Les aliments riches en vitamine B1

Vitamine b1

Aussi connue sous le nom de thiamine, la vitamine B1 joue un grand nombre de rôles au sein de l'organisme humain. C'est une vitamine hydrosoluble que l'on retrouve, par exemple, au niveau des mécanismes de production d'énergie mais aussi dans celui des acides aminés. C'est également une vitamine importante pour le système nerveux, les facultés mémorielles et intellectuelles. Mais attention, car certaines allégations autour de cette vitamine lui prêtent des vertus qu'elle ne possède pas.

Le vrai rôle de la vitamine B1

Il est possible de lire ici et là que la vitamine B1 aurait de puissants effets permettant de réduire la fatigue et d'augmenter l'énergie du consommateur. Elle est donc présentée comme un stimulant, la mettant au même plan que la caféine. Or, la vitamine B1 a beau avoir un rôle important dans la transformation du glucose en énergie pour l'organisme, ce n'est pas pour autant un stimulant. Il est vrai qu'une carence de cette vitamine risque de provoquer de nombreux symptômes dont une difficulté à se mouvoir, mais ce n'est pas parce que vous consommerez plus de vitamine B1 que vous aurez plus d'énergie. Elle viendra simplement combler un manque, s'il y en a un.

La vitamine B1 est également nécessaire à d'autres fonctions de l'organisme. C'est le cas en ce qui concerne les muscles mais aussi le système nerveux où cette vitamine permet la dégradation d'une toxine, le pyruvate. On sait aussi qu'elle est importante de façon générale dans le maintien de la mémoire et des fonctions intellectuelles. Une carence provoque d'ailleurs le béribéri, dont les symptômes peuvent être une diminution des capacités de raisonnement.

La vitamine B1 dans des cas spécifiques

Plusieurs situations peuvent amener à mettre en place une supplémentation en vitamine B1.

Vieillissement prématuré

Les personnes touchées par le diabète peuvent subir ce que l'on appelle un vieillissement par glycation.
Ce phénomène provient de l’excès de sucre dans le sang qui a alors tendance à s'attacher aux protéines et à provoquer le vieillissement des cellules. Tout l'organisme est alors touché.
La prise de vitamine B1 peut diminuer les effets provoqués par la glycation.

Lutte contre le diabète

Toujours dans le cas du diabète, cette vitamine permet de lutter contre les complications engendrées par la maladie. Elle permet, par exemple, de diminuer le taux de mauvais cholestérol, courant chez les personnes touchées.

Intoxication au plomb

Le plomb est un métal qui se révèle toxique pour l'organisme. Il peut notamment avoir des conséquences neurologiques et détruire certains organes comme les reins et le foie. Les personnes souffrant de carence en vitamine B1 sont souvent sujettes à une hausse de leur taux de plomb. Cette vitamine permettrait de traiter l’excès de plomb par élimination.

SIDA

Le phénomène de carence en vitamine B1 peut être observé chez environ un quart des patients infectés par le VIH. La lutte contre cette carence, via une supplémentation, permet aux malades de bénéficier de meilleures chances de survie.

Insuffisance cardiaque

La vitamine B1 permet de renforcer les contractions cardiaques et peut donc aider lors d'un infarctus du myocarde. De plus, elle est également utile pour les personnes qui vivent avec une insuffisance cardiaque.

La conservation de la vitamine B1

Cette vitamine est sensible à la chaleur mais elle est aussi soluble dans l'eau. Pour éviter sa détérioration il faut donc conserver ses aliments et suppléments à l’abri de l'humidité et de toute source de chaleur. Mais il faut aussi prendre garde au mode de préparation des aliments. La cuisson peut notamment détruire une bonne partie de la vitamine B1. Si l'aliment est cuit longuement dans de l'eau, les aliments peuvent, par exemple, perdre jusqu'à 40% de la vitamine.
Il faut donc privilégier une cuisson courte et avec peu d'eau pour conserver la vitamine la plus intacte possible.

Tableau : Aliments riches en vitamine B1.

Vitamine B1 et la musculation

Dans le cas d'un pratiquant de musculation, ou tout autre sportif, la supplémentation ne doit pas viser la stimulation mais plutôt une utilisation optimale du glucose. En effet, ces sportifs ingèrent généralement de grandes quantités de féculents et ont donc un apport massif en glucides. On sait également que la vitamine B1 a un rôle clef dans la transformation du glucose en carburant. Une prise de cette vitamine va donc permettre d'utiliser au mieux ces sucres.
De plus, cette vitamine intervient également dans le métabolisme des acides aminés ce qui revêt une importance capitale dans la construction musculaire.

Les pratiquants de musculation ont donc des besoins supérieurs en vitamine B1 et il vaut mieux éviter les carences pour que l'organisme fonctionne à son maximum. Mais attention, car ces mêmes pratiquants consomment également de nombreux aliments riches de cette vitamine. C'est le cas de certaines viandes et produits céréaliers. Ils peuvent donc déjà profiter d'un bon apport. Fort heureusement, dans le doute d'un besoin accru, il est possible de se supplémenter sans dangers en vitamine B1. En effet, son ingestion ne pose aucun problème de toxicité même en dépassant les besoins de l'organisme. Celui-ci procédera simplement à son élimination s'il n'en a pas l'utilité.

A propos de l'Auteur

Pratiquant de musculation de longue date, passionné par la discipline, Stephen est le créateur du site et du forum musculaction. Il y partage ses connaissances et sa passion.

© 2004-2018 Musculaction.com | Contact | Mentions Légales | Forum musculation