Est-ce qu'il faut vraiment aller à l'échec ?

Echec musculation

« Bonjour, on m'a dit que l’échec musculaire est nécessaire sur chaque série pour recruter toutes les fibres musculaires, que c'est le seul moyen de stimuler au maximum l'hypertrophie. Est-ce qu'il faut vraiment aller à l'échec et forcer à chaque série ? »

Si vous voulez construire du muscle le plus rapidement possible, vous devez vous entraîner jusqu'à l'échec. Une série ne doit se terminer que s'il est devenu physiquement impossible de déplacer la charge. Si vous vous arrêtez avant l'échec, le mécanisme de croissance n'est pas déclenché et vous ne donnez pas à vos muscles une raison claire de s'adapter et de se développer. En tout cas, c'est ce que certaines personnes vous diront.

Mais, en vérité, peu importe si vous atteignez la défaillance musculaire ou si vous stoppez vos séries en sachant que vous auriez pu accomplir une ou deux répétitions supplémentaires. Vos muscles continueront à se développer à peu près au même rythme. En fait, il n'y a rien de magique ou de spécial dans le fait d'atteindre le point où vous ne pouvez plus soulever de poids. Tout ce qui se passe, c'est que la force produite par les différents muscles impliqués dans le déplacement de la barre d'un point A à un point B ne suffit plus pour déplacer la barre au-delà d'un certain point.

Au développé couché, par exemple, l'échec est atteint au moment où, après avoir abaissé la barre contre votre poitrine, vous ne pouvez plus la ramener à la position de départ. Bien que votre poitrine, vos triceps et vos épaules soient très fatigués, ils n'ont pas vraiment « échoué », dans la mesure où ils sont toujours capables de faire plus de travail.

Développé couché

Une fois que vous avez atteint le point où vous ne pouvez plus lever la barre, vous pourrez toujours la baisser sous contrôle. Et lorsque vous n’y arriverez plus, vous pourrez toujours la maintenir en place, ne serait-ce que très brièvement.

Construire du muscle nécessite beaucoup de travail et d'efforts, et vous risquez peut-être de ne pas réussir certains de vos exercices, que vous en ayez eu l'intention ou non. Cependant, cela ne vous apportera pas de meilleurs gains que de terminer chaque série en pensant que vous pourriez accomplir une ou deux répétitions supplémentaires. Bien que la fatigue musculaire joue un rôle dans la stimulation de la croissance, il n'est pas nécessaire d'atteindre l'échec pour créer cette fatigue.

En bref, très peu de preuves suggèrent que l'entraînement intentionnel à l'échec doit être au centre de vos séances d'entraînement ou que cela est nécessaire pour la construction de muscles plus gros et plus forts.

A propos de l'Auteur

Pratiquant de musculation de longue date, passionné par la discipline, Stephen est le créateur du site et du forum musculaction. Il y partage ses connaissances et sa passion.

© 2004-2018 Musculaction.com | Contact | Mentions Légales | Forum musculation