Les aliments riches en vitamine C

vitamine c

Aussi appelée acide L-ascorbique, la vitamine C est un élément hydrosoluble essentiel à l'organisme humain. Car, contrairement à d'autres mammifères, l'humain n'est plus capable de fabriquer lui-même sa vitamine C. Comme d'autres vitamines, elle est présente à de nombreux niveaux dans le corps humain. On peut la retrouver dans les globules blancs mais aussi dans le cerveau, les glandes surrénales et d'autres organes. La vitamine C possède un rôle important dans de très nombreux processus de l'organisme et on lui attribue également un puissant pouvoir anti-oxydant.

Histoire de la vitamine C

L'histoire de cette vitamine est liée à celle du scorbut, une maladie liée à une carence en vitamine C. Au 13ème siècle, il était déjà recommandé aux marins d'emporter des fruits et légumes pour éviter l'apparition du scorbut. Puis, au 18ème siècle fut découvert l'action plus spécifique du citron pour prévenir la maladie. L'apparition des conserves alimentaires capables de préserver la vitamine C des aliments régla les problèmes de scorbut dans la marine.
Mais ce n'est qu'en 1931 que des chercheurs réussirent à identifier la vitamine C. Et quelques années plus tard, elle fut synthétisée.

Le rôle de la vitamine C dans le corps

Une centaine de processus du corps humains demande la participation de la vitamine C pour être menée à bien. C'est donc un élément vital pour la vie humaine qu'il est essentiel d'apporter à l'organisme par le biais de l'alimentation.
Parmi les rôles que possède la vitamine C, on peut citer son implication dans la synthèse des globules rouges et du collagène. Mais elle contribue également au maintien d'un bon système immunitaire. Cette vitamine est aussi un acteur du métabolisme du fer dont elle favorise l'absorption.
La vitamine C est aussi impliquée dans le maintien de la structure des tissus et possède un rôle dans la synthèse de certaines hormones. De plus, on sait qu'elle aide à la transformation des molécules de cholestérol et améliore la détoxification hépatique. Elle peut également bloquer la fabrication de certaines substances cancérigènes comme les nitrosamines.

La vitamine C pour le système immunitaire

Bien que certains chercheurs affirment que la vitamine C à haute dose aurait la capacité de guérir certaines maladies comme le rhume mais aussi les cancers, les études sont pour l'instant très controversées. Cependant, le rôle de la vitamine C dans la prévention du rhume est, elle, admise. On reconnaît également qu'elle possède la faculté d'améliorer l'action du système immunitaire.
La prise d'environ 1 gramme de vitamine C par jour pourrait donc réduire le risque d'attraper un rhume et soutiendrait le système immunitaire. Certains scientifiques préconisent de plus hautes doses mais leur discours est, pour l'instant, peu suivi.

Tableau : Aliments riches en vitamine C.

L'action anti-oxydante de la vitamine C

Dans le corps, certaines réactions naturelles peuvent aboutir à la production de radicaux libres qui produisent d'autres réactions destructrices pour l'organisme. Ces réactions sont capables d'endommager les cellules et ont été mises en cause dans de nombreuses maladies dégénératives mais aussi coronariennes ainsi que les cancers.
Même si son action est encore en étude, la vitamine C aurait un potentiel anti-oxydant et pourrait donc aider à lutter contre les effets des radicaux libres. Ce serait donc une vitamine utile pour la prévention d'un grand nombre de maladies et contre le vieillissement prématuré de l'organisme.

La fragilité de la vitamine C

Dans la nature, la vitamine C se retrouve surtout dans les fruits et légumes. C'est, entre autres, pour cela qu'il est conseillé d'en consommer une grande quantité chaque jour. Mais attention car cette vitamine est très fragile et peut être détruite au contact de l'oxygène de l'air mais aussi à cause de la chaleur ou de l'humidité. Afin de la préserver, il est donc déconseillé de conserver les fruits et légumes trop longtemps. Il faut également limiter la cuisson et consommer ces aliments crus ou les cuire peu de temps dans un faible volume d'eau.

L’intérêt de la vitamine C pour le sport et la musculation

Contrairement à ce que l'on entend souvent, la vitamine C ne possède pas de vertus énergisantes et n’empêche pas de dormir. Il n'y a donc aucun intérêt à augmenter ses rations de vitamine C si le but est d'être plus performant pendant les entraînements.
Par contre, la pratique d'un sport, de façon intensive, augmente les besoins du corps en vitamine C. Tout sportif sérieux devrait donc s'assurer d'avoir un apport conséquent de cette vitamine en consommant suffisamment de fruits et légumes voire en ayant recours à des compléments alimentaires.

L'autre intérêt de la vitamine C est de maintenir le système immunitaire à un bon niveau. En effet, la pratique sportive peut avoir un impact sur le système immunitaire et rendre l'athlète plus sensible à certaines maladies le temps que son corps récupère de ses efforts. L'utilisation de suffisamment de vitamine C permettra donc à l'organisme de restaurer plus rapidement ses défenses.

A noter, cependant, que certaines études semblent indiquer que la prise de vitamine C autour des entraînements aurait un effet pro-oxydant, c'est-à-dire qu'elle agirait à l'inverse d'un anti-oxydant dans ces circonstances. Il est donc plutôt conseillé, par mesure de prudence, d'éviter la prise de cette vitamine avant, pendant et après une séance sportive.

A propos de l'Auteur

Pratiquant de musculation de longue date, passionné par la discipline, Stephen est le créateur du site et du forum musculaction. Il y partage ses connaissances et sa passion.