Les différents états des muscles

Etats musculaires

Les blessures ou les douleurs musculaires provenant de la pratique de la musculation ne sont pas rares, même si les études montrent que c'est une activité qui présente peu de risques par rapport aux autres sports.

Nous avons demandé à Sutter Thibault, ostéopathe et kinésithérapeute du sport, de nous parler des traumatismes et blessures les plus fréquentes en musculation.

Ces douleurs rendent la vie du sportif encore plus difficile, déjà que l'entrainement en lui-même est assez dur comme ca… Les conséquences des blessures sont parfois lourdes et peuvent entrainer un arrêt complet de l'activité. Il est important d'avoir les bons réflexes pour ne pas aggraver les choses, surtout que bon nombre d'entre nous s'entrainent seuls.

Le spasme

Contraction intense et passagère, c’est une contraction réflexe pour protéger l’articulation d’un traumatisme ou d’un microtraumatisme.
Traitement et conseils : Surtout ne pas masser le muscle, les myorelaxants sont efficaces, cependant les étirements quotidiens restent la meilleure des préventions.
Un ostéopathe travaillera sur l’innervation du muscle afin de le relâcher à distance.

La crampe

Contraction musculaire spontanée, survient après l’effort ou au cours de l’exercice.
Elles sont souvent dues à une mauvaise hydratation, une mauvaise hygiène de vie et sont accompagnées d’un mauvais échauffement ou encore d’un effort inadapté.
Traitement et conseils : Etirement puis massage doux, hydratation très importante (troubles du métabolisme des électrolytes) pendant et après l’entrainement.

Les courbatures

Impression de rigidité musculaire, souvent due à un effort long et important, survient au bout de 24 heures. Présence de toxines, accumulation de métabolites (attention aux pathologies plus grave comme par exemple hyper/ hypothyroïdie, neuropathie).
Traitement et conseils : Chaleur, massage, contraction des antagonistes, attention à l’alimentation.

La contracture

Contraction involontaire de fibres musculaires d’une durée inhabituellement longue, souvent primitive à une lésion plus grave du muscle (tendinite, élongation, claquage). Le surentrainement en est la cause principale.
Traitement et conseils : Repos ++++, massage, compression par bandage serré puis desserré (pour limiter l’hématome), glace et spray.
Un ostéopathe travaillera sur l’innervation du muscle afin de le relâcher à distance.

L'élongation

Micro déchirure au sein des fibres musculaires, le muscle à dépassé ses possibilités. L’élongation apparaît sur un mouvement brusque, un effort trop intense, un entrainement excessif, un mauvais échauffement et une mauvaise technique de préparation. Attention l’élongation peut apparaître en fin d’exercice (allongement contrarié).
Traitement et conseils : R.G.C.E = Repos, glace, compression, élévation. Attention : Toute application de chaleur et de massage est formellement interdite.

Déchirure et claquage

Rupture d’un nombre plus ou moins important de fibres, la douleur est tellement intense que l’arrêt du mouvement est immédiat, le muscle à dépassé son seuil d’élasticité.
Traitement et conseils : Repos de 2 à 4 mois, puis reprise avec étirement et sollicitation progressive.

Rupture musculaire

Douleur intense et brutale, impotence totale du muscle, blessure très grave. La rupture apparaît sur un traumatisme ou choc direct, geste inhabituel ou est la conséquence d’une blessure antérieure.
Traitement et conseils : Bandage serré puis desserré, rééducation obligatoire. Repos supérieur à 4 mois. Attention aux complications : Fibrose, phlébite, formation anormale d’os sur la partie lésée.

A propos de l'Auteur

Thibault Sutter est ostéopathe D.O, ostéopathie du sport. Egalement ostéopathe de l'académie de Danse à Paris. Email : sthibault5@hotmail.com.

© 2004-2019 Musculaction.com | Contact | Mentions Légales | forum musculation