite la répétition est un homme"
Søren Kierkegaard, La Répétition
Avatar de l’utilisateur
Μετά Ἐγώ
Messages : 4159
Inscription : 26 févr. 2017, 18:38
Localisation : Dans mon Meta Bunker, c'te blague...

Re: Trop de mélatonine : baisse de perfs ?

Message par Μετά Ἐγώ » 02 févr. 2019, 02:00

Dis-donc, plus je me renseigne sur le Phenibut, plus je trouve ça flippant.
Je sais bien qu'on trouve surtout des données sur des "récréatifs" puisqu'apparemment le plus gros problème, c'est eux, mais j'ai carrément vu que le mélange du Phenibut et de l'alcool était potentiellement létal.
Et il est régulièrement conseillé de ne pas dépasser 2 prises par semaine (et de respecter les doses "normales" bien sûr).
Bon ! Quand j'y songe, j'ai surtout deux jours qui me posent problème par semaine, mais le problème, c'est qu'ils se suivent.

En tout cas, il est un peu flippant tout de même ce truc (dit le gars qui est encore débout à 1h du mat')
C'est la diète finale !!!

Team basse fréquence (autant dire qu'ici je suis une bande de vieux à moi tout seul :mrgreen: ).

"celui qui souhaite la répétition est un homme"
Søren Kierkegaard, La Répétition
Avatar de l’utilisateur
jlbrugger
Messages : 228
Inscription : 03 nov. 2018, 09:00
Localisation : suisse romande
Contact :

Re: Trop de mélatonine : baisse de perfs ?

Message par jlbrugger » 02 févr. 2019, 07:54

Salut,
Je me permet juste de te rapporter ma propre expérience, J'ai eu il y a quelques années une période très compliquée qui a débouché sur des problèmes de sommeil invalidants.
Mon médecin m'a indiqué le trittico (nom suisse) (Trazodone HCl)
référence compendium :
https://compendium.ch/mpro/mnr/20039/ht ... rm=Desktop
Cette molécule m'a particulièrement réussi en restant à 100 mg. Je sais, il ne s'agit plus d'un complément, mais la trazodone n'induit pas du tout les effets secondaires d'une benzo, 'un barbiturique ou d'un hypnotique.
Bonne journée...
Carnet entraînement
"bienheureux les fêlés car ils laissent passer la lumière" Michel Audiard
Avatar de l’utilisateur
Μετά Ἐγώ
Messages : 4159
Inscription : 26 févr. 2017, 18:38
Localisation : Dans mon Meta Bunker, c'te blague...

Re: Trop de mélatonine : baisse de perfs ?

Message par Μετά Ἐγώ » 03 févr. 2019, 10:20

Merci pour ton retour.
Apparemment à la base c'est un antidépresseur. Il y a en effet des antidépresseurs sédatifs qui ont également des effets anxiolytiques, y compris à dose homéopathiques, mais j'avoue que je préfère éviter de type de solution, même si apparemment celui-là augmenterait et améliorerait le sommeil profond.
Je suis vraiment bloqué sur tout ce qui ressemble à un hypnotique, de près ou de loin.
Apparemment il y aurait des risques de tachycardie.
Pour ce qui est des médicaments antidépresseurs, les effets secondaires à long terme me paraissent trop importants.

Je continue mes tests (ce qui m'occasionnent parfois des moment de "mieux", très relatifs, néanmoins)

Je continue les tests avec la glycine, quoique celle que je prends en ce moment me semble peu efficace.
Je prends 3g de glycine le matin dans la mesure où apparemment les effets les plus sédatifs se font sentir chez moi bien plus tard que la prise.
Par contre je trouve que ça calme un peu l'anxiété.
C'est la diète finale !!!

Team basse fréquence (autant dire qu'ici je suis une bande de vieux à moi tout seul :mrgreen: ).

"celui qui souhaite la répétition est un homme"
Søren Kierkegaard, La Répétition
Avatar de l’utilisateur
Loïc - Street
Messages : 1814
Inscription : 14 juin 2017, 09:50

Re: Trop de mélatonine : baisse de perfs ?

Message par Loïc - Street » 04 févr. 2019, 08:11

Pour le malate, je te parlais de malate de magnésium.

L'oxyde, le carbonate, de magnésium ce sont des formes qui ne me réussissent pas du tout.

Non seulement ça me fou les intestins en vrac, et en plus je n'ai aucun ressenti.

Depuis que je prends du malate de magnésium tous les matins, je digère mieux et je sens une nette différence au niveau de ma tolérance au stress.

––

Pour le Phenibut, j'ai fini un article sur le sujet, cette discussion m'a inspiré :)
C'est loin d'être aussi "dingue'' que tu l'as lu, et je le rappelle il est toujours en vente libre pour ce que ça peut signifier.
Répondre