alimentation anti cancer

Ici on aborde la nutrition et l'alimentation pour la musculation.

Modérateur : modération

Avatar de l’utilisateur
Saruma
Messages : 3359
Inscription : 13 août 2014, 08:24

alimentation anti cancer

Message par Saruma » 25 oct. 2014, 00:42


Tenir le cancer à distance grâce à la nourriture


Avec son livre "Anticancer", le psychiatre David Servan-Schreiber, atteint d'une tumeur au cerveau dans les années 1990, qui récidivera quelques années plus tard, s'est penché sur les conditions de son mode de vie qui avaient pu favoriser l'apparition d'un cancer. Une large partie de son ouvrage est consacrée à l'influence de notre alimentation sur notre organisme.

Notre corps est une mécanique fragile, largement influencée dans ce fonctionnement par le carburant qu'on lui fait ingérer. Le traitement conventionnel est indispensable. Mais une nourriture saine peut contribuer à prévenir l'apparition du cancer et même aider à lutter contre sa prolifération.
Postulat de départ : l'être humain est à l'origine un chasseur-cueilleur, qui se nourrit essentiellement de fruits et légumes et à l'occasion de viande. Or au fil des siècles, notre alimentation a considérablement changé, pour laisser une large place à des aliments beaucoup plus gras et sucrés.


Comment diminuer les risques ? Trois mesures simples pour commencer:

1) Limiter la consommation de sucres raffinés
Limiter le sucre en poudre ou en morceau, que l'on retrouve également dans les pâtisseries et les confiseries. Pas de sucre dans le café, le dessert doit être une exception, etc.)
La farines blanche est à remplacer par des farines complètes. En effet, elles ont un indice glycémique élevé, contiennent beaucoup de sucres. Les cellules cancéreuses ont besoin de beaucoup de glucose pour se développer. De plus, le pancréas doit produire beaucoup d'insuline pour éliminer le surplus de sucre.

D'après le médecin, l'insuline stimule la croissance et la diffusion des cellules cancéreuses.
2) Bannir les huiles hydrogénées
Les huiles hydrogénées ou partiellement hydrogénées se trouvent ndans la margarine ainsi que dans nombre de plats préparés. Or elles sont indigestes et ont des propriétés inflammatoires, créant ainsi d'après David Servan-Schreiber un terrain favorable au cancer.
Donc fuire les plats tout préparer et cuisiner uniquement à l'huile d'olive, huile de colza pour les saldes et huile 4 en 1 à 60% de colza pour les fritures. Un peu de beurre à l'occasion mais pas trop. Les nouvelles margarines aux oméga 3 sont souvent annoncées "sans huile hydrogénée"

3) Privilégier au maximum la nourriture bio
En matière de fruits et légumes, cela évite d'ingérer des pesticides et autres insecticides répandus en abondance pour lutter contre la faune. Quant à la viande, les animaux nourris au bio ou au lin produisent une viande mais aussi un lait plus sain que les animaux issus de la filière traditionnelle.
Se méfier des bactéries en nettoyant soigneusement ses légume. Le drame allemand nous rapel que le bio ne protège pas des bactéries (qui sont 100% naturelles mais hélas parfois mortelles !)
Le Dr Servan-Schreiber fait le point sur d'autres aliments qui, eux, peuvent avoir des effets protecteurs contre le cancer. Les végétaux possèdent des composés phytochimiques naturels, habitués qu'ils sont à lutter dans la nature pour survivre. Ils sont également riches en antioxydants, ces éléments qui évitent aux cellules de rouiller.

Aliments recommandés

1) Le thé vert semble constituer un atout considérable.

Très riche en polyphénols, il aiderait à bloquer le développement de la tumeur en empêchant les vaisseaux sanguins de proliférer tout autour. Le thé vert pourrait être particulièrement efficace pour prévenir les leucémies, les cancers de la prostate, du sein, du rein, de la peau et de la bouche.

2) Le soja constitue également un allié de poids.

Il contient notamment des isoflavones qui ont la propriété de réduire la surstimulation du corps par les œstrogènes. On comprend donc son intérêt dans le cas de certains cancers hormono-dépendants (c'est le cas de certains cancers du sein).

3) Le curcuma, associé au poivre.

Ils ont des propriétés anti-inflammatoires et pourrait ainsi inhiber le développement de certaines tumeurs, notamment au niveau du côlon, du foie ou encore de l'estomac ou du sein.

4) Les framboises, Myrtilles, fraises, airelles.

Les framboises et leur fameux acide ellagique auraient la faculté de réduire la croissance des vaisseaux qui vont nourrir la tumeur. C'est également le cas des noix et des noisettes. Myrtilles, fraises, airelles, cannelle sont également recommandés par David Servan-Schreiber.

5) Les composés soufrés de l'ail, le terpène des herbes et épices, les polysaccharides des champignons…
Autant d'élément qui peuvent aider notre organisme à tenir le cancer à distance.

L'union fait la force, c'est bien connu. Ce proverbe vaut également pour les fruits et légumes : associés, une synergie se crée qui contribue à rendre les éléments protecteurs encore plus efficaces. Dans son livre, David Servan-Schreiber propose d'ailleurs un"cocktail anti cancer" à base, entre autres,
d'ail, d'airelles, d'épinards, de pamplemousse et de curcuma.
Pas forcément très ragoutant, mais sans doute pas pire que l'huile de foie de morue !



Fonds mondial contre le cancer : minceur et légumes

Manger moins de viande rouge, plus de fruits et légumes et boire moins de sodas sucrés aide à tenir le cancer à distance. Telles sont les conclusions du rapport du Fonds mondial de recherche contre le cancer. Pendant des mois, 21 scientifiques ont analysé 7 000 études de par le monde, portant sur les relations entre alimentation et cancer. Ces spécialistes en ont déduit des preuves convaincantes de l'influence de certains aliments sur la santé.

1) Le surpoids et l'obésité augmentent le risque de développer certains cancers, notamment lorsqu'il s'agit de graisse abdominale. Il augmente la probabilité d'être atteint de cancer colorectal mais aussi de cancer de l'œsophage, du pancréas, du rein et même du sein après la ménopause. En outre, il favorise l'apparition de certaines pathologies telles que le diabète de type 2 ou l'hypertension.

2) Avoir une activité physique régulière. Les fameuses 30 minutes quotidiennes de marche rapide sont plus que jamais d'actualité. Faire du sport régulièrement aurait un effet protecteur contre certains cancers (poumon, pancréas…). En outre, cela permet de diminuer les risques de surpoids et d'obésité, néfastes pour la santé.

3) Limiter autant que possible les aliments très caloriques et les sodas sucrés. Pour les mêmes raisons que précédemment : ces aliments favorisent le surpoids, lui-même facteur de risque de cancers. Les scientifiques recommandent notamment d'éviter les plats préparés et les fast-foods.

4) Consommer principalement des aliments d'origine végétale. Hé oui, même à l'échelon international, on retrouve ces célèbres cinq fruits et légumes recommandés par le Plan national nutrition et santé. En fait, il s'agit de cinq portions, c'est-à-dire au total environ 400 g. Céréales ou légumes secs peu transformés doivent également être consommés à chaque repas tandis que les féculents devront être limités. Légumes et céréales constituent notamment de bonnes armes contre le cancer colorectal et le surpoids.

5) Limiter la consommation de viande rouge à 500 g par semaine grand maximum. Avec la charcuterie, elle aurait notamment un rôle néfaste dans le cancer colorectal. Le panel souligne tout de même que la viande rouge apporte certains nutriments et minéraux importants tels que des protéines, du zinc, du fer… Il ne recommande donc absolument pas de la supprimer de l'alimentation.

6) Alcool : un verre par jour maximum pour les femmes, deux pour les hommes. Et zéro pour les femmes enceintes. D'un certain côté, l'alcool aurait des effets positifs pour lutter contre certaines maladies, notamment cardio-vasculaires. Mais il peut également favoriser l'apparition un cancer dans certaines parties du corps : œsophage, côlon, rectum et même sein. (Pasteur est pour deux verres de vins, vive Pasteur)

7) Halte au sel ! Et attention aux légumes secs et céréales un peu moisis. Il semblerait que le sel soit une des causes du cancer du l'estomac. Le panel recommande donc de se limiter à 5 g de sel par jour. Quant aux céréales et légumes secs moisis, ils peuvent contenir des aflatoxines, considérées comme une cause convaincante de cancer du foie.

8 ) Les compléments alimentaires ne sont pas recommandés dans la prévention du cancer. On ne dispose pas d'assez de recul pour dire si ces compléments alimentaires auront davantage d'effets bénéfiques ou négatifs. Les scientifiques du Fonds mondial préfèrent donc insister sur la nécessité d'avoir une alimentation équilibrée, évitant ainsi la prise de tout complément. (Noter que le Fonds est géré par des intérets privés, plusieurs études on noté des améliorations lors de la prise de vitamines en compléments alimentaires)

9) Les mères devraient allaiter leurs bébés. Idéalement, le nourrisson devrait se nourrir uniquement du lait de la mère jusqu'à l'âge de six mois. L'allaitement diminue le risque de cancer du sein chez la femme et participe au développement du système immunitaire de l'enfant. Cela permet également de prévenir plus tard surpoids et obésité.

10) Les personnes diagnostiquées d'un cancer doivent bénéficier des conseils d'un professionnel de la nutrition.


Analyse du livre par le Docteur Omar Brixi

Le Docteur Omar Brixi, directeur de la prévention au sein de la Direction de la santé publique à l'Institut national contre le cancer estime que la nourriture joue effectivement un rôle primordial sur notre santé, il insiste également sur le fait que les cancers, ainsi que nombre de pathologies, sont issus d'un ensemble de circonstances, qui interagissent et pas seulement la nourriture évidement.

"Je crois que le plus important dans tout ça, c'est de voir à quel point un tel discours est entendu par la population. Il n'y a qu'à constater le succès de cet ouvrage. Je dirais qu'il a renoué avec beaucoup d'éléments simples qui relèvent du bon sens : bien sûr qu'avoir une alimentation équilibrée et une vie saine aide à éloigner les problèmes de santé, tout est lié. Dans son livre, il y a des choses intéressantes, mais il faut les prendre avec prudence. Ce qu'il dit, bout par bout, n'est pas infondé. Mais les liens entre ces informations sont parfois un peu rapides et certaines données partielles."

Et le rapport du Fonds mondial de lutte contre le cancer, dont sont issues dix recommandations ?
"Leur travail est indéniablement intéressant. Mais le fait de parler de recommandations, j'ai même lu dans certains journaux de "commandements", me semble totalement exagéré et même inadmissible. Le Fonds est issu d'intérêts privés, je ne crois pas qu'il soit habilité à faire des recommandations. C'est le rôle des autorités sanitaires. En médecine comme à peu près dans toute matière scientifique, les vérités ne sont pas figées. Il faut savoir admettre et dire que l'on ne sait pas tout et que ce qui semble vrai aujourd'hui peut s'avérer faux demain. L’alimentation contribue à nous protéger ou à l'inverse, selon ce qu'on mange. Mais il est quasiment impossible de séparer son influence d'autres facteurs tels l'hérédité mais aussi l'endroit dans lequel on vit. La preuve avec le fameux régime crétois. Nombre de spécialistes s'accordent à dire que le régime crétois n'existe que si l'on vit de la même façon que les Crétois il y a plusieurs dizaines d'années, c'est-à-dire sous le soleil, en faisant de l'exercice, la sieste l'après-midi, etc. L'alimentation crétoise n'est qu'une composante de ce régime."

Je vous joint un fichier pdf bien sympa ,qui détaille un maximum le texte ci-dessus
voici quelques extraits issus du pdf


Image

Image

Image

http://pdf.lu/LF79

bonne lecture :D
Dernière modification par Saruma le 08 déc. 2014, 04:21, modifié 4 fois.
Avatar de l’utilisateur
djtsufur
Messages : 14
Inscription : 03 juil. 2014, 14:20

Re: alimentation anti cancer

Message par djtsufur » 25 oct. 2014, 01:59

Très bien présenté et ça fait plaisir icon10

Merci
Avatar de l’utilisateur
Saruma
Messages : 3359
Inscription : 13 août 2014, 08:24

Re: alimentation anti cancer

Message par Saruma » 25 oct. 2014, 02:59

djtsufur a écrit :Très bien présenté et ça fait plaisir icon10

Merci
ça fait plaisir que ça fasse plaisir ,merci :D
Avatar de l’utilisateur
Purex
Messages : 932
Inscription : 28 déc. 2011, 19:37

Re: alimentation anti cancer

Message par Purex » 25 oct. 2014, 12:25

Tu peux rajouter d'éviter de fumer ( :mrgreen: ) et également éviter de dormir dans des chambres dans la cave (accumulation de radium provenant du sol, deuxième cause méconnue de cancer de poumon loin derrière la clope).

Sinon c'est cool :)

PS: l'absorption du curcuma est déplorable, même avec du poivre (le poivre fragilise les jonctions intestinales, c'est pas top en doses massives). Des nouvelles galéniques apparaissent (phospholypides de curcuma, curcuma en nano particules, curcuma hydrosolubilisé etc..).
Avatar de l’utilisateur
Saruma
Messages : 3359
Inscription : 13 août 2014, 08:24

Re: alimentation anti cancer

Message par Saruma » 25 oct. 2014, 17:43

Purex a écrit :Tu peux rajouter d'éviter de fumer ( :mrgreen: ) et également éviter de dormir dans des chambres dans la cave (accumulation de radium provenant du sol, deuxième cause méconnue de cancer de poumon loin derrière la clope).

Sinon c'est cool :)

PS: l'absorption du curcuma est déplorable, même avec du poivre (le poivre fragilise les jonctions intestinales, c'est pas top en doses massives). Des nouvelles galéniques apparaissent (phospholypides de curcuma, curcuma en nano particules, curcuma hydrosolubilisé etc..).
Salut ,j'aurai pu aussi rajouter éviter de respirer a 10 cm d'un pot d'échappement où encore éviter de courir a poil dans un champs tout de suite après épandage de pesticide ..... mea culpa . :D

C'est vrai que l'absorption de la curcumine contenu dans le curcuma est très mauvaise ,mais mélangée avec du poivre a de très faible dose augmente considérablement les résultats.
De plus le poivre à dose normale n'est pas mauvais bien au contraire.

EFFETS / INDICATIONS
Effets du poivre noir :
> Digestif, carminatif, stimulant, antiseptique

Indications du poivre noir- Usages du poivre noir:
> Coliques, diarrhée, choléra, flatulence, manque d'appétit, nausée, rhumatismes (huile essentielle surtout), fièvre (huile essentielle surtout), surpoids et obésité (effet possible selon une étude parue en mai 2012, lire ci-dessous sous remarques).

EFFETS SECONDAIRES / CONTRE-INDICATION / INTERACTIONS
Effets secondaires : en cas d'excès, troubles digestifs comme des brûlures au niveau du système intestinal.
Contre-indication : aucune connue
Interaction : aucune connue


Mais bon si tu doutes tu remplaces le poivre par une matière grasse comme du beurre bio où de l'huile d'olive ,ou alors en complément alimentaire curcumine/bromelaïne
Avatar de l’utilisateur
Purex
Messages : 932
Inscription : 28 déc. 2011, 19:37

Re: alimentation anti cancer

Message par Purex » 25 oct. 2014, 17:54

http://www.julienvenesson.fr/pourquoi-l ... arche-pas/

A doses raisonnables c'est bien le poivre, mais dans les compléments alimentaires on utilise de la piperine très concentrée.

Au passage l'augmentation de la biodisponilbité du curcuma est liée à l'altération du tube digestif par la piperine, cf le post.
Salut ,j'aurai pu aussi rajouter éviter de respirer a 10 cm d'un pot d'échappement où encore éviter de courir a poil dans un champs tout de suite après épandage de pesticide ..... mea culpa . :D
8)

Ouai on a pas fini de tout lister mais tu était bien partit pour

Disons que j'ai trouver le truc du radium intéressant parce que les chambres dans les caves mal aérées c'est assez fréquent malgré que ce soit clairement un facteur de risque du cancer du poumon.
Mais bon si tu doutes tu remplaces le poivre par une matière grasse comme du beurre bio où de l'huile d'olive ,ou alors en complément alimentaire curcumine/bromelaïne
Ca reste extrêmement faible même avec une matière grasse. Quand à la bromélaïne (un protéase), je vois pas comment ça pourrait faire effet ^^
FZY
Messages : 1051
Inscription : 15 oct. 2013, 12:22

Re: alimentation anti cancer

Message par FZY » 25 oct. 2014, 20:16

Les chambres dans les caves Purex ? LOL je comprend pas là^^
Je demande car c'est intéressant la suite !
Avatar de l’utilisateur
Saruma
Messages : 3359
Inscription : 13 août 2014, 08:24

Re: alimentation anti cancer

Message par Saruma » 25 oct. 2014, 20:37

• Le curcuma : il est connu notamment pour ses effets antiinflammatoires. In vitro, son composé principal, la curcumine, inhibe la croissance de nombreux cancers et joue sur l’angiogenèse et l’apoptose. In vivo, il fait l’objet d’études nombreuses et diverses dans la nature du cancer pris en charge. À titre d’exemple, des chercheurs ont montré que les tumeurs cérébrales comme le glioblastome se montraient plus sensibles à la chimiothérapie lorsque le patient recevait en parallèle de la curcumine, de préférence associé à du poivre ou du gingembre.

http://www.lepharmaciendefrance.fr/mai- ... meurs.html

http://www.richardbeliveau.org/fr/la-pr ... ml?start=5

http://www.richardbeliveau.org/images/c ... ecured.pdf

http://www.cancer.be/complementsalimentaires/curcuma

Une étude parue dans Clinical Cancer Research suggère le potentiel du curcuma dans le mésothéliome, ce cancer pulmonaire agressif lié à l’exposition à l’amiante. Une équipe germano-américaine a démontré in vitro que la curcumine est capable d’inhiber une voie de signalisation importante dans le cancer, la voie du PIAS3.

Cette voie inhibe le facteur de transcription STAT3, qui est déjà bien identifié dans les cancers en favorisant la croissance cellulaire.

http://www.lequotidiendumedecin.fr/spec ... sotheliome

Après perso Julien Venesson qui vante le régime Paléo le truc marketing à la mode ,et que j'ai écouté pas plus tard que hier sur un poadcast en disant qu'il n'y a aucun problème a manger chaque jours la même chose ne pose pas de problème , bah tu vois je tic un peu .

Mais bon après les batailles d'études de contre étude sur la curcumine c'est vraiment anecdotique ,y'a cas lire le pdf pour se rendre compte .
Avatar de l’utilisateur
Saruma
Messages : 3359
Inscription : 13 août 2014, 08:24

Re: alimentation anti cancer

Message par Saruma » 25 oct. 2014, 20:39

FZY a écrit :Les chambres dans les caves Purex ? LOL je comprend pas là^^
Je demande car c'est intéressant la suite !
http://www.carevox.fr/sante-naturelle-5 ... s-du-radon
Avatar de l’utilisateur
Saruma
Messages : 3359
Inscription : 13 août 2014, 08:24

Re: alimentation anti cancer

Message par Saruma » 25 oct. 2014, 20:44

Avatar de l’utilisateur
Purex
Messages : 932
Inscription : 28 déc. 2011, 19:37

Re: alimentation anti cancer

Message par Purex » 25 oct. 2014, 22:13

Le but de l'article t'as echoer apparement.

Il ne remet pas en cause l'efficacité du curcuma en lui même.

Pour qu'il soit actif il faut qu'il passe dans l'organisme.. Or son assimilation est déplorable
La bromélaïne est une protase, cad qu'elle digère les protéines. Prise en supplément au cours d'un repas ça pourrait aider à digérer (et encore c'est soumis à controverse, elle serait apparement rapidement désactivée par l'acidité et les enzymes intestinales).

Et ceci ne favorise en rien une meilleur assimiliation de la curcumine :mrgreen:

Au passage ton article est bidon

Toutes les études citées utilise la bromélaïne en usage locale, car directement en contact des plaies ou en injection dans les hématomes: et pour cause, l'enzyme est digérée et réduite en aa, en aucun cas elle ne passe dans le sang.
Donc cette article reste un ciel article bidon pour vendre de la bromé en comprimé.


Quand a tes articles, je suis d'accord que la curcumine est efficace et je ne le nierais jamais. Viendra un jour où on trouvera des galéniques efficaces (intraveineuse avec curcumine hydrosolubilisé sous forme de nano particules serait l'avenir).
Certes la piperine augmente sa biodisponibilité, mais ça reste très faible.

La curcumine pure, à 8g/j en oral donne des taux plasmatiques de 1ng/L à 1μg/L ce qui est trèèès loin des doses efficaces in vitro. Source: http://clincancerres.aacrjournals.org/c ... /4491.long (ça devrait t'intéresser au passage, c'est une phase II d'essai clinique sur la curcumine pour les cancer du pancreas, un des cancers le plus mortel. L'étude montre un possible effet chez quelques patients).

Au passage, rien que pour te saouler sur un truc a la con (mais qui illustre quand même que baliveau ne lit qu'en diagonale les études):
Un des meilleurs exemples de synergie est la propriété d'une molécule du poivre, la pipérine, d'augmenter plus de 2,000 fois l'absorption de la curcumine ce qui permet d'atteindre des quantités de curcumine sanguine susceptibles de véritablement modifier le comportement agressif des cellules cancéreuses.
L'étude d'ou il tire ça est celle ci http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/9619120

Augmente la biodisponibilité de 2000% soit 20x plus et pas 2000 fois plus :mrgreen:

PS: le message peut avoir l'air agressif je m'en excuse, c'est pas le but, ton intention est excellente et on se chamaille sur des détails à la con
Avatar de l’utilisateur
Saruma
Messages : 3359
Inscription : 13 août 2014, 08:24

Re: alimentation anti cancer

Message par Saruma » 25 oct. 2014, 23:30

T'inquiète :wink:

de toute façon il est clair que l'aliment miracle n'existe pas ,par contre avoir une alimentation variée ,équilibrée en bannissant certain aliments et en privilégiant d'autre renforcera nos défenses naturelles .

Sinon as-tu lu le pdf ? Qu'en penses-tu ?
Avatar de l’utilisateur
Purex
Messages : 932
Inscription : 28 déc. 2011, 19:37

Re: alimentation anti cancer

Message par Purex » 25 oct. 2014, 23:53

Le pdf sur la curcumine (avec le truc des obèses)?

Oui, et je suis d'accord avec ce qui est dit, ormis du fait que il a refait la boulette de dire 1000x de bio disponibilité a la place de 10-20x plus ^^
Avatar de l’utilisateur
Saruma
Messages : 3359
Inscription : 13 août 2014, 08:24

Re: alimentation anti cancer

Message par Saruma » 26 oct. 2014, 01:04

non le pdf qui est en lien en bas de l'article

je te le remets ^^

http://www.fichier-pdf.fr/2014/10/25/re ... quotidien/
Kal-H
Messages : 403
Inscription : 23 oct. 2014, 01:56

Re: alimentation anti cancer

Message par Kal-H » 26 oct. 2014, 01:15

J'ai personnellement arrêté la lecture après " 20 minutes de soleil par jour ", j'vais finir avec un cancer généralisé parce que j'habite sur Paris :(
I drink way too much that I used to.

Now I drink Whey, lift and sleep too.

post3498063.html#p3498063
Avatar de l’utilisateur
Saruma
Messages : 3359
Inscription : 13 août 2014, 08:24

Re: alimentation anti cancer

Message par Saruma » 26 oct. 2014, 03:16

Kal-H a écrit :J'ai personnellement arrêté la lecture après " 20 minutes de soleil par jour ", j'vais finir avec un cancer généralisé parce que j'habite sur Paris :(

Salut

je comprends pas bien ton propos et là où tu veux en venir

une capture d'image du passage qui te choque :idea:

Image


je vois pas trop ce qui te pose problème ,si y'a pas de soleil à Paris ,prends de l'huile de foie de morue ,c'est riche en vitamine D 8)
Kal-H
Messages : 403
Inscription : 23 oct. 2014, 01:56

Re: alimentation anti cancer

Message par Kal-H » 26 oct. 2014, 06:19

C'était de l'humour, et je pense qu'il faut vivre où je vis pour le comprendre, j'ai quasiment pas vu le soleil cet été :roll:
I drink way too much that I used to.

Now I drink Whey, lift and sleep too.

post3498063.html#p3498063
Avatar de l’utilisateur
Purex
Messages : 932
Inscription : 28 déc. 2011, 19:37

Re: alimentation anti cancer

Message par Purex » 26 oct. 2014, 11:58

A propos de vitamine d: http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/24690623

Meta analyse sur 850.000 sujets qui compare la mortalité selon les taux sanguins de vitamine D.

Résultats, sur la durée des études, la mortalité a été 35% plus élevée dans le groupe carencé en vitamine D, et la mortalité par cancer 14% plus élevée chez les carencés.

Pour rappel, 80% des français présente les même taux sanguins que le groupe "carencé". L'exposition solaire à nos latitudes ne suffit pas à remplir nos reserves de vitamine D même au de la de 20 min d'exposition solaire par jour.

Je te conseille de lire le post sur la vitamine D dans la section supplément.
,prends de l'huile de foie de morue ,c'est riche en vitamine D 8)
Egalement riche en vitamine A qui bloque l'absorption de la vitamine D. Et vu la dose de vitamine D que il faut prendre pour ne pas être carencé (1000UI/kg de PDC), l'intoxication à la vitamine A surviendra avant les effets positifs de la vitD ^^
Avatar de l’utilisateur
Toomp'
Messages : 146
Inscription : 20 sept. 2008, 21:14

Re: alimentation anti cancer

Message par Toomp' » 26 oct. 2014, 14:11

Bon article mais attention :
- les farine complètes possèdent quelques fois des IG élévé. Un aliment complet n'est pas forcément à IG bas (comme le pain de mie complet).
- le soja pas franchement à conseiller (et il évoque la question de notre évolution : justement la consommation de soja est récente).
- Limiter les aliments très caloriques ça veut rien dire : les lipides sont très caloriques et ne possèdent forcément un danger pour la santé.
Avatar de l’utilisateur
Saruma
Messages : 3359
Inscription : 13 août 2014, 08:24

Re: alimentation anti cancer

Message par Saruma » 26 oct. 2014, 18:13

Kal-H a écrit :C'était de l'humour, et je pense qu'il faut vivre où je vis pour le comprendre, j'ai quasiment pas vu le soleil cet été :roll:
yop désolé j'avais percuté , bon y'a qu'une solution viens t'installer dans le sud ,aujourd'hui à Toulouse un grand soleil avec un beau 25° ,sinon y'a le zymad aucune vitamine A dedans ^^



http://jemangedoncjemaigris.com/on-nous ... itamine-d/
Dernière modification par Saruma le 27 oct. 2014, 02:50, modifié 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
Saruma
Messages : 3359
Inscription : 13 août 2014, 08:24

Re: alimentation anti cancer

Message par Saruma » 26 oct. 2014, 18:32

Toomp' a écrit :Bon article mais attention :
- les farine complètes possèdent quelques fois des IG élévé. Un aliment complet n'est pas forcément à IG bas (comme le pain de mie complet).
- le soja pas franchement à conseiller (et il évoque la question de notre évolution : justement la consommation de soja est récente).
- Limiter les aliments très caloriques ça veut rien dire : les lipides sont très caloriques et ne possèdent forcément un danger pour la santé.
yop merci pour ton intervention :D

pour l' IG il faut peut-être faire le tri et peut-être un peu plus s'orienter par la charge glycémique bien qu'elle possède également ses limites .

Par ailleurs, l’indice glycémique définit la qualité des glucides mais ne prend pas en compte la quantité. Par exemple, en fonction de son index glycémique de 72, la pastèque serait à proscrire. Pourtant, elle contient très peu de glucides. A l’inverse, certains aliments à IG faible doivent être limités car ils se révèlent très sucrés. C’est la raison pour laquelle il est préférable de se rapporter à leur charge glycémique, soit l’indice glycémique multiplié par leur contenu en glucides et le tout divisé par 100. Ainsi, si la charge glycémique d’une pastèque n’est que de 4, celle d’un aliment raffiné, comme le riz blanc, peut dépasser 25 pour une portion de 150 g. Une seule portion de riz blanc apporte donc la même charge glycémique que 5 portions de melon de pastèque (Une charge glycémique de 20 est considérée comme élevée).

http://www.passeportsante.net/fr/Actual ... glycemique

Pour le soja une consommation modérée ne doit pas poser de problème ,après c'est vrai que les japonnais
le consommé sous une forme fermenté qui pose moins de problème.
Avatar de l’utilisateur
esko
Messages : 53
Inscription : 10 févr. 2014, 15:12
Localisation : Bordeaux

Re: alimentation anti cancer

Message par esko » 29 oct. 2014, 12:30

Très intéressant tout ça !!
C'est sur que notre alimentation actuel n'est vraiment pas top !
Bon, dans quelques générations, les humains auront muter, et ce ne sera plus un problème !! :lol:

J'ai pris des compléments d'Oméga 3 en gélules, parait il que c'est pas mal quand on consomme peu de poissons, ou d'aliments riche en Oméga...
" La pire des folies, est de rester sage dans ce monde de fous..."

esko-28-ans-1m82-77-kgs-niv-3-t119569.html mon carnet
Kal-H
Messages : 403
Inscription : 23 oct. 2014, 01:56

Re: alimentation anti cancer

Message par Kal-H » 29 oct. 2014, 16:37

esko a écrit :Très intéressant tout ça !!
C'est sur que notre alimentation actuel n'est vraiment pas top !
Bon, dans quelques générations, les humains auront muter, et ce ne sera plus un problème !! :lol:

J'ai pris des compléments d'Oméga 3 en gélules, parait il que c'est pas mal quand on consomme peu de poissons, ou d'aliments riche en Oméga...


Peu de poissons gras* oui.

Les Oméga-3 c'est un must-have pour le commun des mortels. Après si t'es un inuit c'est moins utile :lol:
I drink way too much that I used to.

Now I drink Whey, lift and sleep too.

post3498063.html#p3498063
Avatar de l’utilisateur
Saruma
Messages : 3359
Inscription : 13 août 2014, 08:24

Re: alimentation anti cancer

Message par Saruma » 30 oct. 2014, 20:30

le plus important c'est le ratio omega 6 /omega 3 mais bon c'est une variable qui n'est pas facile à ajuster


http://www.lanutrition.fr/bien-comprend ... ega-3.html
Kal-H
Messages : 403
Inscription : 23 oct. 2014, 01:56

Re: alimentation anti cancer

Message par Kal-H » 30 oct. 2014, 20:36

En général on a une alimentation trop axés sur les Oméga-6
I drink way too much that I used to.

Now I drink Whey, lift and sleep too.

post3498063.html#p3498063
Avatar de l’utilisateur
Toomp'
Messages : 146
Inscription : 20 sept. 2008, 21:14

Re: alimentation anti cancer

Message par Toomp' » 31 oct. 2014, 13:15

100gr de flocons d'avoine c'est 2gr d'06.... :wink:
Avatar de l’utilisateur
Saruma
Messages : 3359
Inscription : 13 août 2014, 08:24

Re: alimentation anti cancer

Message par Saruma » 31 oct. 2014, 21:38

merci c'est bon à savoir icon10
même si j'ai du mal à interpréter cette donnée :lol: ,en tout cas le ratio om6/om3 à l'air favorable


Image
Avatar de l’utilisateur
Purex
Messages : 932
Inscription : 28 déc. 2011, 19:37

Re: alimentation anti cancer

Message par Purex » 31 oct. 2014, 21:58

On recommande un rapport de 1 à 3 dans l'idéal, la c'est 22, soit plutôt très défavorable. Ce qui sauve le coup c'est que finalement c'est que 2g ce qui est pas grand chose.

Tu trouves la composition détaillée en lipides en déroulant le menu lipides sur lanutrition.fr ;)
Avatar de l’utilisateur
Saruma
Messages : 3359
Inscription : 13 août 2014, 08:24

Re: alimentation anti cancer

Message par Saruma » 31 oct. 2014, 22:10

Après il peut-être plus intéressant de faire une moyenne non pas sur un aliment mais sur l'ensemble de nos apports,c'est la où la gestion du rapport est plutôt compliquée enfin pour moi ^^
Avatar de l’utilisateur
Purex
Messages : 932
Inscription : 28 déc. 2011, 19:37

Re: alimentation anti cancer

Message par Purex » 31 oct. 2014, 22:12

Ouais c'est pas faux
Avatar de l’utilisateur
Harvester
Messages : 848
Inscription : 18 févr. 2009, 23:33

Re: alimentation anti cancer

Message par Harvester » 02 nov. 2014, 11:14

Egalement riche en vitamine A qui bloque l'absorption de la vitamine D. Et vu la dose de vitamine D que il faut prendre pour ne pas être carencé (1000UI/kg de PDC), l'intoxication à la vitamine A surviendra avant les effets positifs de la vitD ^^
Purex, quelle déception là... :( :(
Avatar de l’utilisateur
Purex
Messages : 932
Inscription : 28 déc. 2011, 19:37

Re: alimentation anti cancer

Message par Purex » 02 nov. 2014, 12:44

Je suis tout ouïe Harvester :)
Avatar de l’utilisateur
Saruma
Messages : 3359
Inscription : 13 août 2014, 08:24

Re: alimentation anti cancer

Message par Saruma » 02 nov. 2014, 21:32

Harvester a écrit : Purex, quelle déception là... :( :(
1000UI/kg de pdc ,c'est par jour ,par mois ?

Après avant de se charger comme une mule à la vitamine D ,il faut déjà commencer par une prise de sang
et adapter nos apports en conséquence
Keith Stallion
Messages : 239
Inscription : 02 juin 2014, 16:13

Re: alimentation anti cancer

Message par Keith Stallion » 02 nov. 2014, 21:35

Saruma a écrit :1000UI/kg de pdc ,c'est par jour ,par mois ?
Par jour.
"The guy with the biggest butt lifts the biggest weights." Paul Anderson.
Avatar de l’utilisateur
Saruma
Messages : 3359
Inscription : 13 août 2014, 08:24

Re: alimentation anti cancer

Message par Saruma » 02 nov. 2014, 21:41

donc quelqu'un de 80 kilos doit prendre 80 000 UI/jour soit 80% de la fiole de zymad ,à mon avis y'a une petit problème ^^ dans la plantation
Avatar de l’utilisateur
Purex
Messages : 932
Inscription : 28 déc. 2011, 19:37

Re: alimentation anti cancer

Message par Purex » 02 nov. 2014, 22:07

1000UI par 15kg de PDC excusez moi ^^
Après avant de se charger comme une mule à la vitamine D ,il faut déjà commencer par une prise de sang
et adapter nos apports en conséquence
Yep, cela dit si tu habite au nord tu es quasiment sur d'être carencé donc pas d'hésitation sur la supplémentation en vitD.

Première prise de sang 30g/mL pour moi, puis après 6 mois de 4000UI par jour, la deuxième prise de sang indique 43g/mL; du coup je suis passé sur 6000UI pour atteindre le seul des 50g/mL
Avatar de l’utilisateur
Toomp'
Messages : 146
Inscription : 20 sept. 2008, 21:14

Re: alimentation anti cancer

Message par Toomp' » 02 nov. 2014, 22:16

Pour le dosage c'est plus 75UI/kg. icon10
Avatar de l’utilisateur
Purex
Messages : 932
Inscription : 28 déc. 2011, 19:37

Re: alimentation anti cancer

Message par Purex » 02 nov. 2014, 22:33

Toomp' a écrit :Pour le dosage c'est plus 75UI/kg. icon10
C'est kiffe-kiffe pour le coup, un peu à la hausse pour cette formule mais les deux permettent d'atteindre un bon taux sanguin :)
Avatar de l’utilisateur
Harvester
Messages : 848
Inscription : 18 févr. 2009, 23:33

Re: alimentation anti cancer

Message par Harvester » 01 déc. 2014, 15:12

Pour la vitamine A, il y a une saga très bien écrite disponible ici (c'est long et en anglais) : http://www.westonaprice.org/health-topi ... in-a-saga/

Avec un gros dossier dessus ici : http://www.westonaprice.org/health-topi ... eoporosis/
Avatar de l’utilisateur
Purex
Messages : 932
Inscription : 28 déc. 2011, 19:37

Re: alimentation anti cancer

Message par Purex » 01 déc. 2014, 15:54

Réponse tardive mais appréciable Harvester :)

J'ai pas encore tout lu; c'est fort intéressant en tout cas.

Je m'arrête juste rapidement a ça (oui je devrais lire tout avant de commenter :mrgreen: ):

A propos de la toxicité de la vitamine A: 100g d'huile de foie de morue apportent 100.000UI de vitamine A et 10.000UI de vitamine D.

Dans ton article ils parlent de l'importance de la vitD pour contrer les effets néfastes de la vitA.

En gros, tout est histoire de balance entre les deux.

Soit. Cependant, dans les experiences menées (celle avec les dindons particulièrement), ils donnent environ 2 fois plus de vitamine D pour prévenir la toxicité de la vitA en dose astronomique.

Si on se tient à ça, l'huile de foie apporte 10x plus de vitA que de vitD, donc quid de l'effet à ce ratio (et pour des doses 6x plus élevées que l'apport maximal conseillé en vitA si je veut atteindre 6000UI de vitD par jour)?

Je pense quand meme que la vitD type zymaD reste une solution simple et sure, et à côté de cela rien ne nous empêche de consommer de la vitA en quantité trouvée dans les aliments animaux "classiques".




(Au fait, j'ai lu dans un post de toi sur un vieux sujet que l'enzyme qui clive la provitamine A en vitamine A agit "au hasard" sur la chaine isoprène en libérant des molécules asymetriques.. t'es vraiment sur de ça? Je veut dire vu la spécificité de fou des enzymes, une telle aberration serait hallucinante dans un organisme :shock:)
Répondre