Les aliments riches en selenium

Sélénium aliments

Le sélénium est un oligo-élément, ce qui signifie que notre organisme n'a besoin que d'une infime quantité pour fonctionner. C'est aussi un minéral que l'on retrouve partout dans l'écorce terrestre. Or, comme les végétaux se nourrissent du sol, ils absorbent une partie du sélénium qu'il est ensuite possible de retrouver lorsqu'on les consomme. De même, la consommation d'animaux, ayant eux-mêmes absorbé ces végétaux, permet de se procurer le sélénium indispensable à notre corps. En effet, cet oligo-élément possède un rôle prépondérant sur le plan antioxydant à l'intérieur des cellules. De plus, le sélénium participe à bien d'autres processus de l'organisme comme le maintien du système immunitaire et le fonctionnement de la glande thyroïde.

Description du Sélénium

Le sélénium a été découvert en 1817 par Berzelius, un chimiste de Suède, qui lui attribua son nom actuel. Mais ce n'est qu'au milieu du 20e siècle que des recherches sont venues bouleverser l’intérêt que les scientifiques portaient au sélénium. En effet, il a été mis en avant que ce minéral avait un rôle crucial dans l'organisme grâce à son action synergique avec la vitamine E. Or, la répartition du sélénium sur la Terre est irrégulière. Des pays comme la Nouvelle-Zélande ou la Finlande possèdent un sol pauvre de cet élément. Il en va de même pour certaines parties de la Chine. Mais l'Europe n'est pas non plus une région du monde dont le sol en est très riche.

Cette disparité s'accentue avec l'appauvrissement des sols dû à l'agriculture à tel point que certains engrais sont enrichis au sélénium pour essayer de contrer ce problème dans les pays touchés.

Carence en Sélénium

En principe, la carence en sélénium est peu courante mais elle peut tout de même se produire dans les régions dont les sols ne sont pas assez pourvus en cet oligo-élément. Les apports ont également diminué dans les pays où les importations de céréales riches en sélénium se sont arrêtées. Les populations de ces nations peuvent donc souffrir d'une consommation faible de cet élément, voire de carence.
Bien sûr, les carences sont aussi courantes chez les personnes souffrant de maladie qui entraînent une difficulté à absorber les nutriments ou celles qui sont nourries de façon artificielle. Mais les besoins des seniors étant peu connus, ces personnes peuvent aussi représenter une population à risque de carences.

Les signes de carence peuvent être difficiles à détecter mais pourrait provoquer une baisse du système immunitaire et donc des maladies plus fréquentes ainsi qu'une fatigue intense. On sait aussi que cela pourrait engendrer une fatigue musculaire. C'est d'ailleurs ce qui pourrait expliquer une grande partie de la perte musculaire chez les personnes âgées. Mais une carence aurait aussi un impact sur l'apparition des problèmes cardio-vasculaires et des cancers. Enfin, chez certaines personnes, cela aurait comme conséquence une apparition progressive de rides et de tâches brunes sur la peau.
Ce ne sont donc pas forcément des signes qui apparaissent immédiatement mais qui peuvent avoir des conséquences désastreuses à long terme.

Le rôle du Sélénium

La fonction la plus étudiée du sélénium est sans doute celle qu'il occupe au sein de nos cellules. Il participe à la formation de glutathion, une enzyme qui, en collaboration avec la vitamine E, possède un rôle antioxydant important pour protéger les cellules des radicaux libres. Le sélénium serait donc un élément clef dans la lutte contre le vieillissement prématuré des cellules et l'apparition des cancers. À noter que cet oligo-élément intervient également dans la production de plusieurs dizaines d'autres enzymes.

Mais le rôle du sélénium ne s'arrête pas là car il permet la fabrication des hormones produites par la thyroïde. Il jouerait aussi un rôle au niveau de la prostate et de la production de protéines présentes dans les spermatozoïdes. C'est aussi un élément capable de soutenir l'action du système immunitaire du corps humain. Il pourrait donc agir en prévention de certaines maladies.

Du côté cérébral, le sélénium aide à l'élimination des radicaux libres et permettrait de diminuer les états dépressifs ou les troubles de l'humeur. Une carence aurait donc une influence négative sur le moral.
Enfin, il faut préciser que ce minéral possède aussi un intérêt pour les yeux en les protégeant de l'apparition d'une cataracte ou de la dégénérescence maculaire. Cette action prendrait encore une fois sa source dans les propriétés antioxydantes du sélénium.

Tableau : Aliments riches en Sélénium.

Le Sélénium et la musculation

L’intérêt du sélénium pour le pratiquant de musculation est surtout celui de la santé. Une carence est néfaste à long terme et peut provoquer des conséquences mortelles. De plus, le manque de cet élément pourrait être responsable de fatigue et de faiblesse musculaire, ce qu'un sportif voudra à tout prix éviter. Il est donc nécessaire de veiller à un bon apport de ce minéral.

Mais attention car l’excès de sélénium serait également toxique à partir d'une dose d'environ 500 microgrammes. Il est donc recommandé de ne pas dépasser ce dosage et même de rester en dessous des 400 microgrammes. La prise conjuguée de sélénium et de vitamines E, C et A aurait un effet antioxydant plus puissant. Évitez tout de même d'absorber ce type de cocktail avant, pendant ou après un entraînement puisque les antioxydants pourraient avoir un effet négatif autour de l'effort.

A propos de l'Auteur

Pratiquant de musculation de longue date, passionné par la discipline, Stephen est le créateur du site et du forum musculaction. Il y partage ses connaissances et sa passion.

© 2004-2018 Musculaction.com | Contact | Mentions Légales | Forum musculation