DHEA et musculation

DHEA et musculation

Qui n'a pas entendu parler de cette hormone ? « Pilule-miracle », « hormone de jouvence », anti-âge et anti-gras, la DHEA est parée de nombreuses vertus. Après la frénésie d'il y a 15 ans, elle refait surface notamment dans certains compléments pour sportifs. Est-elle vraiment intéressante pour les sportifs et les pratiquants de musculation ? Peut-elle stimuler les niveaux de testostérone et augmenter les performances ?

Quel est le rôle de la DHEA ?

DHEA est l’abréviation donnée à la dehydroepiandrosterone, l’hormone androgène la plus abondante dans le corps humain. Produite de façon continue dans les glandes surrénales à partir du cholestérol, cette substance fondamentale est utilisée pour fabriquer toutes les hormones stéroïdes du corps. La testostérone des hommes est dérivée à 50 % de la DHEA, alors que l’œstrogène des femmes en est dérivée à 75 %.

Le corps contient des hauts niveaux de DHEA de la naissance à l’âge de jeune adulte, mais ces niveaux baissent régulièrement lorsque nous vieillissons. A l’âge de 75 ans, les niveaux de DHEA d’une personne sont environ 80 % plus bas que ce qu’ils étaient lorsqu’elle avait 20 ans.

Déclin des niveaux de DHEA en fonction de l'age – Finch & Mobbs, 1982

Parce qu’elle est impliquée comme un précurseur aux hormones stéroïdiennes, la DHEA est présentée comme un supplément de construction musculaire, qui permet de faire fondre la graisse et de gagner de la force. Ce genre de produit cible surtout les personnes ayant plus de 35 ans, afin de reconstituer les niveaux de DHEA qui ont déclinés.

Exemple de supplément pour sportifs contenant de la DHEA – Testrogain

Comme vous le savez probablement déjà, augmenter les niveaux d’hormones anabolisantes est le moyen le plus efficace pour provoquer le gain musculaire, la prise de force et la perte de masse grasse. L’un des facteurs principaux qui détermine combien de muscles une personne peut gagner est son taux de testostérone. Et, des niveaux bas compromettent toujours vos résultats d’une multitude de façons. C’est l’une des raisons principales pour laquelle prendre de la force et du volume musculaire, lorsque nous devenons vieux, est de plus en plus difficile.

En plus de ses effets potentiels pour augmenter la force, le volume musculaire et la combustion des graisses, la DHEA est aussi présentée comme ayant des effets positifs sur l’immunité, les taux de sucres sanguins, la perte de mémoire et la fonction cardio-vasculaire.

DHEA et bodybuilding, ce que montrent les recherches

Jusqu'à présent, les études sur les effets de la DHEA sur la composition corporelle sont contradictoires. Quelques recherches montrent des avantages positifs mineurs et d'autres ne montrent pas d'effets mesurables du tout. Voici quelques exemples :

Etude n°1

Les participants plus âgés que 50 ans ont reçu 50 mg de DHEA chaque jour pendant 4 mois. Aucune amélioration de la masse maigre, de la force ou du pourcentage de gras n’a été observée.

Etude n°2

Des hommes et des femmes âgés entre 65 et 78 ans ont reçu 50 mg de DHEA avant de se coucher, pendant 4 mois. De meilleurs gains de muscles et de force ont été observés comparés au groupe placebo.

Etude n°3

Des rongeurs, à qui on a administré de la DHEA, ont démontré une réduction de la graisse corporelle, des graisses sanguines et de l’insuline. Un effet similaire chez l’être humain est incertain.

Etude n°4

Des participants âgés entre 65 et 75 ans ont reçu 50 mg de DHEA pendant 6 mois. Ils ont démontré une perte de la graisse abdominale et une meilleure sensibilité à l’insuline, en comparaison au groupe placebo.

DHEA, force et testostérone

Etude n°5

Des participants à qui on a administré 150 mg de DHEA par jour pendant 8 semaines, conjointement à un programme de musculation n’ont démontré aucune augmentation du volume musculaire, de la force ou des niveaux de testostérone.

Evidemment, ce n’est qu’un petit aperçu des recherches disponibles, mais vous pouvez déjà vous apercevoir de la nature contradictoire des résultats.

La DHEA est-elle intéressante pour un pratiquant de musculation ?

En se basant sur toutes les recherches disponibles, il est peu probable que quiconque enregistre un quelconque gain musculaire significatif ou un effet sur la combustion des graisses, en utilisant de la DHEA. Ceux dont l’âge est de 35 ans ou moins n’expérimenteront sûrement aucun effets positifs, puisque leur taux de DHEA est toujours haut, et même ceux qui sont âgés de plus de 35 ans ne bénéficieront sans doute d’aucun bénéfice.

Si vous décidez tout de même de faire l’essai, il serait plus sûr de consulter un médecin pour bénéficier d’un suivi et tester vos taux de DHEA afin d’ajuster au mieux les dosages.

Les dosages habituels sont de 25 à 100 mg par jour mais, encore une fois, consultez votre médecin avant de commencer quoi que ce soit pour profiter de ses conseils et réduire autant que possible le risque d’effets secondaires.

© 2004-2019 Musculaction.com | Contact | Mentions Légales | Forum musculation